Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Mes péchés bretons

De
44 pages

Humour, ironie et originalité caractérisent cet " Exquis d'écrivains " très personnel, dans lequel se lisent, outre les traditions les plus rustiques de la Bretagne (huîtres, crêpes, andouille, galette-saucisse...), des voyages (alcool...), des satires savoureuses concernant les habitudes culinaires parisiennes (critique gastronomique, invitation...) et d'élégantes rêveries érotiques (pêche, sitophilie, c'est-à-dire utilisation de la nourriture à des fins sexuelles ...).
Après le singulier Requiem pour une huître, publié en 2000, Hubert Michel fait une incursion osée dans le registre parodique pour égratigner, d'une façon drôle et résolument contemporaine, notre société traditionnelle (communion, bénédicité...).
Il nous donne un livre plein d'imagination et de surprises grâce au foisonnement des formes narratives (saynète, conte, dialogue, poème) et laisse une très grande place à la fiction. Un travail littéraire parfaitement abouti où les évocations les plus simples (pain, beurre, sucette...) sont de véritables moments d'anthologie.













Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

couverture
 

Collection dirigée par Chantal Pelletier

Du même auteur

Romans

J’ignore ce que me réserve encore mon passé

Le Dilettante, 2004

 

Tout s’avale

Le Dilettante, 2002 ; Points Seuil No 1247

 

Requiem pour une huître

Le Dilettante, 2000 ; Points Seuil No 943

Policier

Poulpe fiction

Baleine, 2005

Hubert Michel

Mes péchés
 bretons

Exquis
d’écrivains

images

Pour Carla, tendre cordon-bleu

images

Il n’y a de géographie sans ennui que gourmande.

 

Michel Onfray

Sucette

Il y eut les événements de Mai 68 dont je suivais les péripéties à la télé. Dans ma bouche, une sucette en forme de langue accompagnait ma prise de conscience politique. D’autres emplissaient la ceinture cartouchière de cow-boy de mon dernier Noël et, dans un sachet en papier kraft, une réserve se nichait dans le holster en plastique. Paré et toujours prêt à dégainer, à me fourrer une sucrerie entre les mâchoires, j’étais mollement avachi dans le canapé en Skaï du salon devant les actualités du midi puis celles du soir, de la première et unique chaîne.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin