Nos lointains et nos proches

De
Publié par

« Une rencontre devrait pouvoir tout sauver » : entre Noé et Sarah, tout semblait pourtant condamné. Mais la mort qui les frôle leur révèle des horizons inattendus. Celle que Noé côtoie chaque jour à l'hôpital comme auxiliaire de vie ; celle que risque Sarah, atteinte d'une grave maladie, parce que la secte à laquelle elle appartient ne lui permet pas de se soigner. Les deux jeunes gens vont se sauver l'un l'autre, et peut-être tout sauver. Comment vivre ? Comment croire ? Comment vaincre le renoncement et laisser triompher le désir ? Suspendue entre le monde sensible et la lumière, la voix singulière de Martine Le Coz est à la fois fragile et déterminée, vivante. Récit d'une libération, troublant voyage dans l'univers de l'hôpital, de l'accompagnement et de l'amour, Nos lointains et nos proches est un roman poignant et poétique, porté par un souffle presque mystique.
Publié le : mardi 29 juillet 2014
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226306227
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Une rencontre devrait pouvoir tout sauver » : entre Noé et Sarah, tout semblait pourtant condamné. Mais la mort qui les frôle leur révèle des horizons inattendus. Celle que Noé côtoie chaque jour à l'hôpital comme auxiliaire de vie ; celle que risque Sarah, atteinte d'une grave maladie, parce que la secte à laquelle elle appartient ne lui permet pas de se soigner. Les deux jeunes gens vont se sauver l'un l'autre, et peut-être tout sauver. Comment vivre ? Comment croire ? Comment vaincre le renoncement et laisser triompher le désir ? Suspendue entre le monde sensible et la lumière, la voix singulière de Martine Le Coz est à la fois fragile et déterminée, vivante. Récit d'une libération, troublant voyage dans l'univers de l'hôpital, de l'accompagnement et de l'amour, Nos lointains et nos proches est un roman poignant et poétique, porté par un souffle presque mystique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Belles Endormies

de republique-des-lettres

Foenkinos vieillit bien

de le-nouvel-observateur

suivant