Poker Solitude

De
Publié par

Quel plaisir Sam, millionnaire, prend-il à saigner à blanc les imprudents qui disputent avec lui de bien surprenantes parties de poker ? Pourquoi John Junior, son fils, décide-t-il d'aller combattre volontairement en Irak ? Sam conserve toujours avec lui une photo qu'il caresse amoureusement… De qui s'agit-il ? Incontestablement, Beth ou Nelly. Oui, mais qui précisément ? Que fait donc Loops, l'ami restaurateur, planté sur son rocher en déclamant un poème face à l'océan, nu comme un ver? Quel est donc le secret terrifiant qui hante l'esprit de Junior depuis son retour d'Irak ? Pourquoi Nelly Colloway, la psychiatre, tient-elle absolument à résoudre l'énigme du « secret Irakien » ?
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 143
EAN13 : 9782748187243
Nombre de pages : 161
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Poker solitude
3
Titre François Pelletier
Poker solitude
Roman
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8724-5 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748187243 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-8725-3 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748187250 (livre numérique)
6
.
.
8
Poker Solitude
1. CARRÉ D’AS
Floride, 21 mai 2005
1 M. Cool prit place à la table à 10 h 00 pétantes, heure locale. Il se sentait détendu, apaisé, physiquement en pleine forme. Mais surtout incroyablement soulagé. En cette période de l’année, la Floride offrait sans conteste à tous ses résidents l’une des formes de villégiature les plus enviables que l’on pût imaginer à la surface du globe. Une carte postale grandeur nature qui proposait soleil, mer, plages et bronzage sans oublier bien entendu le golf, le surf, les super nanas en rollers et tout un cortège d’insouciance à profusion. Si l’Éden ou le paradis avaient la moindre chance d’exister quelque part, là-haut, il allait de soi que sur cette Terre c’était bien ici
1 Littéralement: Monsieur Tranquille.
9
Poker Solitude
que Dieu avait choisi d’en apporter la démonstration concrète et convaincante. En tout cas, c’était bien ainsi que Sam, M. Cool pour tous ses partenaires et potes de poker, voyait à présent les choses. Salut Cool. 1 .Salut Redfish Bienvenue M. Cool. 2 , bonjour à tous, content de vousHello, No Limit revoir les gars, je commençais à m’ennuyer de vous ! Avec des gracieusetés de ce type qu’il distribuait sans retenue et avec une charmante sincérité, personne n’aurait songé une seconde à discuter le surnom que Sam s’était attribué. Son attitude décontractée à la table était vite devenue un modèle de référence dans le petit monde de ces initiés. Pourtant Sam était un dur à cuire et ne faisait aucun cadeau à personne. S’il le fallait, il n’hésitait pas à saigner à blanc les parieurs, nouveaux venus à la table pour la plupart, qui tentaient de le provoquer dans des bluffs mal maîtrisés. Et la correction tombait immédiatement, impitoyable. C’étaient bien les seuls moments de sa vie où Sam pouvait se montrer féroce. Pour le reste, M. Cool était un
1 Traduction: poisson rouge. 2 Traduction: pas de limite.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.