Possessions

De
Publié par

Possessions est un roman policier. Il commence par la découverte à Santa Barbara du corps d'une femme décapitée: Gloria Harrison, traductrice de son état, mère de Jerry, un enfant pas comme les autres. Ce dernier absorbe toute sa passion _ mystique ou folie par laquelle une femme transfuse sa vie à un autre _ au point de perdre la sienne. Mais qui est le monstre qui a intérêt à tuer et à mutiler une étrangère, tout compte fait pas si exceptionnelle qu'on pourrait le croire?

Stéphanie Delacour, journaliste parisienne à l'Evénement, se retrouve détective malgré elle en compagnie du commissaire Northrop Rilsky. Tous deux s'affrontent, non sans détours, au mystère, et, d'aventures croisées en rebondissements, rencontrent les hommes et les femmes de Santa Barbara, mais aussi ceux de Paris, au bar du Lutétia, ou rue du Cherche-Midi: les femmes, surtout, dont l'enquête restitue aussi bien les démons que la lucidité intermittente. Pour découvrir, de l'autre côté de l'angoisse et du crime, une nouvelle possession: la passion pour la vie dans ce qu'elle a de fragile et d'incertain. La souffrance s'apaise alors en comédie, et le roman policier devient une façon de rire.

Julia Kristeva a déjà publié chez Fayard Etrangers à nous-mêmes, Les Nouvelles Maladies de l'âme, Les Samouraïs, Le Vieil Homme et les loups. En même temps que ce roman paraît son essai Sens et non-sens de la révolte.
Publié le : mercredi 1 mai 1996
Lecture(s) : 58
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213651125
Nombre de pages : 286
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Possessions est un roman policier. Il commence par la découverte à Santa Barbara du corps d'une femme décapitée: Gloria Harrison, traductrice de son état, mère de Jerry, un enfant pas comme les autres. Ce dernier absorbe toute sa passion _ mystique ou folie par laquelle une femme transfuse sa vie à un autre _ au point de perdre la sienne. Mais qui est le monstre qui a intérêt à tuer et à mutiler une étrangère, tout compte fait pas si exceptionnelle qu'on pourrait le croire?

Stéphanie Delacour, journaliste parisienne à l'Evénement
, se retrouve détective malgré elle en compagnie du commissaire Northrop Rilsky. Tous deux s'affrontent, non sans détours, au mystère, et, d'aventures croisées en rebondissements, rencontrent les hommes et les femmes de Santa Barbara, mais aussi ceux de Paris, au bar du Lutétia, ou rue du Cherche-Midi: les femmes, surtout, dont l'enquête restitue aussi bien les démons que la lucidité intermittente. Pour découvrir, de l'autre côté de l'angoisse et du crime, une nouvelle possession: la passion pour la vie dans ce qu'elle a de fragile et d'incertain. La souffrance s'apaise alors en comédie, et le roman policier devient une façon de rire.

Julia Kristeva a déjà publié chez Fayard Etrangers à nous-mêmes, Les Nouvelles Maladies de l'âme, Les Samouraïs, Le Vieil Homme et les loups. En même temps que ce roman paraît son essai
Sens et non-sens de la révolte.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.