Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Post-Apocalypse

De
337 pages
5064. La Terre est ravagée par vingt années de haine et de folie humaine. La civilisation laborieusement construite a été anéantie et remplacée par un monde en convalescence. Vital a toujours connu ces histoires de réfugiés qui se font massacrer ou réduire en esclavage, et de ces aventuriers qui préfèrent parcourir le Pays Perdu à la recherche de gloire et de fortune. Il ne pensait qu'à découvrir le Monde Epargné et ses mystères. Mais pensait-il se lancer au devant de tant de dangers ? Complots, trahisons, meurtres. Vital va bientôt perdre les dernières traces de son enfance en suivant ses amis, plongeant toujours plus profondément dans les noirceurs de l'âme humaine, en s'accrochant toujours à cette lueur d'espoir que l'on appelle amour.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Post-Apocalypse Tome 1
Geoffrey Legrand
Post-Apocalypse
La cité surgie des cendres
ROMAN
Le Manuscrit www.manuscrit.com
© Éditions Le Manuscrit, 2006 20, rue des Petits Champs 75002 Paris Téléphone : 08 90 71 10 18 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com communication@manuscrit.com ISBN : 2-7481-6431-8 (fichier numérique) ISBN : 2-7481-6430-X (livre imprimé)
GE O F F R E YLE G R A N D
7
PO S T- AP O C A L Y P S ETOME1
8
GE O F F R E YLE G R A N D
Rapport n°53 Capitaine Stanislas Noltarien, chef du détachement expéditionnaire "Dernier espoir" De la base lunaireAurora, Le 25 avril 5064, jour terrestre.  Plusieurs sondes ont été envoyées ces derniers jours sur Terre pour évaluer la dangerosité des conditions atmosphériques. La radioactivité y est encore élevée même si elle commence à décroître de façon sensible. Aucun débarquement n’est à l’ordre du jour, et il faudra sans doute attendre encore quelques décennies avant d’apporter des secours aux éventuels survivants. Les tests effectués sur les combinaisons anti-radiations se sont révélés une fois de plus négatifs.  Les observations effectuées depuis le satellite terrestre ont permis de détecter des traces de communautés éparses vivant dans des zones a priori moins touchées par les Evénements. La civilisation terrienne qui nous a donné naissance est bel et bien défunte. C’est son ancêtre que nous apercevons au travers de nos télescopes. Ayant vécu plus de vingt ans sans aide extérieure, les terriens semblent avoir réussi à s’adapter à ce nouveau monde. Nous n’avons aucune donnée sur leur mode d’organisation. N’ayant plus aucune nouvelle de nous depuis le début des Evénements, nous craignons que leurs attitudes à notre égard ne soient pas des plus amicales. Pour cela les hommes suivent actuellement sur la Lune un entraînement militaire visant à faire face à toutes les situations.
9
PO S T- AP O C A L Y P S ETOME1
 Si le budget accordé par le Conseil à notre mission est suffisant pour assurer le ravitaillement de la base et la maintenance des différents appareils et engins, je porte à l’attention du Conseil la remarque suivante : la deuxième partie de l’opération «Dernier espoir» comprenant l’envoi de troupes sur Terre pour accélérer la reconstruction, nécessitera certainement une rallonge financière. Une évaluation des besoins est actuellement en cours. Je vous la ferai parvenir dans mon prochain rapport. Pour l’honneur de servir, Capitaine de la Flotte Stanislas Noltarien
10