Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 10,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Publications similaires

Le reste est silence

de editions-actes-sud

La Suture

de philippe-rey

Vous aimerez aussi

ROMAN
POUR L’AMOUR DE DIMITRI
DU MÊME AUTEUR
Un ancien d’AfriqueOttawa, Vermillon, 2014.
Le complexe de TrafalgarOttawa, Vermillon, 2012.
Le soixantième parallèleOttawa, Vermillon, 2010.
Un passage vers l’OccidentOttawa, Vermillon, 2007.
Ce pays qui est le mienOttawa, Vermillon, 2003.
Toronto, je t’aimeOttawa, Vermillon, 2000. Prix Trillium 2000.
Didier Leclair Pour l’amour de Dimitri
ROMAN
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Leclair, Didier, auteur  Pour l’amour de Dimitri / Didier Leclair. (Indociles) Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 9782895974529. — ISBN 9782895975168 (pdf). — ISBN 9782895975175 (epub)  I. Titre. II. Collection : Indociles PS8573.E3385P68 2015 C843’.6 C20159048486  C20159048494
Les Éditions David 335B, rue Cumberland, Ottawa (Ontario) K1N 7J3 Téléphone : 6138303336 | Télécopieur : 6138302819 info@editionsdavid.com | www.editionsdavid.com
Tous droits réservés. Imprimé au Canada. e Dépôt légal (Québec et Ottawa), 3 trimestre 2015
L’auteur remercie le Conseil des Arts de l’Ontario (CAO) pour son aide financière lors de la rédaction de son roman. Les Éditions David remercient le Conseil des arts du Canada, le Bureau des arts francoontariens du Conseil des arts de l’Ontario, la Ville d’Ottawa et le gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada.
Au voyageur fantastique,l’ami dont j’attends le retour
La crème de la crema
Je suis assis au café Crema de la rue Dundas Ouest et il pleut dehors. C’est une fine pluie printanière. Les gouttes d’eau froide qui tombent étonnent les passants et les forcent à admettre que l’été n’est pas pour demain. Ça fait dix minutes que je suis assis devant mon chocolat au lait refroidissant dans une grande tasse blanche. J’en bois à petites gorgées pour ne pas le finir trop tôt. J’attends quelqu’un qui va en raffoler. Un petit garçon accompagné de sa mère. J’ai dû amadouer mon patron pour qu’il me laisse quitter mon travail plus tôt. Henry n’est pas très commode quand il pleut. Son rhumatisme le rend acariâtre et quelquefois misanthrope. Le café a une clientèle sympathique et les jeunes couples aux regards doux et attentifs me rappellent qu’un jour, Dimitri, le gamin de trois ans, sera aussi comme eux. Il aura les yeux pétillants d’un bonheur sans nom qui se mêlera aux fumées des tasses chaudes d’un café. Dimitri est mon petitfils. J’ai eu mon premier petitfils à cinquantedeux ans. Peutêtre que ce sera le seul. Qui sait ? Il a trois ans mainte nant. Au moment où je décide de me remémorer sa
9
Pour l’amour de Dimitri
petite binette de garçonnet joufflu, j’aperçois Sarah franchir la porte. Elle fait entrer Dimitri en premier et plie son parapluie sans lever la tête. La chevelure brune du petit garçon est dans le capuchon jaune de son ciré. Ses bottes rouges semblent le rendre si fier dans sa démarche ostentatoire. Ses yeux se posent sur moi et il vient rapidement se jeter dans mes bras. — Dimitri ! Comme ça fait plaisir de te voir. Tu vas bien ? Le gamin se laisse embrasser sur la joue et passe sa petite main tout de suite pour essuyer mon bisou un peu humide. Il s’assoit sur mes genoux et comme un rituel bien appris, porte la tasse tiède à sa bouche avec mon aide. Son visage révèle son plaisir à la dégustation. Ses yeux noisette, grands et ornés de longs cils noirs se posent sur sa mère pen dant une fraction de seconde. Le petit ne s’attarde pas et reprend une gorgée en silence. — Je suis bien content que tu aies pu te déplacer malgré la pluie, disje à la jeune mère aux cheveux aussi bruns que ceux de son fils. Elle sourit avec lassitude. — Je ne sais pas ce que j’abhorre le plus. La pluie glacée ou la boue noire après une chute de neige. — L’essentiel est que vous soyez là. — Oui, on est là et Dimitri a insisté pour t’an noncer luimême la nouvelle. — Quelle nouvelle ? Une fois que l’enfant constate qu’il a mon atten tion et celle de sa mère, il annonce alors : — J’ai un nouveau tshirt de Batman !
1
0