Profusion de petits os tendres

De
Publié par

Eléna aime la soie rose et le jogging, Jojo la verdure des prairies et la brocante, Pierre aime la musique jouée dans le noir et Flore avec ses cheveux blancs et ses bleus à l'âme fait des petits plats à Antoine. Et voilà Kolosse qui passe. Mange vite ta main, garde l'autre pour demain.

Publié le : mercredi 15 juin 2011
Lecture(s) : 93
EAN13 : 9782748103960
Nombre de pages : 239
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Profusion de petits os tendres
G.M.G. Baur
Profusion de petits os tendres Roman quadrichrome
ROMAN
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2-7481-0397-1 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-0396-3 (pour le livre imprimé)
Avertissement de léditeur
manuscrit.com  maison dédition francophone  a pour vocation de réunir les conditions idéales pour que tous les manuscrits trouvent leur public. Pour ce faire, manuscrit.com sest doté du plus grand réseau de lecteurs professionnels : composé de libraires et de critiques, il est entièrement voué à la découverte et à la promotion dauteurs de talent, afin de favoriser lédition de leurs textes. Dans le même temps, manuscrit.com propose  pour accélérer la promotion des uvres  une diffusion immédiate des manuscrits sous forme de fichiers électroniques et de livres imprimés. Cest cette édition que le lecteur a entre les mains. Les imperfections quil y décèlera peut-être sont indissociables de la primeur dune telle découverte.
manuscrit.com 5bis, rue de lAsile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
À Euripide tant aimé des chiens
1
Il vient bien de quelque part, oui, mais doù ? Il ne le sait pas ou ne le sait plus. Et puis, après tout, il sen fout. Il na rien à savoir puisque cest un chien et quun chien, ça ne sait pas. Ce quil sait cest quil est pratiquement mort. À force de marcher à la renifle et de ne rien trouver à se mettre sous la dent, il sest arrêté là, devant cette grille noire, exténué. Il nen peut plus de tirer la langue sous le soleil et de dégouliner sous la pluie. Quon le laisse crever tranquille et surtout quon enterre ses os !
2
Éléna est seule dans sa chambre. Moquette gris perle, meubles Louis XV. Elle essaie un déshabillé de soie blanche parsemé de petites fleurs roses et garni de dentelles, une folie bien griffée quelle sest of-ferte en douce, une surprise pour Herbert, son mari. Elle aime lémoustiller mais pas trop car son pous-sin est un rien pudibond, ce qui ne lui déplaît pas, un homme même dans lintimité se devant davoir une certaine retenue. Elle se regarde dans le miroir de sa psyché. Elle se trouve plutôt jolie. Elle aime quon lui dise quelle est jolie, ça la fait frissonner.
9
Profusion de petits os tendres
3
Joël nest pas plus mal quun autre, un peu râblé peut-être, un peu bronzé sans doute, un peut court du front sûrement, mais franc du collier et à la limite sympa pourvu quon le fasse pas chier. Dailleurs, pour éviter les emmerdes il a choisi un job plutôt cool : la broque. Pas la brocante installée, genre bou-tique, non. Cette brocanterie là, ça coûte, ça oblige à déclarations et donc, ça craint. Lui a choisi la bro-cante nomade où on déballe sa trocaille sur le trot-toir dun quelque part jamais pareil, dans des vil-lages de préférence où on remballe le soir en comp-tant quelques billets bien à soi sans rien devoir à per-sonne.
4
Pierre a le regard à lenvers, tourné vers linté-rieur. Lhomme de la caverne de Platon, cest lui. Lhabitant de la face cachée de la lune, cest lui. On pourrait le croire un rien pervers avec sa façon de donner du bâton et de caresser les visages, à sa dé-marche hésitante frôlant les murs et à cette manie de porter des lunettes de soleil, nuit et jour, et jusque dans son lit. Cest quil vit dans lobscur, Pierre, dans un monde de formes tapissées de velours noir que lui seul explore. Et même sil le voulait, il ne pourrait jamais allumer la lumière vu que, la lumière, ça nexiste pas.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.