//img.uscri.be/pth/9dfcc39f44b9e3c7dde3f574816995bf7f14870e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Quijano Appassiunate

De
185 pages
Quijano Appassiunate, plus soprano mais névropathe, vit une phase transitoire.Période de latence entre la scolarité et le monde du travail, l'insertion sociale.Six années d'attente, de reve, d'espoir... de détachement progressif à la réalité.Rien n'est simple pour Quijano Appassiunate, petit consommateur aux frontières de la schizophrénie et dont la fatalité semble en avoir fait une cible privilégiée.Alors Quijano Appassiunate s'extirpe par des leviers vers des gravités dont il pressent l'incarnation dans un futur proche, l'insertion sociale, l'émancipation...Nous sommes sur le seuil d'un nouveau cycle du point de vue de l'intime, et de l'économico-social.Le chaos se fait pressentir, réalité ou mythes chantés par des aèdes ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Quijano Appassiunate
3
Sfogliatello
Quijano Appassiunate
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9770-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748197709 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9771-2 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748197716 (livre numérique)
6
.
.
8
Merci à Hugo G. et à l’album«Prémices » dont la musique a guidé ma plume. Verve exaltée à l’aide aussi de mon instinct naturel et des règles de la littérature… souvent bafouées. Ce roman n’en est pas un. Enfin… euh, ceci cela. Roman peu romanesque mais burlesque, disponible sur le site internesque, euh… carrément livresque. Enfin presque. Merci à Thallium donc, dont la musique a guidé mes doigts sur le clavier crasseux d’un portable d’occas’acheté sur e-bay. Verve exaltée à l’aide aussi de mes tergiversations et bavardages intérieurs incessants à la lumière tamisée, à la sueur et à la bière. D’ailleurs François, un demi ! Merci à toi Francesco et à la chaleur des2 escalierset de toute la clique de petites gens humbles, deuxième génération de coratins, siciliens et napolitains dans la capitale des Alpes. De coratins surtout. Sont partout. Et puis c’est tout.
9
Quijano Appassiunate
Merci à K. J’reviens des beaux arts misère, J’m’y suis pas trop attardé. Pour voir un vieux con d’compère, L’aurait mieux fait d’mal tourner… Yéyé. Comme quoi tu vois, après avoir créé le Pouvoir Suggestiflycée, concept pertinent et au fulgurant, nous voilà récupérés, dans le marché du livre et de l’art contemporain… Merci à A. la vectorisée. Pour quelles raisons ? Je ne sais pas. Il t’aime ? Je vais lui faire passer le goût de la beauté à c’pauv’mec. Tu l’aimes ? Je vais te redonner le goût de la beauté ma colombe, sans dec’. Parce que bon, j’ai un tatouage sur le bras, tout neuf, c’est une colombe qui s’envole et qui tient dans son bec un rameau d’olivier, ben tu vois, le truc c’est que ton prénom rentre pile poil en dessous, comme quoi tu vois le destin est de notre coté. T. ce n’est pas ton copain, c’est le gosse d’une copine ? Ah bon. Je ne savais pas. Autant pour moi. Oui mais quand même avec les yeux que tu as, faut s’méfier quand même à c’t’âge là, pourrait bien t’draguer que ça m’étonnerait pas.
10