Ringo & Kimberlin dans l'île des Amoureux

De
Publié par

Cylus Lylus est le propriétaire de l´île où il réside. À la Saint-Valentin, il envoie des cartons d´invitation pour la fête des Amoureux à chacun des jeunes gens qu’il connaît pour que des couples se forment.

Carlo SanCarlo, lui, a déjà rencontré la femme de sa vie. Un jour qu’il est en voiture avec sa femme et ses enfants, sa vie va être chamboulée.



Enfant, j’étais passionné de BD et, en grandissant, j’ai découvert, à travers les séries et les films, le fantastique ainsi que la science-fiction. Bien plus tard, j’ai décidé de vivre de ma plume en écrivant des romans passionnants, bourrés de suspens, avec une pointe de romantisme. Actuellement, je vis de ma passion.

J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce roman et j’espère que cette jolie fresque épique plaira aux amateurs de lecture qui pourront ainsi vivre les mêmes aventures que mes personnages. Chers lecteurs, chères lectrices, bonne lecture !


Publié le : dimanche 1 janvier 2012
Lecture(s) : 75
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9789999989422
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pendant que Kimberlin regardait une revue sur les en‐ fants, on frappa à la porte de son bungalow. Elle ouvrit. Un fleuriste lui portait un bouquet de fleurs mélangées avec un mot : MaKimberlinchérie,jet’inviteaujourd’huiàdixheuresàpasserlajournéeàbordd’unbateauaularge,surl’océan.Jet’aime.RingoKimberlin, émue par l’invitation, versa des larmes de joie. Elle se prépara pour aller à la rencontre de l’amour de sa vie, mais, elle se dit : « Après toute cette attente, mon rêve va enfin se réaliser. Je vais pouvoir vivre ma vie entière avec Ringo, celui que mon cœur a choisi d’aimer sans re‐ tenue. Quand je l’ai vu pour la première fois, mon cœur pour un instant a cessé de battre tellement je me suis sentie conquise par son charme. Je suis très impatiente d’aller le retrouver et puis, je me sens très émoustillée à l’idée d’être en tête à tête avec Ringo à bord d’un bateau ». De son côté, Ringo se dit : « J’espère que Kimberlin va venir, parce que si elle ne vient pas, je vais me sentir ridicule ». Tout à coup, Blinty entra en contact avec Ringo : — Oui, oui ! Je te confirme : Kimberlin va arriver d’un moment à l’autre. Mets‐toi sur la passerelle et tu vas voir qu’elle est là. Ringo dit à Blinty : — Tu en es sûr, mon ami, que ma chérie va venir au rendez‐vous ? Blinty répliqua : — Retourne‐toi, Ringo. Regarde en face de toi comme, Kimberlin est ravissante dans sa jolie robe à volants.
ͳͶͳ
Ringo regarda en face de lui et vit Kimberlin, craquante dans sa belle robe à volants. Quant à Kimberlin, elle vit en s’approchant comme les yeux de Ringo brillaient d’amour pour elle. En montant à bord du bateau, elle s’approcha de Ringo et l’embrassa sur la joue. Elle lui dit : — Tout d’abord, je te remercie pour le joli bouquet de fleurs que tu m’as envoyé, ce matin. Et encore merci de m’avoir invitée à bord de ce magnifique bateau. Ringo répondit : — Merci à toi, Kimberlin, d’être venue à mon rendez‐ vous. Ringo prit les mains de Kimberlin et, à son tour, il les embrassa. Puis il proposa : — Si on allait dans la salle des invités pour se parler en tête à tête, ma Kimberlin ? Kimberlin répondit : — Oui, si tu veux, mon Ringo chéri. Ringo dit : — Donne‐moi ta main, ma Kimberlin. Arrivée dans la salle des invités, Kimberlin fut émerveil‐ lée de voir une table couverte de bougies toutes allumées. Elle s’exclama : — Comme c’est joli, ce décor ! Qu’est‐ce que tu es ro‐ mantique, mon Ringo chéri ! Ringo répondit : — )l n’y a rien de plus joli que toi, mon amour. Je veux que tu saches que j’ai très envie de vivre chaque moment de ma vie auprès de toi. Kimberlin se pencha vers Ringo et lui donna un baiser d’amour sur les lèvres. Au même instant, le serveur apporta une coupe de champagne et dit à Kimberlin :
ͳͶʹ
— Vous avez de la chance de vivre ce que vous a prédit Mad’Lyn dans le passé. Ringo ne sembla pas avoir entendu ce que le serveur avait dit. Après qu’il soit parti, Ringo s’adressa à Kimberlin : — Fêtons, à travers cette coupe de champagne, le début de notre histoire d’amour. Kimberlin but sa coupe de champagne. Soudain, elle sentit au bord de ses lèvres un anneau qui était au fond du verre. Elle se tourna vers Ringo et dit : — Qu’est‐ce qu’il est joli cet anneau ! Comme ces dia‐ mants sont chatoyants ! Ringo dit : — Avec cet anneau, je te demande si tu veux bien m’épouser, ma Kimberlin chérie. Ces diamants sont chatoyants comme l’est mon amour pour toi. Kimberlin répondit : — Oui, je veux t’épouser, mon Ringo chéri. Ringo continua son discours : — Et si on passait au dessert, ma Kimberlin chérie ? Kimberlin demanda : — Que veux‐tu dire, mon Ringo chéri ? Explique‐moi le fond de ta pensée. J’avoue que je ne te suis pas. Ringo dit : — Viens avec moi, Kimberlin. Je vais te montrer. Kimberlin répondit : — Passe devant. Je te suis. En traversant le couloir du bateau, Kimberlin dit à Ringo : — Mais où m’emmènes‐tu comme ça ? Où va‐t‐on, mon Ringo chéri ? Arrivé dans la chambre située en plein cœur de la mer, Ringo s’adressa à Kimberlin : — Voilà mon autre surprise. Je souhaiterais, ma Kim‐ berlin chérie, que ce soir nous ne fassions qu’un. Qu’en penses‐tu ?
ͳͶ͵
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi