Sois un homme, Papa

De
Publié par

Jean-Rémi et Olivia vivent à Neuilly avec leurs trois enfants, Cédric, dix-sept ans, Tom, douze, et Coline, trois. Un jour, Tom entend sa mère déclarer à son père qu’elle souhaite divorcer. Elle n’en peut plus de vivre avec un nul, un looser. Son boulot ? Jean-Rémi le doit au père d’Olivia. Et il stagne, lamentablement. Jean-Rémi se laisse accabler. C’est pourtant par amour pour sa femme qu’il a accepté cet emploi qui allait contre sa vocation. De son côté, Olivia a tout prévu. Son mari continuera d’habiter le grand appartement avec leurs enfants, dont il aura la garde. Ainsi pourra-t-elle mener plus librement sa brillante carrière d’avocate internationale. C’est surtout du regard de ses fils que souffre Jean-Rémi. Tom est désolé, Cédric, méprisant. « Dans la vie, mon grand, il faut parfois se bouger », lâche ce dernier. Ce « mon grand » cruel décide Jean-Rémi à se resaisir. Les voix de Tom et de son père alternent pour raconter cette histoire de séparation qui tente de se muer en renaissance. Roman familial typiquement dans la veine où Janine Boissard a tant de fois séduit un large public, Sois un homme, papa met en scène ce père moderne qui, plus tout à fait chef de famille, n'arrive pas toujours à trouver sa place. Pourtant, modernes ou non, les pères n'ont-ils pas tous besoin d'être pour leurs fils un motif de fierté? Et les fils, de tous temps, n'ont-ils pas eu besoin de voir en leurs pères des hommes qui puissent leur servir de modèles? Peut-être même des héros, qui sait...
Publié le : mercredi 14 avril 2010
Lecture(s) : 21
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213659992
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean-Rémi et Olivia vivent à Neuilly avec leurs trois enfants, Cédric, dix-sept ans, Tom, douze, et Coline, trois. Un jour, Tom entend sa mère déclarer à son père qu’elle souhaite divorcer. Elle n’en peut plus de vivre avec un nul, un looser. Son boulot ? Jean-Rémi le doit au père d’Olivia. Et il stagne, lamentablement. Jean-Rémi se laisse accabler. C’est pourtant par amour pour sa femme qu’il a accepté cet emploi qui allait contre sa vocation. De son côté, Olivia a tout prévu. Son mari continuera d’habiter le grand appartement avec leurs enfants, dont il aura la garde. Ainsi pourra-t-elle mener plus librement sa brillante carrière d’avocate internationale. C’est surtout du regard de ses fils que souffre Jean-Rémi. Tom est désolé, Cédric, méprisant. « Dans la vie, mon grand, il faut parfois se bouger », lâche ce dernier. Ce « mon grand » cruel décide Jean-Rémi à se resaisir. Les voix de Tom et de son père alternent pour raconter cette histoire de séparation qui tente de se muer en renaissance. Roman familial typiquement dans la veine où Janine Boissard a tant de fois séduit un large public, Sois un homme, papa met en scène ce père moderne qui, plus tout à fait chef de famille, n'arrive pas toujours à trouver sa place. Pourtant, modernes ou non, les pères n'ont-ils pas tous besoin d'être pour leurs fils un motif de fierté? Et les fils, de tous temps, n'ont-ils pas eu besoin de voir en leurs pères des hommes qui puissent leur servir de modèles? Peut-être même des héros, qui sait...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi