Sous un autre jour

De
Publié par

Irene Beckman est une femme comblée. Une belle carrière d'avocate, un mariage heureux, deux enfants et une villa dans les beaux quartiers de Copenhague. À cinquante-six ans la vie semble lui sourire. Mais un soir, elle tombe sur une conversation enregistrée par erreur sur son répondeur téléphonique et apprend que son mari lui est infidèle. Au même moment, sa mère – qui doit subir une intervention chirurgicale dont l'anesthésie générale n'est pas sans risque – lui remet une enveloppe en lui demandant de l'ouvrir seulement après sa mort. Irene, aux prises avec elle-même depuis la séparation d'avec son mari, ne respecte pas cette injonction. Elle découvre alors, dans un cahier écrit en 1948, une brève confession de sa mère et le prénom d'un homme, Samuel, qui serait son vrai père...
Publié le : dimanche 1 février 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072498060
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jens Christian Grøndahl Sous un autre jour
Jens Christian Grøndahl
Sous un autre jour
Traduit du danois par Alain Gnaedig
Gallimard
Le tutoiement est de rigueur dans les pays scandinaves, même dans un cadre professionnel, et entre des personnes qui ne se connaissent pas. Nous avons voulu conser ver cette spécificité culturelle dans la traduction française.
Titre original : ET ANDET LYS
© Jens Christian Grøndahl et Gyldendalske Boghandel, Nordisk Forlag A/S, Copenhague, 2002. © Éditions Gallimard, 2005, pour la traduction française.
Jens Christian Grøndahl est né à Copenhague en 1959. Il a publié dix romans et est unanimement considéré comme l’un des meilleurs écrivains de sa génération.
Pour le soutien et l’inspiration lors de l’écriture de ce livre, je tiens à remercier tout particulièrement Beatrice Monti della Corte et The Santa Maddalena Foundation, BG Fon-den, le violoncelliste Morten Zeuthen, Søren Michael Bernth Giessing, attaché culturel près l’ambassade d’Israël, et, comme toujours, mon épouse, Anne Vad.
Jens Christian Grøndahl
Le chemin qui ramène un homme à lui-même est un retour d’exil spirituel, car l’histoire d’une vie n’est rien d’autre que cela — un exil. Saul Bellow
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant