Stratagème hors la loi

De
Publié par

La mission de Barbara, Pierre et William : récupérer une cassette dans une Lincoln dont on a commandé l'explosion à distance. Les trois protagonistes vont alors servir de champ d'expérimentation à Ralph Olson, membre de la CIA, qui met en œuvre un stratagème hors la loi, sa façon à lui de combattre le terrorisme, tandis qu'à Paris, André Noilou, sous deux identités, tente de résoudre l'énigme de départ, laquelle le conduira jusqu'au manoir d'Olson dans le Sussex, en Angleterre, et au contenu de la cassette, objet d'un nouveau mystère. /Julien Gabriels est également scénariste mais son domaine de prédilection est le fantastique et la science fiction.
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 129
EAN13 : 9782748192223
Nombre de pages : 317
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Stratagème hors la loi
3
DU MÊME AUTEURAUXÉDITIONSLEMANUSCRIT
Terre de raison, roman, 2005 Le califat d’Hélios, roman, 2006 Isotop 400, la rebelle, scénario, 2007
Titre Julien Gabriels
Stratagème hors la loi
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9222-2 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748192223 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9223-0 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748192230 (livre numérique)
6
.
8
I
I
Dans les enceintes acoustiques des portières de la voiture, venait de retentir le carillon. Le speaker susurrait déjà un premier commentaire laconique, égrenant bientôt une à une les catastrophes de la nuit. Barbara, elle, s’en moquait royalement de ces exhalaisons de la planète… Elle fit une moue de mauvaise humeur et coupa tout simplement le son. Elle approchait de sa destination, et son unique préoccupation était de trouver une place de stationnement. Elle semblait nerveuse. Pour calmer son appréhension, elle porta à ses lèvres une Lucky extraite d’un fin étui. Elle l’alluma, aspira une grosse bouffée qui embruma peu après l’habitacle ; puis elle chercha désespérément une place libre pour garer son véhicule. Elle coupa finalement le moteur et enténébra une dernière fois les similis cuirs. Puis elle eut, sur sa mise, une dernière hésitation, abaissa le pare-soleil afin de s’assurer, dans le miroir au dos, que son allure reflétait bien son moi, à tout le moins celui
9
Stratagème hors la loi
qu’elle voulait, ce matin, laisser transparaître… Mais il n’en était rien. Aussi se remit-elle un peu de rouge, affina-t-elle son maquillage fait, ce matin, en toute hâte. Lorsqu’elle se sentit quasi en harmonie, elle osa une jambe dehors, agréablement moulée dans un bas en voile émergeant d’un escarpin couleur olive. L’harmonie était parfaite… enfin presque. Car à peine déambulait-elle sur le trottoir que l’on se retournait sur son passage… alors qu’elle aurait tant aimé l’anonymat ! Son nez la chatouillait les premiers pollens vraisemblablement. Se le frotter lui fit une impression désagréable. Alors elle s’aperçut qu’elle l’avait déjà oublié cet horrible pansement sur le visage !… Elle s’y était finalement faite au point de ne plus le voir, même en se maquillant. C’était probablement ce qui intriguait les passants… Mais quelle bonne idée ! Avec ce placard sur le visage, elle était méconnaissable, sans doute remarquée mais pas reconnue !… Elle accéléra le pas, car ces regards curieux néanmoins l’embarrassaient. Elle se dirigea vers des bungalows qui servaient de bureaux à une société de location de véhicules. Elle avait besoin d’un camping-car d’un modèle courant, voire le plus courant, d’une couleur commune, aux vitres teintées si possible, bref, un style de véhicule qui ne se ferait pas remarquer.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.