//img.uscri.be/pth/a669f8b07430738a503051c69930d87f180d4d29
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,45 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Tranches de Vie d'un Momobsédé Textuel

De
159 pages
La vie de chacun de nous est faite de tranches qui se suivent. Il y a la jeunesse, le travail, la famille avec ses principaux acteurs : la femme, les enfants, la belle mère... Il y a aussi l'Environnement dans lequel nous évoluons avec ses joies et ses peines : les merveilles de la nature souillées par la pollution, la paix qui côtoie la guerre, l'humanisme qui vit avec l'aveuglement et l'intolérance, la télévision et son pouvoir de gavage en masse... Tous ces phénomènes peuvent être, soit décrits tels que, soit abordés par une approche mêlant l'imaginaire, l'humour et l'absurde en jouant avec les mots, comme un gamin jouerait avec des Legos. C'est ce que vous découvrirez en faisant la connaissance d'une panoplie de pesonnages très variés.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Titre
Tranches de Vie d'un
Momobsédé Textuel

3 Titre
Mohammed Moudjou
Tranches de Vie d'un
Momobsédé Textuel
ou Rien que pour l'ADM : l'Amour Des Mots
Nouvelle
Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 2-7481-7534-4 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782748175349 (livre imprimé)
ISBN : 2-7481-7535-2 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782748175356 (livre numérique)
6


.
.
8 Tranches de Vie d’un Momobsédé Textuel






Bonjour tout le monde. Je suis un homme
comme vous, donc comme tout le monde. Un
homme ordinaire quoi. Je travaille, je regarde la
télé, j’ai une femme, un enfant, un chien, une
belle-mère et même un voisin qui se prend pour
un écolo.
Aujourd’hui, j’ai décidé de vous emmener
dans mon univers en vous racontant quelques
tranches de ma vie.
Alors, rien que pour l’ADM, rien que pour
l’Amour Des Mots, ouvrez bien vos yeux et
même vos oreilles si vous lisez à haute voix, et
suivez-moi.
Parfois c’est un peu dur je vous l’accorde,
mais avec un peu de bonne volonté et un zeste
d’imagination, on y arrive.
Une vie si ordinaire, ce n’est pas bien
compliqué à raconter tout de même !
9 Tranches de Vie d’un Momobsédé Textuel






1 – Un billet pour Yerres..........................................13
2 – Livraison dans l’Eure .........................................17
3 – Inca particulier....................................................21
4 – Prof de M@ Accro .............................................31
5 – La femme du Soldat Inconnu .............................43
6 – Le voyage de ptit-Tom dans le monde des mots
..................................................................................49
7 – Histoire du Dragon Dingue et du Ragondin.......59
8 – Un petit par-ci, un grand par-là… ......................67
9 – Le voisin Ecolo Cool..........................................73
10 – Le One Doberman Show..................................83
11 – Paranoïa parentale ............................................91
12 – Une course contre la montre, ou histoire de
temps ......................................................................101
13 – L’Europe est dans votre assiette.....................109
14 – Au Royaume des Muselle −men113
15 – L’ange gardien Cygne ....................................127
16 – France Télé. Com (missaire) ..........................139
17 – J’ai Le droit de savoir.....................................143
18 – L’histoire du petit Chapon rouge et de l’affreux
loup qui voit flou....................................................147
11 Tranches de Vie d’un Momobsédé Textuel
1 – UN BILLET POUR YERRES
Un matin, je me trouvai dans une gare pour acheter
un simple billet de train, et voilà de mémoire le dialogue
de sourd que j’eus avec l’agent de service ce jour-là :

– Bonjour Monsieur, Je voudrais un billet
pour Yerres SVP.
– C’est pour demain ?
– Non c’est pour aujourd’hui !
– Désolé, mais pour aller à Yerres
aujourd’hui, ce n’est pas possible.
– Et pourquoi ce n’est pas possible d’aller à
Yerres aujourd’hui ?
– Parce qu’il aurait fallu venir hier.
– Oh juste ciel, quelle semaine d’enfer !
– Pardon ! Vous voulez aller à Yerres ou à
Denfert, il faut savoir ?
– Non, non, je veux toujours aller à Yerres,
mais aujourd’hui. Apparemment, ce n’est
possible que pour demain ?
– Oui, désolé. C’est à cause du nouveau
Logiciel, Monsieur…
– Et alors ?
13 Tranches de Vie d’un Momobsédé Textuel
– Avec lui, on ne peut émettre les billets du
jour que la veille…
– … Et ceux pour demain, aujourd’hui ! Et
demain pour le jour d’après si j’ai bien compris !
– Voilà, vous voyez quand vous voulez !
Mais vous pouvez réserver longtemps à l’avance
aussi.
– Non mais c’est une blague ?
– Pas du tout M., c’est une nouvelle vague de
modernisation du système.
– Modernisation de quoi ?
– Imaginez qu’il y ait eu grève des guichets
de vente de billets aujourd’hui, vous auriez été
content d’avoir votre billet pour Yerres, hier,
euh, je veux dire le jour d’avant.
– Et la grève des trains, qu’est ce que vous
en faites ?
– Oh lui, ça c’est un mythe, ça n’arrive
jamais !
– Je parie que vous venez d’arriver vous…
– Oui, depuis hier. J’ai été interne d’une
école de communication. J’en suis sorti major.
Mais comment avez-vous deviné ?
– Pas de commentaire. Admettons que je
veuille partir le lendemain d’un jour de grève
des guichets, comment ferai-je alors ?
– Vous débarquez ou quoi ? Il y a des
distributeurs automatiques de plus en plus
performants, et ils parlent maintenant vous
savez, et avec une voix, une voix ! On dirait une
14 Tranches de Vie d’un Momobsédé Textuel
hôtesse de l’air ! Ils peuvent même vous offrir
un café. Et puis surtout il y a le Web, le Net,
oui M., The Toile of The Net. Vous n’auriez
même pas à vous déplacer.
– “Si c’est pour éviter de voir des têtes à claques, oui
c’est une bonne chose, marmonnai-je dans mes
moustaches”. Vous savez, il y a des gens qui n’ont
pas Internet.
– Quoi ? Est-ce imaginable de vivre sans
Internet aujourd’hui ? Encore hier, je
comprends, mais aujourd’hui, je suis scié.
Admettons que ce soit possible, il reste toujours
la solution de réservation par SMS.
– C’est quoi ce truc, c’est un nouveau Service
Merdique de la Snc… ?
−… Non mais enfin je vous en prie M., les
SMS qu’on envoie avec les portables ! Vous
débarquez ou quoi ?
– Non, je voudrais plutôt embarquer. Mais
vous savez, il y a des gens qui n’ont pas de
portable.
– Quoi ? Est-ce imaginable de vivre sans
portable aujourd’hui ? Encore hier, je
comprends, mais aujourd’hui, je suis scié.
– Et avec le bon vieux téléphone, ça ne
marchera pas ?
– Oh lui, ça c’est vraiment le comble du
ringard. Vous imaginez le type au téléphone :
“bonjour, je voudrais un billet pour Yerres”, et
l’autre lui répondre, “c’est pour demain ou c’est
15