Un mec sympa

De
Publié par

Ancien finaliste junior à Roland Garros, mais surtout ancien voleur de bijoux et cambrioleur de musée d’horlogerie, Manu Bonal est en liberté conditionnelle, et les trente-deux mois qu’il a passés à la maison d’arrêt de Grasse lui ont suffi. Il s’est juré de ne jamais y retourner, dut-il pour ça devenir honnête. Depuis sa sortie, il donne des cours au Tésauris Sporting Club. Clientèle select, installations luxueuses, riches clientes peu farouches : Manu est très content. Hélas, son Conseiller d’Insertion et de Probation lui impose le marché suivant : soit il cambriole à nouveau un musée, soit il retourne en prison, avec un dossier truqué, mais alourdi. C’est simple et inextricable. En plus du fonctionnaire ripoux qui veut le faire replonger, il va croiser un chirurgien esthétique tout droit sorti de la série Nip/Tuck ; de riches oisives folles de leurs corps qui seraient comme chez elles dans Desperate housewifes; un criminel de guerre serbe reconverti dans la traite d’êtres humains ; les animateurs d’un bus d’assistance aux prostituées de la Promenade des Anglais ; un antiquaire monégasque véreux ; un immigré clandestin roumain qui rêve de devenir Scarface… et surtout une ravissante et malicieuse « beurette » employée de l’administration pénitenciaire.
Publié le : mercredi 1 avril 2009
Lecture(s) : 22
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246731795
Nombre de pages : 400
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ancien finaliste junior à Roland Garros, mais surtout ancien voleur de bijoux et cambrioleur de musée d’horlogerie, Manu Bonal est en liberté conditionnelle, et les trente-deux mois qu’il a passés à la maison d’arrêt de Grasse lui ont suffi. Il s’est juré de ne jamais y retourner, dut-il pour ça devenir honnête. Depuis sa sortie, il donne des cours au Tésauris Sporting Club. Clientèle select, installations luxueuses, riches clientes peu farouches : Manu est très content. Hélas, son Conseiller d’Insertion et de Probation lui impose le marché suivant : soit il cambriole à nouveau un musée, soit il retourne en prison, avec un dossier truqué, mais alourdi. C’est simple et inextricable. En plus du fonctionnaire ripoux qui veut le faire replonger, il va croiser un chirurgien esthétique tout droit sorti de la série Nip/Tuck ; de riches oisives folles de leurs corps qui seraient comme chez elles dans Desperate housewifes; un criminel de guerre serbe reconverti dans la traite d’êtres humains ; les animateurs d’un bus d’assistance aux prostituées de la Promenade des Anglais ; un antiquaire monégasque véreux ; un immigré clandestin roumain qui rêve de devenir Scarface… et surtout une ravissante et malicieuse « beurette » employée de l’administration pénitenciaire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.