Une saison en Abyssinie

De
Publié par

Arrachée à la tutelle de ses tantes et à sa ville d'enfance Athènes, Marie-Eugénie se rend en Ethiopie, à la fin des années 20, pour rejoindre ses parents, désireux de la marier.
La jeune fille découvre la splendeur sauvage des hauts plateaux et les ambiguïtés d'un empire féodal sur lequel règnent le Négus et des gouverneurs vêtus de peaux de lions. Mais aussi un cercle de coloniaux affairistes, et une communauté grecque dont la vie, rythmée par le calendrier orthodoxe, se berce de nostalgie hellénistique.
Grâce à son amour pour London - aussi éprouvé et marginal qu'elle - Marie-Eugénie réussit à s'enraciner dans cet ailleurs mythique et fascinant. Mais l'invasion et la conquête de l'Éthiopie en 1935 par les Italiens fascistes va bouleverser leurs existences et les mettre de nouveau à l'épreuve de leur destin...
À la fois roman familial et histoire d'amour, récit biographique et fiction, le deuxième roman d'Élisabeth Bélorgey, plein d'émotion et de musicalité, " porte " le lecteur par sa sobre beauté, comme ce fut le cas de l'Autoportrait de Van Eyck, publié en 2000 chez Fayard, auquel la critique et le public ont réservé un accueil exceptionnel.
Publié le : mercredi 22 août 2001
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213653563
Nombre de pages : 306
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Arrachée à la tutelle de ses tantes et à sa ville d'enfance Athènes, Marie-Eugénie se rend en Ethiopie, à la fin des années 20, pour rejoindre ses parents, désireux de la marier.
La jeune fille découvre la splendeur sauvage des hauts plateaux et les ambiguïtés d'un empire féodal sur lequel règnent le Négus et des gouverneurs vêtus de peaux de lions. Mais aussi un cercle de coloniaux affairistes, et une communauté grecque dont la vie, rythmée par le calendrier orthodoxe, se berce de nostalgie hellénistique.
Grâce à son amour pour London - aussi éprouvé et marginal qu'elle - Marie-Eugénie réussit à s'enraciner dans cet ailleurs mythique et fascinant. Mais l'invasion et la conquête de l'Éthiopie en 1935 par les Italiens fascistes va bouleverser leurs existences et les mettre de nouveau à l'épreuve de leur destin...

À la fois roman familial et histoire d'amour, récit biographique et fiction, le deuxième roman d'Élisabeth Bélorgey, plein d'émotion et de musicalité, " porte " le lecteur par sa sobre beauté, comme ce fut le cas de l'Autoportrait de Van Eyck, publié en 2000 chez Fayard, auquel la critique et le public ont réservé un accueil exceptionnel.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.