Une séance de sourds-muets

De
Publié par

BnF collection ebooks - "Par une belle matinée de printemps, dans la saison des lilas et des roses, voyez venir à cette école, de tous les quartiers de la grande ville, à travers les beaux jardins de Plantes, du Palais-Royal, des Tuileries, et du Luxembourg, des familles de sourds-muets, de petites troupes de pensionnats des deux sexes, nombre de sociétés étrangères et françaises ; bourgeois, nobles, ambassadeurs, évêques, députés, cardinaux, pairs, princes et rois accourent..."

BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.


Publié le : vendredi 29 avril 2016
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782346012367
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
À propos deBnF collection ebooks
BnF collection ebooksest éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.
Fruit d’une sélection fine réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF par un comité éditorial composé de ses plus grands experts et d’éditeurs,BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés.
Morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse, tous les genres y sont représentés.
Éditée dans la meilleure qualité possible eu égard au caractère patrimonial de ces fonds, conservés depuis de nombreuses années par la BnF, les ebooks de BnF collection sont proposés dans le format ePub, un format ouvert standardisé, pour rendre les livres accessibles au plus grand nombre sur tous les supports de lecture.
Note de l’éditeur
Paris ou le Livre des Cent-et-Un publié en quinze volumes chez Ladvocat de 1831 à 1834, constitue une des premières initiatives éditoriales majeures de la « littérature panoramique », e selon l’expression du philosophe Walter Benjamin, très en vogue au XIX siècle. Cent un contributeurs, célèbres pour certains, moins connus pour d’autres, appartenant tous au paysage littéraire et mondain de l’époque, ont écrit ces textes pour venir en aide à leur éditeur qui faisait face à d'importantes difficultés financières… Ainsi ont-ils constitué une fresque unique qui offre un véritable « Paris kaléidoscopique ».
Le présent ouvrage a été sélectionné parmi les textes publiés dansParis ou le Livre des Cent-et-Un. De nombreux titres de cette fresque sont disponibles auprès de la majorité des librairies en ligne.
Une séance de sourds-muets
« La reconnaissance est la mémoire du cœur. »
(MASSIEU, sourd muet.)
Par une belle matinée de printemps, dans la saison des lilas et des roses, voyez venir à cette école, de tous les quartiers de la grande ville, à travers les beaux jardins des Plantes, du Palais-Royal, des Tuileries, et du Luxembourg, des familles de sourds-muets, de petites troupes de pensionnats des deux sexes, nombre de sociétés étrangères et françaises ; bourgeois, nobles, ambassadeurs, évêques, députés, cardinaux, pairs, princes et rois accourent ; les uns à pied, les autres en riches et pompeux équipages : tous parés comme en un jour de fête.
Ces bandes joyeuses et curieuses de toutes les classes de la société, viennent composer, dans la salle des séances, une nombreuse assemblée de plus de six cents personnes, parmi lesquelles on voit briller de jeunes et belles femmes de tous les pays.
Entrons dans cette salle : d’un côté, à droite, sont assises les jeunes sourdes-muettes, depuis l’âge de cinq, six, jusqu’à quinze et dix-huit ans, uniformément vêtues de robes d’une éclatante blancheur, d’un chapeau et d’une ceinture bleu-ciel ; de l’autre côté, à gauche, on voit les jeunes garçons, leurs frères, parés de leur petit costume gris, à parements et revers bleus, comme la ceinture de leurs sœurs.
Quelle douce joie répandue sur ces jeunes et jolies figures ! quelle vivacité, quelle expression, dans l’épanouissement de ces physionomies si mobiles des deux sexes ! le bonheur de l’innocence du plus bel âge de la vie respire dans leurs modestes regards, dans ces gestes brillants, étincelants comme des éclairs, auxquels ils sont forcés d’avoir recours pour peindre leurs pensées ; car ils...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.