Voyages avec mon amant virtuel tome 2 - Le couvercle

De
Publié par

Au début, cela paraissait simple. C’était le bel
été 2006, à Londres. Myles ne lui avait jamais touché que le genou. Et puis Catherine a poussé une porte et puis une autre et puis elle ne sait plus très bien où est l’ombre. Où est la lumière. Sa pensée neuve continue dans la parole et le partage des mots avec ses amies. Ses doigts pétrissent les lettres de ses textos comme ils pétrissent la pâte de sa tarte Tatin. Son désir se nourrit du sien et mêle ainsi l’imaginaire à la matière.

Après la mort de son père, le nouvel état d’âme de Catherine l’emmène dans de nouveaux voyages avec son amant virtuel. Elle s’oppose à ses vertus de mâle, de maître, de conquérant, en pouffant de rire des choses les plus sérieuses sous couvercle et en pleurant des choses les plus agréables sans couvercle.

Jouissant de son coeur en réinventant le monde autour d’elle, elle crie son bonheur de vivre au lieu de l’étouffer, dans une écriture tout à fait féminine.

Fera-t-elle encore preuve de candeur et de courage devant l’irréductible objet de son désir ? Serait-ce sa dernière chance ? Ira-t-elle dans le jusqu’au-boutisme de son nouvel épanouissement ? Cela ne dépendra pas que d’elle.

Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 15
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782953437232
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
P ro lo gu e H élèn e n e don n e pas de n ouvelles. À Courch evel, apr ès son divorce, Ch an tal a trouvé sur Internet un jeune hom m e de 32 ans qui m asse com m e un dieu, en atten dan t l’h iver… Nin a, l’Étoile de m er, s’adon n e à tout et à tous à fond, m ais ressen t la solitude. Patien ce. À Ch elsea, Roxie, fem m e d’affaires, m ère célibataire, atten d l’âm e sœ ur… en core un e fois… Dan s la ban lieue ver te de Lon dr es, pr ès d’un terrain de golf, dan s un e m aison m assive au terrain de tennis rarem ent occupé, H arriet atten d son divorce, 50 % de l’argen t de son m ari et un e n ouvelle m aison . Leurs en fan ts son t difficiles à gér er. L’am an t aussi. Après son divorce, J uliette s’éclate avec un jeun e garçon de 27 an s un e fois tous les 15 jours en atten dan t de se stabiliser avec un
9
J an e file le parfait am our avec son Black, en Norm andie depuis qu’il a divorcé. J ohanne, l’ex de J an e, atten d de voir où la vague va l’em porter… En h aut de la vague, Valérie, la n ièce, atten d de dém én ager avec son J ules dan s un e gran de m aison avec un toit en terrasse pour faire des bar becues au soleil… Le neveu Num éro Un et Angélique attendent leur prem ier bébé. Le cadeau d’An gélique à Xavier ou le cadeau de Xavier à An gélique. Le n eveu Num éro Deux, Math ieu, a rom pu avec sa m ie, la Sah arien n e, et atten d l’arrivée de la jeun e fille d’Alger qu’il a r en con trée sur In tern et. Sarkozy atten d de voir si sa fem m e Cécilia va se fair e à sa n ouvelle vie en tan t que Pre-m ièr e Dam e de Fran ce. Pas h um ilié de son escapade en Am érique, il la r epren d. En atten dan t… les couples se tien n en t les coudes, soudés pour la vie, les Cygn es. Nigel et Lisa, dan s un village de con tes de Noël du Leicestershire, achètent et rebâtissent un vieux cottage pour le reven dre à bon prix et se débarrasser de leur h ypoth èque… Ils atten den t la m on tée des prix.
10
Sarah et Marc, dan s un village idyllique, à un e h eur e de Lon dr es, en allan t vite dan s leur Alvis, fon t les rallyes, pique-n iquen t, parten t en vacan ces en cam pin g-car ou en bateau, à la rech er ch e du soleil en Fran ce, au Portugal, aux Açores ou en Espagn e, en atten dan t la ren tr ée. De Cour ch evel, Sabin e et Rich ard von t en vacan ces sur la Côte d’Azur, dan s un e villa spacieuse qui surplom be la Gr an de Bleue où am is et fils son t bien ven us. Ils fon t les lézards, en atten dan t que le r estaur an t ouvre deux m ois l’été puis cin q m ois l’h iver , com m e fon t les fourm is. À Lon dres, au bord de la Tam ise, m ais en h aut, Cath er in e a retrouvé Guy qui ren tre de vacan ces en Grèce, en solitaire, au bord de la m er . Ils r egarden t les cygn es, en bas. Sur les eaux grises du fleuve, deux cygn es juxtaposés flotten t silen cieux, com m e l’été dern ier quan d il faisait un e ch aleur tropicale. Cette année, le ciel est triste. Sa m asse pesante suffoque l’em prise de l’été. La tem pératur e a baissé. La loyauté des cygn es n ’a n i h aut n i bas. Elle est in con tourn able. Ils son t là. Dan s le soleil ou dan s le gris. Rien n ’em pêch era cela. À jam ais dan s la fidélité. « Deux, c’est m ieux qu’un . » dit Guy en serran t Cath erin e con tre lui.
11
cela. À jam ais dan s la fidélité. « Deux, c’est m ieux qu’un . » dit Guy en serr an t Cath erin e con tre lui. Les cygn es son t la propriété de la Rein e Elizabeth d’An gleterre. Ils son t tous à elle, aussitôt atterris. Aujourd’hui, Catherine compte vin gt cygn es sur la plage an th racite, en bas. Vin gt cygn es exactem en t placés de façon telle qu’on peut croire qu’ils on t m esur é l’espace qui les sépare. Iden tiques, clon és, la tête sous l’aile, ils se reposen t ou réfléch issen t. Corps de ballet. Corps de ballon de rugby oval et ron d blan c sur n oir. Vin gt fois. LeLac des Cy gn ess l’Estuaire deau bord du fleuve dan l’An gleterre. Com m en t se r econ n aissen t-ils pour faire un e paire ? Est-ce un e com m un e ? Un e secte ? Un voyage organ isé ? Les m ouettes au-dessus d’eux volen t en ron d, désor don n ées, en liberté, se m oquan t d’eux, paisiblem en t in stallés. Nor m alem en t piailleuses, elles sont aujourd’hui silencieuses. Elles épousen t les saison s et don c les ch an -gem en ts. Le silen ce pèse. Elles sem blen t se préparer . Bien tôt, elles s’en voleron t en tour-billon s dan s de gr an ds élan s d’ailes et de forts jacassem en ts depuis l’Estuaire de l’An gleterre pour la Fr an ce, en suivan t les bateaux, becs en avan t, au ven t, libr em en t. Guy !
12
Papa ! En un m illièm e de secon de, m es 2 prem iers ch apitres s’évaporen t dan s la m ach in e élec-tron ique. « L’écritur e, c’est la r éécriture » en courage le petit frère, rédacteur de scen arii. L’écriture, c’est la peur de la page blan ch e. La peur de n e pas savoir faire. Le désir de le faire quan d m êm e. Myles ! PAPA !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.