Witch & Wizard Les Rebelles du Nouvel Ordre 3

De
Publié par

Le chef du Nouvel Ordre fait plus que jamais régner la terreur. Wisty sait qu’elle est la seule à pouvoir affronter le Seul-l’Unique en face à face et le vaincre. Mais elle découvre vite avec horreur que le combat est loin d’être gagné. Chaque fois que Wisty s’apprête à utiliser son don de feu, son adversaire parvient à récupérer la puissance de la jeune sorcière pour augmenter sa propre magie. Bientôt, c’est sûr, il sera définitivement invincible…
Publié le : mercredi 21 novembre 2012
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782012027435
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration de couverture : © 2011 Sean Freeman / David Caplan
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aude Lemoine
L’édition originale de cet ouvrage a paru en langue anglaise
chez Little, Brown and Company, a division
of Hachette Book Group, Inc., sous le titre :
WITCH & WIZARD : THE FIRE
This edition published by arrangement with Little,
Brown and Company, New York, New York, USA.
All rights reserved.
© 2011 by James Patterson.
© Hachette Livre, 2012, pour la traduction française.
Hachette Livre, 43, quai de Grenelle, 75015 Paris.
ISBN : 978-2-01-202743-5
ET
Traduit de l’anglais (États-Unis)
 par Aude Lemoine
À Jack qui m’a lancé sur cette voie,
longue, tortueuse mais magique.
Un jour, tu seras roi. Un très bon roi.
J. P.

À Bobbie Dembowski qui m’a enseigné
la magie des mots et à Mark Dembowski
dont les cris d’encouragement résonnent plus
fort que ceux de tous les supporters de football.
ILYIHYNDYTBPITWW !
J. D.
Whit
C’est un conte de fées que vous voulez, pas vrai ? Alors, je ne suis pas certain de pouvoir vous aider.
Vous aurez votre compte d’aventures ici, c’est sûr. De la magie, des crimes et du suspense aussi. De même qu’un homme plus vicieux et impitoyable que tous les monstres ou les fous qui hantent les cauchemars les plus terrifiants de votre enfance.
Ne vous attendez pas, en revanche, à trouver des héros. Je suis incapable d’assumer ce rôle pour vous. Plus maintenant, pas après tout ce qui est arrivé.
Voilà comment cela s’est passé.
Il y avait un grand orateur, brillant et charismatique. Les gens se rassemblaient en masse des quatre coins du Monde d’En Haut, hypnotisés par ses promesses. Ils l’avaient baptisé Le Seul-L’Unique pour une raison bien particulière : il devait changer le monde. Ce n’est que lorsque qu’il a eu tout raflé sur son passage que la population s’est rendu compte de ce qu’elle avait perdu.
D’abord, nos livres ont brûlé sous nos yeux, les volutes de fumée grise nous empêchant de protester tant elles nous étouffaient. Ensuite, toutes les autres formes d’art ont disparu à leur tour, bientôt suivies par ce qui restait de nos libertés. Des bannières rouges ont recouvert les immeubles les plus hauts pendant que des pluies de cendre s’abattaient partout en même temps que des bombes. Les prisons se sont remplies à craquer d’enfants qui, une fois relâchés, cessaient d’être de simples enfants pour devenir des guerriers au regard vide, formés à torturer.
C’était pour le bien commun, prétendait Le Seul-L’Unique. Il appelait cela le Nouvel Ordre.
Les prophéties parlent de deux sauveurs qui modifieront le cours de l’Histoire. Une fille et un garçon, sorcière et sorcier. Wisty et Whit Allgood : ma sœur et moi. Nous sommes aussi surpris que tout le monde. Je dirais même paniqués.
Nous avons essayé d’être vos héros, de nous montrer à la hauteur de cette destinée. Grâce à nos pouvoirs récemment découverts, nous avons redonné de l’espoir autour de nous. Nous avons rallié le mouvement de résistance et infiltré les prisons. Nous nous sommes opposés au Nouvel Ordre et nous sommes battus pour la paix.
Seulement, après le dernier bombardement, ma sœur, moi et tous nos alliés défenseurs de la Liberté avons été dispersés telles des graines au vent, ce qui a ébranlé les fondations de la Résistance. Même nos parents sont partis en fumée. J’entends encore l’écho de leurs cris.
J’ai donc été livré à moi-même. Je pensais n’avoir plus rien à donner jusqu’à ce qu’une épidémie s’abatte sur nous. C’était ma dernière chance de faire la différence. J’ai pénétré à l’intérieur de maisons saturées par l’odeur de mort, rongées par la maladie. J’ai porté des enfants en sang à des cliniques et des refuges. Et dans l’une de ces cliniques, j’ai retrouvé ma sœur. Elle travaillait comme infirmière, aidant ceux qu’elle pouvait, animée du même espoir que moi de bâtir un avenir meilleur.
Mais ensuite, Wisty est tombée malade elle aussi.
À présent, les yeux de Le Seul-L’Unique, aussi espiègles et moqueurs que cruels, me fixent depuis les panneaux d’affichage. J’avais cru que nous pourrions l’affronter. Et l’emporter contre lui. J’ai dû me tromper. Vous voyez, sans Wisty et moi, il n’y a plus d’Histoire, plus d’avenir ni d’espoir.
Ma sœur est en train de mourir.
C’est la fin. Ce n’est pas un conte de fées, ils ne vécurent pas « heureux pour le restant de leurs jours ». Notre monde ne s’éteint pas lorsque vous refermez ce livre. Il est réel. Trop réel. Il s’en échappe des hurlements d’enfants dans le noir tandis que résonne le martèlement des bottes de soldats sur la chaussée. Il sent les égouts, la maladie, la défaite. Il pèse lourd, à l’instar du corps de ma sœur qui s’agite entre mes bras.
Il a le goût du sang.
Première partie
La fête
 du sang
CHAPITRE 1
Whit
Mes poumons vont exploser. Si elle meurt, je mourrai moi aussi.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Sionrah - Tome 3

de les-editions-quebec-amerique

Sionrah - Tome 3

de les-editions-quebec-amerique

Carnets de Moleskine

de editions-gallimard

suivant