Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Yvonne-Aimée n'a pas son âge

De
240 pages
Yvonne-Aimée, mère et grand-mère, ne se sent pas « encore bien pour son âge », comme disent les consolants et les hypocrites. Elle est bien. Tout simplement. Et, refusant de passer la main, elle se montre prête à tout pour se rendre utile. Sans savoir que sa curiosité et sa volonté vont mener cette femme du Nord sur des chemins inattendus. Mais avec la certitude qu'il n'y a pas d'âge pour aimer et cesser d'aimer, pour déposer les armes ou pour se battre.
Un émouvant portrait de femme confrontée aux aléas du hasard, à la fragilité des destins, aux nouveaux rapports entre les générations et aux bouleversements de la société, esquissé avec justesse, sensibilité, humour. Sans que jamais l'espoir se perde.


« À travers ce portrait sensible, Jacques Duquesne porte un regard très juste sur les nouveaux rapports entre les générations, les bouleversements de la société. Avec un humanisme toujours teinté d'espoir et souvent d'humour. » Ouest-France.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Ras-le-bol ou paraboles

de avant-propos

Désemparé

de mxm-bookmark

N’être que soi

de 5-sens-editions

Yvonne-Aimée, mère et grand-mère, ne se sent pas « encore bien pour son âge », comme disent les consolants et les hypocrites. Elle est bien. Tout simplement. Et, refusant de passer la main, elle se montre prête à tout pour se rendre utile. Sans savoir que sa curiosité et sa volonté vont mener cette femme du Nord sur des chemins inattendus. Mais avec la certitude qu'il n'y a pas d'âge pour aimer et cesser d'aimer, pour déposer les armes ou pour se battre.
Un émouvant portrait de femme confrontée aux aléas du hasard, à la fragilité des destins, aux nouveaux rapports entre les générations et aux bouleversements de la société, esquissé avec justesse, sensibilité, humour. Sans que jamais l'espoir se perde.


« À travers ce portrait sensible, Jacques Duquesne porte un regard très juste sur les nouveaux rapports entre les générations, les bouleversements de la société. Avec un humanisme toujours teinté d'espoir et souvent d'humour. » Ouest-France.