1914 ruptures et continuités

De
Publié par

L'année 1914 fut un big-bang à l'origine d'une accélération folle et d'une effervescence sans précédent. Comment les intellectuels et les artistes ont-ils appréhendé le déclenchement de la Première Guerre Mondiale ? Ces études pluridisciplinaires explorent les domaines de la philosophie, de la pensée politique, de la littérature, de la musique et des arts, en Europe et en Russie. Entre rupture et continuité, l'année 1914 s'affronte à des questions sans réponse, la destruction du monde et la pérennité de l'homme.
Publié le : mercredi 1 juin 2016
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782140010958
Nombre de pages : 236
Prix de location à la page : 0,0135€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Sous la direction de Caroline Bérenger et Álvaro Fleites Marcos
RU1PTURE9S ET CO1NTINU4ITÉS
1914
Ruptures et continuités
Sous la direction de Caroline Bérenger et Álvaro Fleites Marcos
1914
Ruptures et continuités
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09101-3 EAN : 9782343091013
Sommaire Introduction Caroline Bérenger et Álvaro Fleites Marcos................9-14 I. Histoire des idées et portée historique du conflit Le sens spirituel de la guerre de 1914 selon les philosophes russes et français Michel Niqueux......................................................17-34 Divisions et affrontements de l’intelligentsia espagnole à propos de la Première Guerre mondiale Luis Negró Acedo................................15-53...................L’idéal de Don Quichotte dans la guerre 1914-1918. Une enquête de l’écrivain péruvien Ventura García Calderón Fernando Orihuela.................................................53-71 De l’antimilitarisme à l’Union sacrée, anatomie d’un basculement. Le cas du journalL’avenir de la MancheNicolas Vabre7...378-...................................................... II. Mutations de la littérature européenne LaNRFen guerre : le silence de la revue et la discorde du groupe Amélie Auzoux......................................................1905-1 L’entrée en guerre de14: la rupture de l’impersonnel Bérengère Moricheau-Airaud............................107-124 Bergson and the Modernist Novel : Joyce and Beyond Leona Toker.......................................................125-137 Orpheu: les voix poétiques portugaises à l’heure de la Grande Guerre Rosana Orihuela................................................139-155 Entre approche religieuse et dénonciation politique : la vision de la guerre dans la poésie de Maximilian Volochine (1914-1915) Agnès Calladine.................................................157-174
7
Entre symbolisme et expressionnisme, les visions de la guerre dansImages des rêvesd’Ivan Cankar (1876-1918) Walter Zidarič....................................................175-188 III. Survol des arts et de la musique La réception de l’ouvrage dirigé par Liliane Brion-Guerry, L’année 1913.Les formes esthétiques de l’œuvre d’art à la veille de la Première Guerre mondialeYves Chevrefils Desbiolles.................................191-205 « Enfin, seuls ! » ? Assurer le triomphe de la musique française par son enseignement, 1914-1925 David Mastin07-222....................2.................................. Notices bio-bibliographiques des auteurs ...............223-227
8
Introduction L’année 1914 marque le déclenchement du premier e conflit mondial et l’entrée dans leXX siècle. Pour les contemporains, elle fut un big bang à l’origine d’une accélération folle et d’une effervescence sans précédent. Comment les intellectuels et les artistes ont-ils appréhendé ce basculement ? Quel regard ont-ils porté sur les événements ? Les études réunies dans ce recueil abordent la question selon une approche pluridisciplinaire. Elles explorent les domaines de la philosophie, de la pensée politique, de la littérature, de la musique et des arts, en Europe, en Russie et en Amérique latine. Une première partie étudie la portée historique du conflit ; la deuxième est consacrée aux enjeux de la littérature européenne ; la troisième aborde quelques aspects de la musique et des arts. Quel est le sens spirituel de la guerre de 1914 ? Dans son article Michel Niqueux met en perspective les interprétations des philosophes russes et français. De part et d’autre, le déclenchement du conflit est considéré comme le signe d’une crise majeure de la civilisation occidentale, héritée de Kant et des Lumières. Chez les penseurs russes, cette interprétation prend une dimension escathologique : pour Berdiaev ou Boulgakov, la guerre est la manifestation d’une lutte entre deux principes, la ratiole contre logos, révélant l’existence d’un plan divin et la mission salvatrice de la Russie. En France, une nouvelle génération d’intellectuels convertis au catholicisme rejoint la position russe dans sa critique des impasses du positivisme et du matérialisme. L’article de Luis Negró Acedo montre comment les intellectuels de l’Espagne neutre se sont divisés entre germanophiles et alliadophiles en fonction de leurs visions des nations en guerre et surtout de leur propre pays. Pour
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.