//img.uscri.be/pth/cd4aea3ed43653cef26c18cc67fa9f65ddb655f5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

ADAM SCHARRER

De
149 pages
Militant antinazi de la première heure, émigré à Prague puis en URSS dont il reviendra en 1945, Adam Scharrer a centré toute son œuvre sur la vie des paysans de Franconie, région d’où il était originaire. Le dernier chapitre de son roman Les Taupes – écrit en exil en 1933 et dont on trouve ici une adaptation en français – s’ouvre sur l’arrivée de Hitler au pouvoir. Dans ce témoignage poignant sur le sort d’une petite communauté rurale confrontée à l’établissement de la dictature, Scharrer, faisant preuve d’une anticipation surprenante, évoque la mise au pas de la société, les camps de concentration, les combattants de l’ombre la persécution des Juifs, la rivalité entre SA et SS, la guerre inévitable. Un important appareil de notes précise le contexte.
Voir plus Voir moins

ADAM

SCHARRER

Écrivain antifasciste

& militant paysan

Collection Allemagne d'hier et d'aujourd'hui dirigée par Thierry Ferai
L'Histoire de l'Allemagne, bien qu'indissociable de celle de la France et de l'Europe, possède des facettes encore relativement méconnues. Le propos de cette collection est d'en rendre compte. Constituée de volumes réduits et facilement abordables pour un large public, elle est néanmoins le fruit de travaux de chercheurs d'horizons très variés, tant par leur discipline, que leur culture ou leur âge. Derrière ces pages, centrées sur le passé comme sur le présent, le lecteur soucieux de l'avenir trouvera motivation à une salutaire réflexion.

Dernières parutions

Heinke WUNDERLICH, Marseille vue par les écrivains de langue allemande,2000. Erwin J. BOWlEN, Heures perdues du matin, 2000. Georges CONNES, L'autre épreuve, 2001. Bruno GAUDIOT, Adolf Hitler, lefou « guéri »,2001. Walter KOLBENHOFF, Les Sous-hommes, 2001. Caroline TUDYKA L'exil d'Else Lasker-Schüler (1869-1945),2001. Sabine MOLLENKAMP, La coopération franco-allemande pour la protection du Rhin, 2001. Baron Paul DE KRÜDENER (notice biographique et notes de Francis LEY), Impressionsd'Allemagnependant la Révolutionde 1848, 2001. Thierry FERAL, Le nazisme: une culture?, 2001. Christophe PAlaN, Forces armées et société dans l'Allemagne contemporaine, 2001. Nicolas OBLIN, Sport et esthétisme nazi, 2002. Xavier RIAUD, La pratique dentaire dans les camps du IIIème Reich, 2002.

Thierry

FERAL

ADAM

SCHARRER
antifasciste &
paysan

Écrivain
mi Iitant

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

@L'Hannatian,2002 ISBN: 2-7475-2743-3

Aux centaines Stefan damnés Zweig

d'écrivains en passant

qui, d'Alexander par Adam persécutés,

Abusch

à

Scharrer, assassinés,

furent con-

brûlés en place publique,

à l'exil par le régime nazi.

À tous les auteurs, universitaires

artistes,

chercheurs, victi-

et acteurs

culturels

mes de la Kohlonisation.

"La liberté fonctionnement requis

ne s'éprouve subjectif

pas dans mais Cette

la jouissance un acte cet à son

du libre créateur impératif compte

dans

par un impératif. et pourtant même, est une

fin absolue, repris

transcendant par la liberté d'art Jean-Paul Paris,

consenti,

clest valeur

ce qulon
parce

nomme une valeur.
qulelle est appel."

L'oeuvre

Sartre,

Qu'est-ce
1964,

que la Littérature?,
62.

Idées/NRF,

pp. 61-

"LI Allemagne que des l'histoire dieux et de se

ml a appris rit des les poètes, beautés
Il

toutes

qu'elle

croit Daniel Paris.

parfois Cohen,

rallier

à ses discours.

Lettre à une Amie allemande,
2000, p. 294.

L'Harmattan,

"II nlest toire miroir ges.
Il

pas, nos

je crois, sentiments

d'individu sans

qui pénètre que nous lui

sur le territendions marécale

de

d'une fiction originaire
Daniel
LI

de nos

lointains

Cohen,

Où tes Traces
2001, p. 30.

..., Paris,

Harmattan,

"La traduction

est un processus J. Levy, "Sulla

décisionnel! traduztone",

Il

Strumenti

critic; 14/1971.

AVANT-PROPOS

Il nlest pas douteux que le jour viendra où des chercheurs octobre mettront 1990), en évidence les mesures les effets draconiennes fédéral néfastes qulont (3 par Kohl pu produire, au lendemain de Ilunification allemande imposées Helmuth

le gouvernement

du chancelier (RDA).

afin de tirer un trait définitif sur ce qu'avait publique démocratique sans concertation Une des conséquences soudaine majeures de cette

été la Répol itique, née

sur le fond, aura

été la disparition littéraire de la résisnouà

de tout un pan dlune tradition de la pensée marxiste, de barbarie,

des luttes ouvrières,

tance au national-socialisme, voir, après douze années velle dans un État respectueux où lion mettrait démocratie et

de la volonté de promouune culture des principes affirmés

la conférence de Potsdam (17 juillet
ment avec le passé impérialiste

-

2 août 1945) et

tout en oeuvre pour IIrompre définitiveet suivre la voix de la (H. Heitzer, La RDA, les bon du socialismell dlouvrages subirent elles une

Dresde, Verlag Zeit im Bild, 1981, p. 12). Des milliers bibliothèques nombre d'entre furent mis au pilon; sévère, et (Volksbücherépuration

-

dites "populaires"

eien) - se virent contraintes refus des subventions les maisons d'éditions régime est-allemand auteurs "communistes", plus voix au chapitre. Sans vouloir nullement en RDA

de fermer leurs portes par d'exister; par le et les n'eurent le livre et agréées

qui leur permettaient officielles (VEB-Verlage) désormais réhabiliter

disparurent, discrédités, ce qu'était

-

indéniablement

majoritairement néammoins

inféodé à un s'impose: orchestrée qui qu'ils bien lucide

dogmatisme dans

de type stalinien

et à un souci propagande l'unification vaporisé

diste omniprésent dans les années allemand, étaient ne le méritaient mée (7 octobre pas un crime

-, un constat quatre-vingt-dix pas,

la folle exhubérance on a littéralement

par le pouvoir ouestdes écrivains que parce

ne serait-ce

morts avant

même que la RDA ne soit procla-

1949), et parce que leur oeuvre, était fréquemment Reich. un témoignage

que d'un marxisme militant - ce qui en soi ne constitue

-

et émouvant sur les difficiles années de la République
de Weimar et du troisième Ainsi profita-t-on
pour imposer

de l'euphorie
partiellement

de la réunification

-

du moins

-

le processus

de

révision de l'histoire du renouveau le publiciste droite

réclamé

depuis 1980, dans le coninter-allemands et en RFA, par les universitai-

texte de la dégradation res Ernst Nolte, Andreas Joachim d'alors, musclée

des rapports Hillgruber, Franz-Josef 10

conservateur

Klaus Hildebrandt, Strauss, président

C. Fest, et le chef de file de la

du Conseil régional de Bavière: faire sortir une bonne fois pour toute la population allemande de ttl'ombre de Hitler" par une "vision pragmatiste"
ment sur les méfaits En quelque de la barbarie

centrée exclusiverouge. une expression Opfer, Fribourg-

sorte - et pour reprendre getotete

de M. Zorn (Hit/ers zweimal

en-Brisgau,

1994) -,

les auteurs
mais aussi

"marxistes"
victimes

de la

vieille génération
de "faire passer

furent doublement
ce passé

de Hitler:
soucieux

de leur vivant certes, prit prétexte pour évacuer
du nazisme,

dès lors que,

qui ne veut pas passer",

on

de l'effondrement
leur

du "bloc communiste" sur la montée et le règne
la "démocratie" fédérale quel wei-

témoignage

et ce, afin d'absoudre

marienne - dont se revendique la République
de toute
rôle funeste

-

implication jouèrent

dans

l'aventure

(or lion sait -, ancêtre

entre

1918 et 1933 tant

la SPD de la par un

que le Centre CDU) .

catholique

-

Zentrum

La présente publication
refus: celui de voir
que

a donc été motivée
effacée
que Mais l'on ceci

la mémoire
les griefs

par d'abjectes
peut imputer au

stratégies
communisme

pol iticiennes.

Il est évident sont

nombreux. moteur

ne doit pas pour
joué ses partisans

autant
dans

masquer les progrès

le rôle

qu'ont

accomplis
peu que l'on des ouvriers

dans le domaine
ait l'honnêteté et des paysans

social et
de se soudu tour-

politique - pour
venir du quotidien

nant du xxe siècle, notamment en Allemagne -, et aussi 11

dans

la lutte contre aujourd'hui

le fascisme. inaccessibles,

Adam Scharrer sinon chez

a été

l'un d'entre

eux et il est

inadmissible

que ses ouvrages

soient

quelques

bouquinistes

(voir www.zvab.com.). vit le jour le 13 juillet 1889 à Kleinhuit mois avant que l'emde l'encombrant son pays vers une sur la guerre. En un petit Speikern, Il ne se débarrasse

Adam Scharrer Schwarzenlohe pereur Bismarck 1893, Guillaume

en Franconie,

(18 mars 1890) et oriente déménage de Nuremberg. pour

politique qui ne pouvait que déboucher la famille bourg du canton

Très exactement 26 septembre n'était munal,

de la même génération

qu'Adolf
(né le d'eux

Hitler (né le 20 avril 1889) et Martin Heiddeger 1889), Adam Scharrer extrêmement des douanes, paroissiale, se distingue par une extraction et sacristain pauvre.

Son géniteur com-

ni fonctionnaire de l'église

ni artisan tonnelier mais berger

ce qui très vite conduira

le jeune Adam à re-

douter la misère et à chercher échapper. Sa mère meurt en couches quinze enfants. Parallèlement

par tous les moyens à y en 1894 et le père se requi mettra au monde le petit à l'école primaire,

marie avec la soeur de la défunte garçon doit garder les oies.

Au terme de sa période d'apprentissage teur-outilleur, vers 1905, il est fasciné de la jeunesse 12 ment d'émancipation

comme ajuspar le mouve-

fondé en novembre

1901 à Berlin-Steglitz sous taminé le nom toute

par le lycéen

Karl

Fischer

et qui, a conde sur par il se

dlOiseau
l'Allemagne. qui

migrateur
Viennent

(Wandervogel), alors

les années en Suisse, lesquelles, interlopes,

vagabondage les rivages le biais forge

le mènent

en Autriche, et durant ou moins dominée

de la Méditerranée, plus

de fréquentations une solide personnalité

par

l'anarchisme

individualiste Autour rhénane tallurgie, où

stirnérien. de 1909/1910, où il slengage puis dans on le retrouve comme manoeuvre ports et dans dans la région la médu nord

plusieurs docker découvre

dlAllemagne dans

il travaille

comme

la construction et la lutSophie

navale. te des Dorothea

CI est là qu'il classes. Berlin.

le syndicalisme à Hambourg
mondiale, russe avant

En 1915,

il épouse

À la fin quelle mu, sur

de la Première

Guerre

durant dlêtre

lapro-

il a combattu en raison les premiers spartakiste

sur le front

de ses capacités véhicules puis, blindés

techniques,

mécanicien il adhère au Parti Liebtous à

à Essen,
créé jours par avant francs

la Ligue communiste knecht deux taine Gustav Mais tion qui,

le 1er janvier (KPD) quinze

1919,

d'Allemagne Luxemburg assassinés Pabst ministre vite, il est secrétaire sur

Karl que

et Rosa ne soient Waldemar Noske, très

par les corps ordre

du capi-

du "chien

sanguinaire" des armées.

social-démocrate dégoûté général par

les prises

de posiPaul Levi, en

du nouveau lors

de la KPD,

de la conférence

clandestine 13

de Francfort

août

1919, prône la participation et le rejet de 'taction révolutionnaire ouvrier en avril à laquelle

aux élections syndicale

parle-

mentaires de l'action

comme relais rejoint le

dans les entreprises. 1920, Scharrer dlAllemagne il restera (KAPD), fraction fidèle jusqu'en pour tout des articles

Voilà pourquoi, Parti communiste dissidente gauchiste

1933. C'est du reste

là - en écrivant

le Journal ouvrier communiste que Le Prolétaire (Proletarier) en gagnant verses entreprises,

(KAZ) et la revue théori-, qu'il se décidera, dans di-

sa vie plus ou moins régulièrement à devenir écrivain.

Paru simultanément premier Gesellen, roman, Agis-Verlag),

à Berlin et Vienne en 1930, son se veut une "protestation contre délibérément publiques, des femmes la guerre" le métallo à la : sur le Hans

Au Mépris de la Patrie (Vaterlandslose l'irresponsabilité

lumière de sa propre expérience de ceux qui provoquent sions front, à Ilhôpital de campagne, et lors de réunions des patrons, strates
espoirs

au cours de ses permisdes militaires

Betzold croise des ouvriers, de carrière, différentes
compte des

des paysans,

de tous milieux. rend
par la

Cette vasque fresque,

qui confronte

le point de vue des sur la guerre,

de la société

-

réels

-

de paix suscités

révolution d'imposer

russe,

les grèves,

la formation contre

des conseils afin la républi-

de soldats et d'ouvriers, une république que bourgeoise

les efforts des spartakistes soviétique 14

des socialistes

Ebert et Scheidemann