//img.uscri.be/pth/062b4c2fa52e469d3369c97eb8b7c660665aec2f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Alexandre. Exégèse des lieux communs

De
688 pages
Est-il encore nécessaire et utile de parler d’Alexandre le Grand — dira-t-on peut-être —, alors même que le rythme et l’ampleur des publications qui lui sont consacrées paraissent incontrôlables ?
André Aymard, l’un des plus perspicaces parmi les historiens de l’Antiquité, eut en 1953 une formule lapidaire : "Alexandre ne manque pas d’historiens, et ceux-ci ne manquent pas d’Alexandres." Le moment est venu, non pas tant de faire un bilan des connaissances que de proposer une réflexion sur les manières variées et contradictoires selon lesquelles, au cours des siècles, de l’Islande à Java, ont été échafaudées, contestées, déconstruites et reconstruites les images et interprétations sur lesquelles les historiens continuent de se disputer et leurs lecteurs de rêver.
On ne sera donc pas désarçonné de voir fleurir, dans cette analyse critique des lieux communs et de leurs usages selon les époques, des entrées telles que "Croisade", "Mission civilisatrice", "Sikandar", "Maison de Bourgogne" ou "Chute de Constantinople", "Heavy Metal", "Mali", "Maudit Aliksandar" ou encore "Napoléon". Chacune traite de la mémoire d’Alexandre et de ses différentes strates, manifestations et instrumentalisations au cours des siècles, d’Est en Ouest et du Couchant au Levant.
Voir plus Voir moins
couverture

COLLECTION
FOLIO HISTOIRE

 
Pierre Briant
 

Alexandre

 

Exégèse des lieux communs

 
Gallimard

NOTA

Dans le texte, les mentions « [chap. 00] » renvoient au présent ouvrage ; les mentions marginales « HT » renvoient aux illustrations numérotées du cahier hors texte.

 

Pierre Briant est professeur honoraire au Collège de France, Chaire d’Histoire et civilisation du monde achéménide et de l’empire d’Alexandre. Il a publié de très nombreux articles et livres qui portent aussi bien sur l’Empire perse (Darius, les Perses et l’empire, Gallimard, 1992 ; Histoire de l’Empire perse. De Cyrus à Alexandre, Fayard, 1996) que sur l’affrontement entre Darius et Alexandre (Darius dans l’ombre d’Alexandre, Fayard, 2003 ; Alexandre le Grand, PUF, coll. Que sais-je ?, no 622, 8e éd., 2016), et sur l’histoire de l’histoire d’Alexandre (Alexandre des Lumières. Fragments d’histoire européenne, Gallimard, coll. NRF essais, 2012).

  , œuvre romaine d’aprèsune statue de Lysippe, laquelle serait datée vers 330 av. J.-C.

1.

Alexandre le Grand, dit Hermès Azara, œuvre romaine d’aprèsune statue de Lysippe, laquelle serait datée vers 330 av. J.-C.

Musée du Louvre, Paris.
Photo © RMN – GP (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski.
image

2.

Chasse au lion – dite d’Alexandre (Messène).

Musée du Louvre, Paris.
Photo © RMN – GP (musée du Louvre)/Hervé Lewandowski.
image

3.

Alexandre sur une monnaie d’or du koinon macédonien.

Bibliothèque nationale de France, Paris.
Photo © BnF.
image

4.

Médaillon d’or du trésor de Tarse :
Alexandre le Grand à cheval terrassant un lion de son javelo

Bibliothèque nationale de France, Paris.
Photo © BnF.
image

5.

Entrée triomphale d’Alexandre à Babylone. Gravure de Samuel Amsler (1835), d’après une frise de Bertel Thorvaldsen de 1812, aujourd’hui au Palais du Quirinal à Rome.

Sammlung Archiv für Kunst und Geschichte, Berlin.
Photo © akg-images.
image

6.

Alexandre devant le Grand Prêtre de Jérusalem.

Bibliothèque de Turin. (In Barbara Steindl 2009, fig.27).
7. Deux représentations de la mort de Darius :
image

7a :

Giambattista Piazzetta, Alexandre et le cadavre de Darius.

Musée Ingres, Montauban.
Photo © Musée Ingres, Montauban/Guy Roumagnac.
image

7b :

Dārā couché dans le giron d’Iskender.

Photo © Michael Wood.
image

8.

Portrait d’Alexandre, par Rigas Vélestinlis, 1797.

Photo Wikimedia Commons.
image

9.

Affiche pour « Le Roman d’Alexandre », spectacle de la fête des Ménétriers de Ribeauvillé, septembre 2015.

Illustration © Antoine Helbert.
image

10.

Illustration de David Scrima autour d’Alain Badiou, Alexandre et la bataille de Gaugamèles.

Libération, 10 janvier 2007.
© David Scrima.
image

11.

Johann-Gustav Droysen.

image

12.

Ernst Badian à Pella en 1973.

Photo © Eugene Borza.
image

13.

Albert Brian Bosworth.

image