Alliance et dépendance

De
D’abord subordonnés aux traités de la conquête, ensuite assujettis à la Couronne, les Indiens de la vallée du Saint-Laurent ont défendu les Britanniques, combattu leurs ennemis et promu leur projet d’empire. En retour, l’Angleterre leur a garanti honneur et prestige, c’est-à-dire une place de choix, proche du «maître» colonial. Les Iroquois collaborèrent plus que les autres. Ce faisant, les Anglais leur ont accordé quelques privilèges et un statut particulier dans leur réseau d’alliances. Chefs de la Confédération des Sept-Nations, mercenaires et agents de l’empire, ils furent les «favoris» du pouvoir colonial. Après avoir publié sur la Confédération, son fonctionnement, ses origines et ses traités, Jean-Pierre Sawaya lève le voile sur un autre aspect des relations anglo-amérindiennes, les stratégies coloniales de contrôle et d'intégration des Indiens de la vallée du Saint-Laurent, les processus d’alliance et de dépendance, depuis la conquête britannique du Canada à la révolution des colonies américaines.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896642991
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Alliance et dépendance
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant