Capitaine-Abbé Rosaire Crochetière

De
« Quelle journée terrible ! Du sang, encore du sang, toujours du sang ! Je vois rouge, il me semble que je trempe ma plume dans le sang... »Rattaché au 22e bataillon canadien-français, l’aumônier militaire Rosaire Crochetière racontait ainsi sa première expérience dans les tranchées, à l’automne 1917 en France, lors de la Première Guerre mondiale. Un obus de gros calibre tombé sur un abri tue six personnes. Accouru en toute hâte pour prêter secours aux sauveteurs, il est impuissant à parvenir jusqu’à eux. Il tente de ramper à plat ventre à travers les débris pour leur donner les secours de la religion, mais il n’y parvient pas.Le capitaine-abbé Rosaire Crochetière passera presque sept mois dans les tranchées. Il suit "ses gars" parce qu’il estime qu’il est de son devoir d’être partout. Il les suivra jusqu’à la mort. Au matin du 2 avril 1918, les éclats d’un obus le frappent mortellement. L’abbé Crochetière devient le premier - et le seul - aumônier militaire catholique du Canada mort au champ d’honneur.Un vicaire dans les tranchées raconte son histoire, au fil de sa correspondance, de son journal de guerre, de ses souvenirs d’enfance et de témoignages écrits à son sujet. C’est aussi le touchant récit d’un orphelin de mère avant même d’avoir ses deux ans. Adopté par sa tante, il n’oubliera pas pour autant sa mère naturelle, à qui il vouera un culte toute sa vie.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896642915
Nombre de pages : 162
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Capitaine-Abbé Rosaire Crochetière
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Figures québécoises

de editions-du-septentrion

suivant