Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 13 novembre

De
8 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins
Couverture

Petite chronique du 13 novembre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366023121
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1940 - Une grande année Disney, de « Pinocchio » à « Fantasia »
États-Unis

Stratège omniprésent, Walt Disney dirige ses troupes sur plusieurs fronts. Ces dernières années, il a fait avancer simultanément plusieurs projets tout en préparant le transfert de ses studios à Burbank.

Le résultat de ces grandes manœuvres est impressionnant, puisqu'il sort deux longs métrages à neuf mois d'intervalle. En février dernier, ce fut d'abord Pinocchio, qu'il a pu mener tambour battant, fort de l'expérience acquise avec Blanche-Neige et les Sept Nains. Adaptation du conte de Collodi, Pinocchio est une incontestable réussite. L'emploi généralisé de la caméra multiplane, donnant au spectateur l'illusion de la profondeur, ajoute à l'enchantement des paysages. Pour les personnages, les animateurs se sont inspirés de modèles réalisés en volume (argile ou bois), et même d'acteurs filmés dans leur costume.

Aujourd'hui, Disney propose avec Fantasia une œuvre beaucoup plus audacieuse et d'un genre inédit. Il s'agissait à l'origine de redonner la vedette à Mickey, chargé « d'interpréter » l'Apprenti sorcier, de Paul Dukas, sous la direction musicale de Leopold Stokowski. En étroite collaboration avec ce grand chef, le projet a pris de l'ampleur et s'est transformé en un long métrage à caractère expérimental. Divisé en sept parties, le film accorde des traitements plastiques variés aux musiques de Bach, Tchaïkovski, Stravinski, Moussorgski et autres Beethoven… Entre deux morceaux lyriques ou symbolistes, Disney parodie la danse classique avec des...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin