Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Chronique du 13 septembre

De
8 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Chronique du 2 octobre

de editions-chronique

Chronique du 20 février

de editions-chronique

Couverture

Petite chronique du 13 septembre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366021035
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1997 - Carl Lewis fait ses adieux à la compétition
Houston, États-Unis

Sur tous les stades du monde, la haute silhouette de Carl Lewis était devenue une référence, une légende. Mais à 36 ans, le champion aux neuf titres olympiques, aux huit titres mondiaux et aux millions de dollars, a décidé de mettre un terme à son exceptionnelle carrière. Avant de quitter l'arène sportive, le roi Carl avait monnayé l'an passé son talent dans plusieurs meetings en Europe. C'est à Houston, dans une course exhibition sur 4 x 100 mètres, que Lewis a salué le public américain avant de ranger ses pointes. Carl Lewis se cherche un avenir et hésite encore entre chanteur, acteur ou bien organisateur de meetings.

L'athlète avait stupéfié le monde aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Le jeune prodige du sprint américain, a été le roi incontesté des Jeux olympiques de Los Angeles. Il a gagné quatre médailles d'or, rejoignant ainsi dans la légende du sport le célèbre Jesse Owens, auteur du même exploit à Berlin en 1936. Carl Lewis enleva aisément le 100 mètres et le 200 mètres, s'imposa sans discussion en saut en longueur, et termina par une victoire dans le relais 4 x 100 mètres. Son palmarès olympique restera dans les annales puisqu'il sera champion à Séoul (1988) et à Barcelone (1992). Lors des Jeux de 1996 à Atlanta, il s'offre l'or une neuvième fois, au saut en longueur.

Sa carrière a été marquée par de nombreux succès, acquis...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin