Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Chronique du 22 janvier

De
10 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Chronique du 20 janvier

de editions-chronique

Chronique du 24 avril

de editions-chronique

Chronique du 27 février

de editions-chronique

Couverture

Petite chronique du 22 janvier

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366024494
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
2007 - La France en deuil de l’abbé Pierre
Paris, France

La France est en deuil. L’abbé Pierre vient de mourir au Val-de-Grâce à l’âge de 94 ans, d’une infection pulmonaire. La célèbre silhouette que l’on croyait éternelle appartient désormais à la légende des droits de l’homme. Certains demandèrent même le transfert de ses cendres au Panthéon. « C’est toute la France qui est touchée au cœur », a déclaré Jacques Chirac, soulignant que l’abbé Pierre « représentera toujours l’esprit de révolution contre la misère, la souffrance, l’injustice ». Le président de la République a décidé qu’un hommage national serait rendu à l’abbé Pierre vendredi prochain, le jour de ses funérailles en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Celui qui, en 1954, avait lancé l’« insurrection de la bonté » était resté très longtemps l’homme le plus populaire de France, selon le « Top 50 » du Journal du dimanche. Jusqu’en 2004, date à laquelle il demanda lui-même de ne plus figurer sur la liste, pour faire place aux jeunes !

L’abbé Pierre, Henri Grouès de son vrai nom, est né à Lyon le 5 août 1912 dans une famille aisée de soyeux lyonnais. À l’âge de 18 ans, il entre au couvent des capucins et est ordonné prêtre en 1938. Celui qui, lorsqu’il était scout, fut totémisé « Castor méditatif » se destinait à une vie contemplative. La vie en va en décider autrement…

Nommé vicaire à Grenoble en 1939, il s’engage bientôt dans la Résistance où, sous le nom de Pierre, il aide des juifs à se cacher. Remarqué par le général de Gaulle, qui le nomme aumônier de la Marine, il se lance dans la politique après la Libération. Élu de la Meurthe-et-Moselle en 1945, il siège au sein du MRP (démocrate-chrétien) à l’Assemblée nationale,...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin