Clément de Sabrevois de Bleury

De
Si Clément de Sabrevois de Bleury s'est parfois retrouvé au milieu d'ennemis iroquois ou britanniques, ce n'était pas en tant que militaire. Il était d'abord un entrepreneur déterminé ne craignant pas le risque. Ses initiatives nous font découvrir une Nouvelle-France méconnue: celle de l'industrie forestière et maritime, celle de la logistique et du transport des troupes grâce à laquelle les habitants ont pu s'améliorer et prospérer.
Clément de Sabrevois de Bleury, natif de Boucherville, seigneur d'Iberville (aujourd'hui Saint-Jean-sur-Richelieu) a rayonné sur un vaste territoire, de Chambly à Carignan. Il deviendra alors le plus important employeur de la vallée du Richelieu et du lac Champlain. Son acharnement éblouira l'intendant Hocquart qui dira que son exemple «donnera de l'émulation aux habitants de cette colonie qui sont timides dans les entreprises [...]». Il avait 29 ans.
Bachelier de l'Université de Montréal, Réal Fortin a participé à quelques découvertes de sites archéologiques, notamment ceux du fort Sainte-Thérèse érigé par le régiment de Carignan en 1665, des casernes de Blairfindie construites durant la guerre de 1812-1814 et de la St. Johns Stone Chinaware, la plus importante usine de faïence au Canada au XIXe siècle. Il a cofondé et présidé le Musée régional du Haut-Richelieu et a publié de nombreuses études traitant des événements marquants qui se sont déroulés le long de la rivière Richelieu.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 6
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896646845
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Réal Fortin Clément de Sabrevois de Bleury Seigneur et entrepreneur en Nouvelle-France
L E S C A H I E R SExtraDit dUe lapSubliEcatPionT E N T R I O N
Extrait de la publication
CLÉMENT DE SABREVOIS DE BLEURY
Réal Fortin
CLÉMENT DE SABREVOIS DE BLEURY
Seigneur et entrepreneur en Nouvelle-France
          
Extrait de la publication
Pour effectuer une recherche libre par mot-clé à l’intérieur de cet ouvrage, rendez-vous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Illustration de la couverture : Dessin de Réal Fortin, portrait imaginé de Clément de Sabrevois de Bleury à partir de celui de son fils aîné. Chargée de projet : Sophie Imbeault Révision : Solange Deschênes Mise en pages et maquette de la couverture : Pierre-Louis Cauchon
Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, par télécopieur au 418 527-4978 ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 ISBN papier: 978-2-89448-687-0 ISBN PDF : 978-2-89664-684-5
Diffusion au Canada: Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau Saint-Laurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe: Distribution du Nouveau Monde 30, rue Gay-Lussac 75005 Paris
Extrait de la publication

ucoursdemesrecherches, quelques A personnes m’ont fourni une précieuse documentation : mesdames Isabelle Fabre et Thérèse Ladouceur, messieurs Noël Guimont, Paul-Henri Hudon et Raymond Ostiguy. Je les en remercie.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
-
enom Bleurya fait les manchettes en L 2006 alors que la ville de Montréal annon-çait son intention de modifier les toponymes avenue du Parc etrue de Bleury pour les rem-placer par celui derue Robert-Bourassa. Les marchands de l’avenue du Parc s’unirent pour s’opposer à ce projet. Hélas peu de personnes voulurent se porter à la défense du toponyme Bleur y, personnage oublié. Quelques rares opposants, malheureusement peu documentés, s’adressèrent à des journaux pour faire connaître leur point de vue. On a parlé du député transfuge Clément-Charles Sabrevois de Bleury, mais jamais il ne fut question du premier et du plus prestigieux d’entre eux du temps de la Nouvelle-France : Clément de Sabrevois de Bleury, son arrière-
9 Extrait de la publication
grand-père. Non, ce dernier n’a pas été un valeureux guerrier s’illustrant par des actes d’éclat. Cela ne l’a pourtant pas empêché de participer activement à la défense et au dévelop-pement de son pays naissant. À une certaine époque, particulièrement au e début duxxsiècle, quelques auteurs nous ont rappelé l’importance et l’influence de la famille e e Sabrevois auxxviietxviiisiècles. Toutefois, les quelques articles parus étaient brefs, incomplets et parfois inexacts. Pierre-Georges Roy assurait que « Bleury jouissait du monopole du transport 1 à l’intérieur de la colonie ». En fait, Bleury n’a jamais eu d’autres responsabilités que celle d’approvisionner les forts Saint-Frédéric et Carillon au sud du lac Champlain. L’historienne ibervilloise Yvonne Labelle a affirmé que la cinquantaine d’embarcations utilisées pour ses transports lui appartenaient alors que les bor-dereaux de l’époque précisent qu’elles étaient la 2 propriété du roi . Notons enfin que l’auteur de la brève biographie parue dans leDictionnaire biographique du Canada se dit persuadé que Bleury n’a jamais été militaire, à l’encontre des
1. ROY, P.-G.,Les officiers d’état-major des gouvernements de Québec, Lévis, 1919, p. 277. 2. LABELLE, Yvonne,La seigneurie et les seigneurs de e Bleuryédition, s.é., Iberville, 1968, p. 6., 2
10 Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant