//img.uscri.be/pth/04bfcbffe1a29637339fc6e487be2aa733e519d3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,88 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Des Tunisiens dans les Alpes-Maritimes

De
216 pages
Cet ouvrage traite de l'immigration tunisienne à travers ses réalités humaines, économiques et sociales. L'auteur s'est intéressé au contexte général et régional dans lequel s'inscrit la migration, aux facteurs contraignant ou favorisant ce mouvement entre les deux pays, mais aussi aux capacités, aux motivations et aux discours des " acteurs ". L'étude montre aussi que la structure sociale régie par des affinités familiales, locales… permet de solutionner les problèmes de logement et d'emploi.
Voir plus Voir moins
Nadhem Yousfi
Des Tunisiens Dans les alpesMariTiMes
Une histoire locale et nationale de la migration transméditerranéenne (1956-1984)
Institut de recherche sur le Maghreb contemporain
Des Tunisiens dans les Alpes-Maritimes
Une histoire locale et nationale de la migration transméditerranéenne (1956-1984)
© L’Harmattan, 2013 57, rue de l’EcolePolytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 9782343011158 EAN : 9782343011158
Socio-anthropologie des mondes méditerranéens
Nadhem Yousfi
Des Tunisiens dans les Alpes-Maritimes
Une histoire locale et nationale de la migration transméditerranéenne (1956-1984)
Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC)
L’ I R M C USR 3077
L’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC)est un centre de recherche en sciences humaines et sociales, à vocation régionale, dont le siège est à Tunis. Créé en 1992, il est l’un des 27 Instituts français de recherche à l’étranger (IFRE) placés sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes et, depuis 2000, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dont il constitue une Unité mixte (USR 3077). L’IRMC contribue, en partenariat avec la communauté scientifique notamment maghrébine et européenne, au développement de la recherche sur le Maghreb. Ses programmes participent aux débats des sciences humaines et sociales dans une perspective comparée, à l’échelle régionale et internationale. La valorisation de ses travaux de recherche représente aujourd’hui un catalogue de plus d’une cinquantaine de publications collectives ou d’auteurs, chez différents éditeurs (dont sa publication annuelleMaghreb et sciences sociales).
Depuis septembre 2008, l’IRMC est dirigé par Pierre-Noël DENIEUIL.
Site internet de l’IRMC http://www.irmcmaghreb.org.
Collection « Socio-anthropologie des mondes méditerranéens »
Le but de cette nouvelle collection, dirigée par l’IRMC, est de valoriser et de diffuser les travaux de chercheurs en sciences humaines et sociales, portant sur les territoires méditerranéens: Maghreb, Proche-Orient, rives nord et sud-est de la Méditerranée. La dimension socio-anthropologique est le garant d’une attention portée aux populations, à leurs usages, à leurs systèmes de valeurs et au lien social qui structurent un projet de société. Cette perspective peut judicieusement se superposer avec des approches historique, juridique, politologique et économique des mondes concernés. Sur les bases géographiques et disciplinaires ci-dessus décrites, la collection abritera des thématiques aussi variées et complémentaires que: monde rural et agricole ; dynamiques urbaines; entrepreneuriat et accès à l’emploi; développement social, sociabilités et solidarités; politiques publiques et espaces privés; réformes et réformisme ; socio-anthropologie du droit; sociologies de la santé; recompositions de la famille. Ces travaux peuvent être monographiques (axés sur un pays en particulier) ou plus précisément comparatifs (approches croisées sur les sociétés, analyse des inter-dépendances entre les deux rives).
Préparation éditoriale : Romain Costa PAO et couverture : Besma Ouraïed Mise en valeur cartographique : Nadia Sahtout
Illustration de la couverture : Bidonville du Var : travailleurs tunisiens, 1972, Cote 30FI 2432, photographie par Michou Strauch © Conseil général 06, Archives départementales.
Remerciements
Je voudrais exprimer ici ma gratitude à ceux, grâce à qui, j’ai pu arriver au bout de cette recherche menée au départ dans le cadre d’une thèse de doctorat. Mes remerciements vont tout d’abord à Ralph Schor qui m’a offert la chance de travailler sous sa direction. Son attention exigeante et sa disponibilité m’ont été très précieuses pour mener à terme ce projet. Je remercie Abdesslem Ben Hamida, Romain H. Rainero et Alain Ruggiero de l’attention qu’ils portent à mes travaux en ayant accepté de siéger dans mon jury de thèse. Je voudrais également remercier Pierre-Noël Denieuil, directeur de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) qui a accueilli favorablement ma proposition de publication, Anne-Marie Planel et Romain Costa pour le travail de réécriture et Besma Ouraied pour le travail de mise en page, effectués au sein du service édition de l’IRMC. Mes remerciements s’adressent à mes compatriotes qui m’ont donné de leur temps pour répondre à mes interrogations. Qu’ils sachent que j’ai fait de mon mieux pour restituer leurs paroles le plus fidèlement possible. Je dois beaucoup aux remarques faites par les lecteurs des documents intermédiaires : Héla Yousfi, Abderrazak Bel Haj Zekri, Raouf Hadhri et Mustapha Tlili. Je ne manquerai pas d’évoquer les interminables discussions avec Stéphane Kronenberger qui ont motivé mon choix de m’intéresser à l’immigration tunisienne dans les Alpes-Maritimes. Ma reconnaissance va enfin à Riadh Ben Khalifa et à Mohamed Najib Laamami. Je dédie ce livre à mon père qui m’a transmis le goût pour la recherche historique.
Carte n° 1. Carte de situation de la Tunisie
Source : N. Sahtout.