//img.uscri.be/pth/2af9e6eaf0f2f467288b572b6b333a862dcdce16
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

France - Corée

De
348 pages
Ce volume renferme les regards croisés de spécialistes sur les 130 années de relations franco-coréennes. Les premiers contacts directs remontent à 1836, l'année pendant laquelle, trois missionnaires français ont mis le pied sur le sol coréen. Le traité d'amitié et de commerce signé entre les deux pays le 4 juin 1886 ouvre les relations officielles. Celles-ci ont ensuite été interrompues pendant la colonisation de la Corée par le Japon (1910 -1945) pour ne reprendre qu'en 1949. Aujourd'hui, d'intenses échanges humains, économiques, culturels, technologiques et éducatifs témoignent des relations entre les deux pays.
Voir plus Voir moins
les relations officielles, mettant un terme à la répression des
Sous la direction de JinMieung LIetSaangkyun YI
FRANCE CORÉE 130 ans de relations 18862016
Northeast Asian History Foundation  Séoul AFELACCParis
FRANCE
CORÉE
130 ans de relations
1886-2016
Sous la direction de Jin-MieungLIet SaangkyunYI
FRANCE
CORÉE
130 ans de relations 1886-2016
Northeast Asian History Foundation - Séoul AFELACC - Paris
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09340-6 EAN : 9782343093406
Sommaire
Avant-Propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Li Jin-Mieung PREMIÈREPARTIEHISTORIQUEDESRELATIONSFRANCO-CORÉENNES Les moments forts des relations franco-coréennes des origines à 2015 . . .15 Li Jin-Mieung Hong Jong-ou, un Coréen à Paris (1890-1893). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .49 Pierre Cambon e /H U{OH GH OD )UDQFH HQ &RUpH HQWUH OD ¿Q GX ;,;e HW OH GpEXW GX ;;,siècle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .73 Pascal Grotte Évolution des domaines d’intérêts concernant la France à travers les travaux de recherche doctorale menés en Corée du Sud entre 1973 et 2014 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97 Nam Young-Woo Le Gouvernement provisoire de Corée et la concession française de Shanghaï 1919-1932. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .109 Chang Se-Yun e /D UHFRQQDLVVDQFH G¶8OOHXQJGR HW 'RNGR SDU OH -DSRQ DX ;,;siècle, vue à travers la production de cartes du monde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .123 Saangkyun YiDEUXIÈMEPARTIEÉCHANGESDANSLESDOMAINESLITTÉRAIREETÉDUCATIFENTRELAFRANCEETLACORÉEDe la réception de la littérature française en Corée du Sud :du romantisme à la querelle des intellectuels à propos de la guerre de Corée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .139 Louis Arsac
Études comparatives de l’histoire de l’enseignement de la géographie en Corée et en France : le cas des programmes de géographie e GH OD ¿Q GX ;,;siècle jusqu’à nos jours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .153 Rim Eun-Jin Les politiques de la traduction pour la promotion GH OD FXOWXUH FRUpHQQH  SLVWHV GH UpÀH[LRQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .171 Hyeon-Ju Kim Le coréen, langue émergente. Etat de l’enseignement du coréen en 2014-2015 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .181 Bouriane Lee TROISIÈMEPARTIEÉCHANGESDANSLESDOMAINESÉCONOMIQUE,POLITIQUEETSCIENTIFIQUEENTRELAFRANCEETLACORÉE Les relations économiques entre la France et la Corée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .191 Françoise Guelle L’image de l’Allemagne, de la France et de l’Angleterre dans les manuels scolaires en Corée du Sud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .207 Park Sunmee /D ¿Q GH OD JXHUUH GH &RUpH HW OD )UDQFH  FUDLQWHVHW HVSRLUV SRXU O¶,QGRFKLQH. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 /DXUHQW 4XLVH¿W La France dans les manuels de géographie : l’image de la France à travers l’idéologie impérialiste et la guerre froide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .245 Choi Hee QUATRIÈMEPARTIEÉCHANGESCULTURELSETARTISTIQUESENTRELACORÉEETLAFRANCE Au-delà de la vague Hallyu : comment mieux propager la langue et la culture coréennes en Europe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 265 Hong Seock-Jin Le cinéma sud-coréen et le mythe du Centre Culturel Français à Séoul. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .279 Hong Sora /D &RUpH GX 6XG YXH j WUDYHUV OHV FRQWHQXV HQ IUDQoDLV VXU ,QWHUQHW . . . . .297 Son Mihae L’impact de la France sur le patrimoine coréen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .313 Sujin Lee L’accueil résumé aux feuilletons télévisés coréens auprès du public japonais et la question de l’identité asiatique. . . . . . . . . . . . . . . . . . .321 Ahn Ogcheong
Avant-Propos
Le traité d’amitié, de commerce et de navigation entre la France et la Corée fut signé le 4 juin 1886 à Séoul entre les émissaires plénipotentiaires français Georges Cogordan et coréen Kim Man-sik. C’est donc le 4 juin 2016 que la Corée et la France célébreront leurs 130 ans de relations diplomatiques. D’ores et déjà, la Corée et la France organisent des manifestations culturelles TXL VH SRXUVXLYURQW WRXW DX ORQJ GH FHWWH $QQpH )UDQFH&RUpH  D¿Q de marquer l’événement. À cette occasion, la Fondation pour l’Histoire de l’Asie du Nord-Est (North-East Asian History Foundation) et l’Association Française des Enseignants de Langue et Culture Coréennes (AFELACC) ont tenu un collo-que académique franco-coréen à Paris dans les salons de l’hôtel Marriott Rive Gauche, les 28 et 29 mai 2015. Une vingtaine d’enseignants-chercheurs y ont pris part en présentant des communications touchant des domaines très variés : histoire, géographie, culture, littérature, langue et sciences. Cet ouvrage renferme les articles qui ont été présentés au cours de ce colloque. &H V\PSRVLXP D SX DYRLU OLHX JUkFH DX FRQFRXUV ¿QDQFLHU GH OD )RQGDWLRQ pour l’Histoire de l’Asie du Nord-Est et au soutien moral de son président de l’époque, M. Kim Hak-joon, de son président actuel, M. Kim Hosup, du recteur de Paris, M. François Weil, du précédent ambassadeur de la République de Corée en France, M. Lee Hye-min ; ainsi que de l’actuel ambassadeur, M. Mo Chul-min. La première observation scientifique de la Corée par des Français remonte à mai 1787, date à laquelle l’expédition de Jean-François de Gallaup, comte de La Pérouse, « découvrit » ou plus exactement observa l’île de Jeju dite Quelpaert et l’île d’Ulleung, plus connue alors par les Occidentaux sous le nom d’île Dagelet. Le 27 janvier 1849, un baleinier du Havre, leLiancourt,découvre l’île coréenne Dokdo dans la mer de l’Est (mer du Japon) et se livre à