Hier ne finira jamais

De
Publié par

Marie-Antoinette a été résistante. Durant la seconde guerre mondiale, elle distribue à Marseille le journal Témoignage Chrétien, puis s'engage dans une communauté de Travail qui cache des résistants et des réfractaires au STO. Elle devient agent de liaison. Ce récit restitue, à travers le dialogue entre Marie-Antoinette et l'auteure, ce Marseille méconnu de l'occupation, celui des rafles d'août 42 ou de la destruction du quartier du Vieux Port qui conduira à la déportation de milliers de Marseillais. Il remet en lumière et nous permet de concevoir cet acte de résister qui n'a jamais été aussi actuel.
Publié le : mercredi 6 janvier 2016
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782140003066
Nombre de pages : 190
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Graveurs de Mémoire
G
Catherine Hier GUIBOURG Marie Antoinettene finira VAYSSETTES jamais VERGÈS Résister hier et aujourd’hui
Graveurs de Mémoire
Hier ne finira jamais
Résister hier et aujourd’hui
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus Schmitz (Alain),Le temps d’une vie, Pilote de brousse, tome2,2016. Schmitz (Alain),Le temps d’une vie, Les ailes, tome1,2016.
Jacquemart (Anne),Quand le clairon sonne, Mémoires de guerre d’une petite fille sage de paris (1939 – 1945),2016.
Ozwald (Michel),Parcours d’un combattant, La revanche d’un pupille de l’Assistance publique,2016. Sigalas-Royer (Raymonde),Sauve qui peut ! 1940, Mémoires d’une jeune fille sous l’occupation,2016. Taïeb (Yves),L’enfant et la boutargue, Souvenirs,2015.
Bessard (Xavier),Un directeur export au travers des continents, Pérégrinations d’un expert,2015. Chebrou (Jacqueline),Une jeune fille raconte…, Carnet de guerre, 1939-1945,2015. Flepp (Monique),Dans la courbe de la vague, 2015.
Esposito (Bernard),Propos de Gérald Bloncourt, Je n’ai rien à cacher, Un peintre et photographe haïtien se souvient,2015. Kalifa (André),Pièces d’identité, Récits autobiographiques,2015. Bost (Jérôme),Fenêtre sur le collège et sur l’éducation, Témoignage,2015.
Catherine Guibourg Marie-Antoinette Vayssettes-Vergès
Hier ne finira jamais Résister hier et aujourd’hui
Catherine Guibourg a déjà publié :Irak, journal d’une guerre. Publibook. 2004. Le oui européen et le non français. La Compagnie Littéraire. 2006.Osez l’Europe. Carnet d’Europe. Presse Fédéraliste. 2014. © L'HARM ATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08444-2 EAN : 9782343084442
Tout est à présent, Hier ne finira jamais, Et demain a commencé il y a dix mille ans. William Faulkner
Remerciements Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont ren-du possible ce livre. Et en premier lieu Marie-Antoinette Vayssettes-Vergès, avec qui j’ai réalisé une vingtaine d’entretiens. Sa disponibilité, et surtout son ouverture d’esprit, son souci d’approcher la vérité au plus près, ont été une aide immense. Il fallait qu’elle se livre, pour que le livre existe. Si Marie-Antoinette se reconnaît volontiers à travers le texte, je reste néanmoins seule responsable des propos portés. Le regard de son fils, Christian, apportant des précisions sur la généalogie, a été précieux. A Marseille, je tiens à remercier Serge et Régine Guil-ledoux. Ils ont volontiers accepté l’idée du livre, et m’ont ouvert les archives sur Charles Bataillard, résistant et ami de Marie-Antoinette, mort en déportation au camp de Neuengamme en Allemagne. En relisant attentivement le manuscrit, Jacques Bonnadier, journaliste et écrivain à Marseille, m’a donné des conseils judicieux. Qu’il en soit sincèrement remercié. Merci également aux Frères Augus-tin Laffay et Quan du Couvent des Dominicains à Tou-louse et Marseille. A Lyon, mon admiration se porte vers l’Association Bénévole des Rescapés de Montluc. Je voudrais tout parti-culièrement remercier Colette Grivaud pour sa recherche de documents sur Charles Hermann, résistant fusillé à Vil-leneuve, et sur Simone et Jean Donguy, résistants, morts en déportation.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi