Histoire d’un rêve brisé?

De
Au début du XXe siècle, près de la moitié de la population d’origine canadienne-française vivait à l’extérieur du Québec, en Nouvelle-Angleterre pour la plupart. Cette saignée démographique aurait pu contribuer à l’établissement d’une société francophone vigoureuse et dynamique aux États-Unis. Mais, au milieu des années 1970, le dominicain Thomas-Marie Landry signera l’acte de décès de ce rêve pieux tandis que les élites franco-américaines considéreront cette tentative comme un échec.Toutefois, pour ceux qui ont choisi de s’installer aux États-Unis d’abord et avant tout pour améliorer leur sort et celui de leurs enfants, l’anglicisation et l’assimilation apparaissent non comme un échec, mais comme une réussite. Ils voient dans leur histoire une heureuse évolution qui a fait d’eux des Américains d’origine canadienne-française. Deux lectures différentes d’un même passé.Yves Roby dresse le portrait de l’épopée des Canadiens français en Nouvelle-Angleterre et explique ce qu’il est advenu de leurs projets et de leurs rêves. Il nous donne matière à réflexion sur l’histoire du Canada français, sur l’évolution de la Franco-Américanie et sur l’avenir des francophonies américaines.Né à Québec en 1939, Yves Roby a fait des études à l’Université Laval, à la Sorbonne et à l’Université de -Rochester, à New York,où il a obtenu un Ph. D.Il a fait carrière à l’Université Laval. Il apublié plusieurs livres et de nombreux articles sur l’histoire du Québec et des États-Unis.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896644568
Nombre de pages : 150
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Histoire d’un rêve brisé?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant