Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 26,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Histoire politique du Brabant wallon

De
357 pages
L'ouvrage retrace l'histoire politique du Brabant wallon des alentours de l'an 1000 - naissance du Duché - au lendemain de la Première Guerre Mondiale - instauration du Suffrage Universel masculin. À partir de 1830, l'histoire politique du Brabant wallon est essentiellement vue au travers de l'action des parlementaires élus dans l'arrondissement de Nivelles. L'accent est mis sur leurs rôles dans les grands enjeux politiques du 19e siècle et sur les problèmes spécifiques du Brabant wallon.
Voir plus Voir moins
Du Duché de Brabant à l’éclosion démocratique (1919)
Valmy Féaux
Histoire politique du Brabant wallon
HISTOIRE POLITIQUE DU BRABANT WALLON
Valmy FéauxHistoire politique du Brabant wallon Du Duché de Brabant à léclosion démocratique (1919)
Avec le soutien de la Province du Brabant wallonD/2014/4910/8 ISBN: 978-2-8061-0142-6 © Academia-LHarmattan s.a. GrandPlace, 29 B-1348 Louvain-la-neuve Tous droits de reproduction, dadaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans lautorisation de léditeur ou de ses ayants droit. www.editions-academia.be
AVANT-PROPOS Si l’histoire du Brabant wallon commence doucement à prendre sa place sur les étals des librairies, son histoire politi-que, pourtant toujours au cœur de l’actualité, peine quelque peu à sortir de presse. Pourtant, le Brabant wallon est une terre de spécificités sociologiques, démographiques, géographiques, historiques et… politiques. C'est le mérite du travail de Valmy Féaux d'avoir extrait de cette histoire générale brabançonne, ce qui fait la particularité du Brabant wallon. Territoire excentré, tant dans le duché que dans la province de Brabant, notre région s’est toujours battue pour maintenir son intégrité et ses spécificités. Elle a pu compter, tout au long de son histoire, sur la pugna-cité de ses représentants dans les différentes instances qui l'ont chapeautée. C'est cette action, minutieusement relatée, que nous livre Valmy Féaux, surtout pour la période allant de la naissance de la Belgique à l'avènement démocratique. L'actuelle Province du Brabant wallon ne pouvait pas rester indifférente à cette contribution originale à la construction de l’identité de notre jeune Province. C'est pourquoi, avec enthou-siasme, le Collège provincial a souhaité apporter son appui à la publication et à la diffusion de ce travail. Bonne lecture. Mathieu Michel Président du Collège provincial
PRÉFACE De tout temps, le Roman Pays de Brabant fut un lieu de pas-sage, celui des troupes ou des marchands, mais aussi un lieu d’affrontements celui des armées ou des grands courants philo-sophiques. De l’hégémonie des princes et prélats à l’émergence des partis politiques jusqu’au point d’orgue du suffrage universel, Valmy Féaux cisèle, dans son ouvrage, l’Histoire de la « Jeune Province »avec la précision de l’orfèvre, la rigueur du pédago-gue, la patience de l’amoureux. Sa volonté est celle de l’objectivité et de la preuve, de la curiosité et de l’éducation. C’est notre quotidien qui est décrypté à l’aune de l’Histoire ; c'est la réponse aux questions que l’on se pose parfois: pour-quoi le chemin de fer de Luxembourg évite-t-il Wavre? Qui étaient ces Trémouroux, Pastur, Allard, De Lalieux et autres Zaman aujourd’hui assimilés à des résidences, château, place, avenue maisrendus à l’anonymat par l’implacabilité du temps qui passe ? Valmy Féaux nous rappelle la virulence des débats parle-mentaires et les outrances de la presse avant les frilosités du politiquement correct. Il ravive la genèse des luttes sociales auxquelles le Brabant wallon n’a pas été étranger, se fait en-quêteur pour décrypter l’éviction d’un parlementaire ou joue volontiers au détective pour dénouer les tenants et aboutissants d'une rixe villageoise. Ce livre de la mémoire rend compte des castes qui ont oc-cupé ou se sont partagé le pouvoir en Brabant, mais aussi de tous les éléments qui, siècle après siècle, ont brisé leur hégémo-nie jusqu’à l’avènement de la démocratie, sans en occulter ni le prix, ni la persévérance de ses chevaliers.
Chroniqueur de talent, il nous confirme que l’Histoire en ef-fet «repasse les plats » quand se poursuivent les rivalités entre catholiques, libéraux ou socialistes, quand d’aucuns plaident pour augmenter la solde des gens d’armes, quand les groupes de pression s’ingénient à se faire entendre, quand l’État cherche de l’argent et prône l’impôt… sur le sucre.Autres temps autres mœurs… Terre d'agriculture devenue terre d’industries, de savoirs et de recherches, oublieuse de la rengaine des moulins, insou-cieuse de l’empreinte des Carmes et des Templiers mais s’élevant dans la brillance de l’intelligence et de l’esprit du côté du plateau de Lauzelle, tel est aujourd’hui le Brabant wallon. Valmy Féaux, Brabançon wallon, « né natif », « gamin de la coopérative de Nil» (Walhain)était l'homme indiqué pour relater cette tranche d'histoire, trop souvent ignorée, du Brabant wallon. Qu’il en soit chaleureusement remercié. André Flahaut Ministre d’État Président de la Chambre
8
INTRODUCTION Le Brabant wallon a toujours occupé, dans l’histoire politi-que de notre pays, une position singulière. Déjà dans le vaste duché de Brabant il était marginal, non seulement par sa localisation géographique aux confins méri-dionaux de celui-ci, mais surtout par la langue romane qu’on y parlait, largement minoritaire par rapport au thiois. Dans les départements et provinces des périodes française et hollandaise, il était rattaché à une entité politique conçue essen-tiellement sur des critères hydrographiques –et non linguisti-ques –et dans laquelle le «Roman Pays de Brabant» était à nouveau le petit poucet disparate. e e Dans la Belgique des XIXet XXsiècles, sa situation parti-culière au sein de la Province de Brabant ne fit pas grand pro-blème, tant que les questions communautaires et linguistiques restèrent sous le boisseau. Quand elles envahirent progressive-ment, surtout à partir des années 1960, la sphère politique, la position du Brabant wallon devint de plus en plus intenable. L’aboutissement de cet inconfort institutionnel fut la créa-er tion au 1janvier 1995 de la Province du Brabant wallon. Notre intention dans cet ouvrage est de faire vivre, au travers des hommes qui l’ont animée, l’histoire politique du Brabant wallon jusqu’à l’instauration du suffrage universel au lende-main de la Première Guerre mondiale. De la période précédant la naissance de la Belgique, nous nous attacherons principalement à retracer les grandes étapes de l’évolution territoriale et administrative du Brabant wallon et à souligner l’action menée dans notre région par les « princes qui nous ont gouvernés ».