Histoire véritable et naturelle des moeurs et productions du pays de la Nouvelle-France vulgairement dite le Canada

De
Pierre Boucher est un personnage unique de l'histoire de la Nouvelle-France. Arrivé en 1635, il passe ses premières années en Huronie avant de s'établir à Trois-Rivières dont il deviendra le gouverneur. La colonie subit, année après année, les attaques incessantes des Iroquois, elle manque d'hommes et de moyens. La situation est plus que précaire. En 1661, le gouverneur Davaugour doit envoyer un émissaire à la cour du roi Louis XIV pour plaider la cause du Canada. Pierre Boucher sera cet homme. Il livrera un puissant portrait de ces terres outre-Atlantique, où la beauté des territoires n'a d'égale que l'abondance de ses ressources.
C'est le propos qu'il reprend en 1664 dans son Histoire Véritable et Naturelle des moeurs et productions du Pays de la Nouvelle-France vulgairement dite le Canada. C'est un livre de géographie, voire un guide touristique moderne. On y trouve une description du pays, de ses richesses naturelles et de ses habitants. Le roi sera sensible aux arguments de Pierre Boucher en envoyant, entre autres, les Filles du roi et le régiment de Carignan-Salières qui relanceront le développement de la colonie.
Trois cent cinquante ans après la première parution de ce texte fondateur, Pierre Benoit en livre une transcription modernisée, dans une mise en pages respectant l'édition originale.
Depuis 2013, Pierre Benoit est membre émérite de la Société généalogique canadienne-française. Il a traduit en français moderne des milliers de pages de documents sur la Nouvelle-France pour le compte de la Société de recherches historiques Archiv-Histo.
Publié le : mardi 16 septembre 2014
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896648733
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
PIERRE BOUCHER
histoire véritable et naturelle des mœurs et productions du pays de la Nouvelle-France vulgairement dite le Canada 1 6 6 4
texteétablien françaismoderne PARPIERREBENOIT s ep tentri on
HISTOIRE VÉRITABLE ET NATURELLE DES MŒURS ET PRODUCTIONS DU PAYS DE LA NOUVELLEFRANCE VULGAIREMENT DITE LE CANADA
Pierre Boucher
HISTOIRE VÉRITABLE ET NATURELLEDESMŒURS ET PRODUCTIONS DU PAYS DE LA NOUVELLEFRANCE VULGAIREMENT DITE LE CANADA

Établi en français moderne par Pierre Benoit
S E P T E N T R I O N
Pour effectuer une recherche libre par motclé à l’intérieur de cet ouvrage, rendezvous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
La couverture est fortement inspirée de l’édition de 1964 du livre de Pierre Boucher par la Société historique de Boucherville. Portrait de Pierre Boucher, BANQ, 52327/1956765. Chargée de projet : Sophie Imbeault Mise en pages et maquette de couverture : PierreLouis Cauchon
Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, par télécopieur au 418 5274978 ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2014 ISBN papier: 9782894487983 ISBN PDF: 9782896648733
Diffusion au Canada : Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau SaintLaurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe : Distribution du Nouveau Monde 30, rue GayLussac 75005 Paris
PRÉFACE
A CO M M I S S I O NF R A N C OQ U É B É C O I S EL sur les lieux de mémoire communs a pour mission de connaître et faire connaître, inventorier, commémorer et mettre en valeur les lieux de l’histoire commune de la France et du Québec ; un lieu de mémoire étant entendu comme un lieu physique, un person nage, un événement ou un élément de patri moine immatériel. C’est exactement le but poursuivi avec la publication de cet ouvrage de Pierre Boucher qui a fait date. 350 ans après sa première paru tion, il est toujours d’actualité. Pierre Boucher est un personnage unique de l’histoire de la NouvelleFrance. Sans vouloir présenter une biographie complète, mention nons qu’il arrive dans la colonie en 1635. Il vit en Huronie de 1637 à 1641 et y apprend les dialectes des autochtones. De retour, il passe par Québec, puis VilleMarie pour s’établir à TroisRivièresde1644à1667.Danscetteville, il est le personnage central. Il en assure la défense contre les attaques iroquoises et en devient gouverneur en 1654. En 1661, après son anoblissement par Louis XIV, il est choisi par le
VII
gouverneur Davaugour pour se rendre en France afin de convaincre le roi d’assurer la pro tection de la colonie. Lorsqu’il s’embarque en 1662 à La Rochelle, il peut compter sur deux navires et est accompagné de 100 soldats, de vivres et de munitions promis par le souverain. Son passage à Paris a suscité beaucoup de curio sité au sujet de la NouvelleFrance. C’est dans ce contexte qu’il écrit l’Histoire Véritable et Naturelle du pays de la NouvelleFrance, publiée à Paris en 1664. Par la suite, en 1667, Pierre Boucher reçoit en concession la seigneurie des îles Percées et choisit d’aller s’y installer: la ville de Boucherville est fondée. C’est là qu’il décède en 1717. Dans son avantpropos, Pierre Boucher affirme les objectifs qu’il poursuit. L’un d’eux est de mieux faire connaître la NouvelleFrance, alors que son roi a choisi d’y encourager le peu plement en mettant fin à l’insécurité causée par les incursions iroquoises. L’ouvrage suit les récits de Samuel de Champlain et lesRelations des Jésuites. Pierre Boucher ne l’ignore pas, mais il y prend appui, comme il l’écrit : « je ne vous dirai quasi rien qui n’ait déjà été dit par cidevant ou que vous ne puissiez trouver dans les Relations des RR.PP. Jésuites, ou dans les voyages du sieur de Champlain, mais comme cela n’est pas ramassé dans un seul livre, et qu’il vous faudrait lire
VIII
toutes les Relations, pour trouver ce que j’ai mis ici, cela vous sera une facilité surtout pour ceux qui n’ont d’autres desseins que de connaître ce que c’est du pays de la Nouvelle France… » C’est un livre de géographie, même un guide touristique moderne. On y voit défiler une des cription du pays, de ses richesses naturelles et de ses habitants, de Gaspé jusqu’au lac Supérieur. Le lecteur prend même plaisir à comparer nos lieux actuels avec ce qu’ils étaient au temps de Boucher. Une lecture fascinante, rendue facile par le travail de Pierre Benoît. L’effet de cette œuvre est important et a pour conséquence la venue du régiment CarignanSalières en 1665 et la politique de protection et de développement que suivra la France à l’égard de sa colonie. On peut certes déplorer que Voltaire n’ait pas lu, un siècle plus tard, cet ouvrage. Son avis sur les quelques arpents de neige aurait peut être pu changer… Pierre Boucher a été réédité quelques fois. En 1964, c’était un gros bouquin qui reprenait le texte dans la langue originale. Cinquante ans plus tard, afin d’en diffuser le message, nous le reprenons dans le langage d’aujourd’hui. Pour ce faire, nous avons mandaté notre ami Pierre Benoit, éminent généalogiste, pour « traduire » cette œuvre. Il l’a fait avec beaucoup de
IX
distinction et nous sommes fiers de vous pré senter le produit final. Ainsi, le nom, le personnage et l’œuvre de Pierre Boucher ne seront pas oubliés. Qui plus est, cette publication nous conduira en 2017 au e 350 anniversaire de la ville qui porte son nom, Boucherville. La Commission ne pouvait mieux contribuer à cet anniversaire qui s’en vient. Je vous souhaite donc une bonne lecture.
DENIS RACINE Coprésident Commission francoquébécoisesur les lieux de mémoire communs
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.