//img.uscri.be/pth/7c2180fc0d34b8aedd21a671eb5bf49f9e68229f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Kimpa Vita Une résistante kongo

De
124 pages
En 1678, Banza Kongo était détruite. Les guerres de pouvoir menées par les gouveneurs séparatistes du royaume ont endommagé la capitale. En 1704, une jeune fille âgée de 20 ans, habitée spirituellement par Saint Antoine qui, selon elle, s'était incarnée en elle, décide de mobiliser le peuple kongo, de le prophétiser et de l'inviter à reconstruire la capitale et de ramener le roi Pedro IV à Banza Kongo...
Voir plus Voir moins
Henri Pemot
Kimpa Vita Une résistante kongo
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
KIMPA VITA Une résistante Kongo
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Richard GUERIN,Le médecin errant de l’Afrique, les aventures de Jonas, 2013. Patrice ITOUA,La banque mondiale et la CEMAC, Un partenariat pour l’aide au développement de la sous-région, 2013. Baudouin Mwamba MPUTU,L’Afrique face au défi de la technoscience. Histoire et Enjeux, 2013. Vicky Mujinga KALAMBAY,Bilonda. Une écolière face à son destin, 2013. Obambé GAKOSSO,Les malades précieux, 2013. Ano NIANZOU,Sous les bombes de Char-kozy, 2013. Francine NGOIBOUM,Fleur brisée, 2013. Lang Fafa DAMPHA,African Aliens, 2013. Claude-Ernest NDALLA,Le Gourou. Une imposture congolaise, 2013. Salvator NAHIMANA, Angélique Gisèle Nshimirimana. Mon homme m’aurait mangée toute crue. Edition bilingue kirundi-français, 2013.Aboubacar LANKOANDE,La palabre des Calaos, 2013. Christian ROCHE,Amaï. Amour et rébellion en Casamance, 2013. Giovanni MELEDJE,Scandales d’amour, 2013.Maxime OUARO,Boro, 2013. Martin KAPTOUOM,Promesse africaine. Parole d’immigré, 2013.Sidi ZAKARI,Un élu du peuple, 2013 Géraldine Ida BAKIMAPOUNDZA,Le retour en France des expatriés. De Conakry à Paris, 2013. José THISUNGU,Les chantiers intimes, 2013. Djibril SALAM,Au bonheur des damnés, 2013. Denis BOMBA-NKOLO,Le rêve du Pygmée Oyoa-Baka, 2013. Jema DAZOABASILA,Bons vents, 2012.
HENRI PEMOT KIMPA VITA Une résistante Kongo
Du même auteur Poésie : Entre deux Vies, Editions Caractère, Paris, 1992 Mémoire d'une Saison, Editions Tanawa, 1996 Terre Assiégée, Editions L’Harmattan, Paris, 2005 L’Exclu(e), Editions L’Harmattan, Paris, 2006 Essai : L'Afrique Brûle, Editions Nouvelles du Sud, Paris, 1995 - Réédition Editions Tanawa, 1997 La Souterraïnéitéà Jacques Chirac, Editions- Lettre Tanawa, 1996 Et si le libéralisme n’était pas le développement, Editions L’Harmattan, 2003 Ouvrage collectif :L’écrivain peut-il créer une civilisation?Editions Tanawa, 2000, Harvard University sous la direction de Samba Diop © L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01585-9 EAN : 9782343015859
RENCONTRE ENTRE KIMPA VITA ET MAMA APOLINAIRE MAFUTA Après avoir parcouru les cités Kongo et drainé à chacune de ses prophéties des nouveaux adhérents, Mama Apolinaire Mafuta tient un grand rassemblement à Kibenga. Debout sur une grosse pierre noire, une vieille femme, toute de noir vêtue, harangue la foule débordante. Il y a plus de trente mille personnes, femmes et hommes confondus. Dès qu’elle lève les mains au ciel, la foule en cœur crie: «Alléluia !Amen ! »Elle se lance dans une envolée lyrique de révélations : « - Et nous voilà arrivés au terme des mensonges des Blancs! Au terme des mensonges des capucins! Au terme des fumisteries de tous ceux qui, depuis des siècles, blanchissent Dieu! Il n’est pas vrai que Dieu est blanc! Il n’est pas vrai que Jésus est blanc! Il n’est pas vrai que Marie est leur! Il n’est pas ; non plus vrai qu’il suffit de demeurer à genoux devant eux pour être habité par Dieu ! Leur livre dit :« si vous voulez voir la lumière vous devez ouvrir les yeux »! Nos ancêtres disent:vous voulez vous élever, il faut« si prendre le temps d’écouter le silence car il est très bavard » !Nous avons ouvert les yeux ! Nous avons tendu l’oreille pour écouter le non-dit! Et nos yeux se sont ouverts sur la réalité! La Vierge Marie est sur la terre Kongo ! Jésus est né à Mbanza Kongo et baptisé au Nord de la province de Nsundi ! Alléluia !» « Amen ! » Crie la foule en chœur.
7
« Le reconnaître mes sœurs et frères, le reconnaître mes filles et fils, le reconnaître mes mères et pères viendrait aussi à avouer que Marie était une esclave de Nzimba Mpangui quand elle avait enfanté celui qui deviendra Jésus. Croyez-vous que les capucins le reconnaîtraient ? » « Non !Alléluia ! Amen ! » Clame la foule en chœur. « Lescapucins nous enseignent que l’Eglise vient de l’Europe !Que le Père de l’Eglise est un Blanc! Mensonge !Pur mensonge! L’histoire de l’Eglise mes enfants !L’histoire de l’Eglise est une histoire africaine, une histoire Kongo. Alléluia ! » « - Amen », acquiesce la foule en chœur. La foule emportée par les paroles poignantes et envoûtantes de Mama Mafouta entonne un chant Kongo. Kimpa Vita profite pour slalomer entre les croyants et approcher Mama Apolinaire Mafuta. La chanson terminée, Mama Mafuta reprend sa diatribe :« Votreliberté, notre liberté, ne peut se gagner 1 avec l’église chrétienne des Blancs, avec leNzo a Nkisiet 2 la Bible des Blancs, le,Nkanda Nkisiet non plus avec tous ces artifices sorciers, ensorcelants telles que les médailles qui nous maintiennent sous leur domination. En dénonçant tout cela, nous devons aussi dénoncer, réfuter, la sorcellerie Kongo utilisée à des fins maléfiques ; elle est source de jalousie, de guerre civile, Alléluia ! » « - Amen »,acquiesce la foule en chœur avant de lancer un autre chant. Au milieu des cris des croyants, Kimpa Vita interpelle Mama Mafuta. « - Mama Mafuta, je voudrais vous entretenir », lui dit-elle d’une petite voix timide et enthousiaste. Les yeux posés sur le visage de la minuscule jeune fille vêtue d’une longue chemise blanche usée, Mama Mafuta 1 Maison des fétiches 2 Tribu des fétiches  8
capte une pointe lumineuse étoilée au centre de son front qui la laisse admirativement perplexe. Elle y voit une messagère de Dieu, une prêtresse. Elle reste un moment les yeux pénétrant ceux de Kimpa Vita qui la fixe sans sourciller. « - Vousêtes une grande prêtresse ma fille, je serai à Mont Kimbangu dans deux jours, je vous y attendrai. » « - Mais,vous êtes toujours accompagnée d’une foule et protégée par des adeptes; comment ferai-je pour vous approcher ? » « - Dieuvous guidera.» Aussitôt répondu, elle se retourne et s’éloigne. La foule la suit comme emportée par une force magnétique, bousculant Kimpa Vita qui reste debout, prostrée comme perdue dans ses pensées. Kimpa Vita prévoyait de se rendre au Mont Kimbangu aux aurores pour trouver l’une des meilleures places. Le matin du deuxième jour, elle se lève à cinq heures du matin. Ses parents qui ne la lâchent pas, ne s’inquiètent outre mesure que leur fille réveille la maisonnée. Ils étaient informés de son programme. Certes, sa mère chrétienne pratiquante voit d’un mauvais œil l’intérêt que leur fille porte à Mama Mafuta. Son père, également, mais 3 pas pour les mêmes raisons. Son père est un «ntu » Kongo. Il broie du curé et vomit du Noir qui recourt au christianisme pour parler de Zambi-ya-mpungu. Kimpa Vita encore allongée dans son lit, les yeux rivés au plafond, a du mal à se lever, elle traîne et traîne encore, lasse, lourde alors même que le sommeil s’est enfui depuis bien longtemps. Après moult tournoiements, elle quitte enfin le lit. Elle met de nouveau du temps dans la salle de bain à faire sa maigre toilette. Au sortir de la douche, elle passe encore du temps à tourner dans sa chambre, à défaire et refaire des choses bénignes comme pour s’occuper. Lorsqu’elle décide enfin de sortir de chez elle, 3 Personne intégrale.  9