L'Impasse amérindienne

De
L'impasse! La question indienne serait-elle insoluble, malgré un nombre considérable d'études et d'enquêtes?
À l'origine de l'actuelle Loi sur les Indiens et de la création des réserves, il y a eu, entre 1828 et 1858, trois importantes commissions d'enquête. La première conduite par le major général Darling conclut à la nécessité de «civiliser les Indiens» avant d'envisager une réduction des dépenses du département des Affaires indiennes. Son rapport préconise une politique de sédentarisation, d'envillagement, de scolarisation, de christianisation, d'initiation à l'agriculture et aux métiers.
Face à la lenteur des résultats, en 1842, le gouverneur Bagot est prié de mener une nouvelle enquête; extrêmement détaillée, celle-ci débouche sur plusieurs recommandations qui se trouvent dans l'actuelle Loi sur les Indiens.
L'augmentation des coûts liés à l'administration des affaires indiennes incite, en 1856, le gouvernement impérial à commander une nouvelle enquête qui gardera le cap sur la «civilisation des Indiens», considérée toutefois par les commissaires comme une «lueur lointaine». Ces trois rapports offrent d'étonnants moments de vérité. La réalité indienne au lendemain des guerres de 1754-1760, de 1775-1783 et de 1812-1814 est peu connue. Les ravages des guerres et surtout des épidémies, l'ampleur du métissage, le désarroi des Indiens sont autant d'aspects que présentent, avec franchise et réalisme, Darling, Bagot et Pennefather. Leurs rapports sont d'une bouleversante actualité.
Denis Vaugeois aime sortir des sentiers battus. Il a été un des co-auteurs du Boréal Express et, récemment, de La Mesure d'un continent. Il est aussi l'auteur de La Fin des alliances franco-indiennes et d'America. L'expédition de Lewis et Clark et la naissance d'une nouvelle puissance.
Michel Lavoie est professeur associé au Département d'histoire de l'Université de Sherbrooke. Il a été directeur de la revue Recherches amérindiennes au Québec de 2005 à 2010. Il est également consultant en histoire. Il a publié récemment «C'est ma seigneurie que je réclame»: la lutte des Hurons de Lorette pour la seigneurie de Sillery, 1650-1900.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896646081
Nombre de pages : 500
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'Impasse amérindienne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Canada Québec en bref

de editions-du-septentrion

Le Domaine du roi, 1652-1859

de editions-du-septentrion

suivant