La diplomatie française face à l'unification allemande

De
Publié par

Les mythes ont la vie dure. Dès l’époque de l’unification et jusqu’à maintenant, l’idée d’un François Mitterrand hostile, ou du moins très réticent, vis-à-vis de l’unification allemande est bien ancrée, alors que les archives, désormais ouvertes, ne la confirment pas. Si le débat concernant la position française face à l’unification a tourné jusqu’à présent essentiellement autour de la position du président de la République, ce recueil de documents permet de dépasser ce stade, en rappelant l’importance du travail accompli par la machine diplomatique, fondement des décisions de l’exécutif, et en montrant la multitude des points de vue. Grâce aux documents rassemblés dans ce volume, il est possible, à travers les écrits des diplomates français, de poursuivre les étapes les plus importantes de ce processus qui va du bouleversement en RDA à l’automne 1989 jusqu’à l’unification allemande le 3 octobre 1990.
Publié le : jeudi 5 septembre 2013
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791021002050
Nombre de pages : 400
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LA DIPLOMATIE FRANÇAISE FACE À L’UNIFICATION ALLEMANDE
D’après des archives inédites réunies par Maurice Vaïsse et Christian Wenkel
TALLANDIER
Éditions Tallandier – 2, rue Rotrou 75006 Paris www.tallandier.com
© Éditions Tallandier, 2013 pour la présente édition numérique
www.centrenationaldulivre.fr
Réalisation numérique :www.igs-cp.fr
EAN : 979-1-02100-205-0 epub2.ade-ibooks.fr_extract_v0.1
AVANT-PROPOS
La publication des documents diplomatiques français relatifs à l’unification de l’Allemagne est exceptionnelle à plus d’un titre: elle répond à une forte attente des historiens et des chercheurs, mais aussi de l’opinion publique, qui n’a pas fini, en Allemagne comme en France et dans le reste du monde, de s’interroger sur ce que fut le déroulement d’un événement historique aussi important. Pour cela, les autorités françaises ont décidé en 2009 d’ouvrir immédiatement les archives diplomatiques correspondant à cet événement, faute de quoi ces documents n’auraient été consultables qu’en 2015. Cet ouvrage en présente une large sélection, faite par d’éminents spécialistes. Pour marquer le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, le ministre des Affaires étrangères avait décidé de présenter également une petite sélection de documents relatifs aux événements de 1989/90 sur son site internet. Puisque la position française face au processus d’unification allemande continue à susciter beaucoup de curiosité dans les deux pays, l’Institut historique allemand a proposé à la direction des archives du ministère des Affaires étrangères de combiner leurs efforts pour réaliser une édition critique d’un choix élargi de documents. Le livre est donc un véritable projet franco-allemand, conçu par les deux institutions et réalisé par deux spécialistes français et allemand. Ce geste témoigne de la confiance qui caractérise les relations de l’Allemagne et de la France: entre nos deux pays, il n’y a plus de place pour les secrets ni même pour les «petits secrets». L’ouverture des archives de la réunification allemande le démontre une fois de plus. Au jour du vingtième anniversaire du 3 octobre 1990, le ministre français des Affaires étrangères et européennes s’est exprimé en ces termes: «C’est l’un des événements fondateurs de notre histoire commune que nous commémorons aujourd’hui. Il y a vingt ans, un an après la chute du mur de Berlin, cette plaie béante au cœur de notre continent, l’Allemagne retrouvait son unité, ouvrant la voie à la réunification pacifique de toute l’Europe. L’Allemagne réunifiée devait alors faire face à d’immenses difficultés. Elle a su relever ce défi. Les efforts fournis ont été exceptionnels pour parachever les retrouvailles d’un peuple séparé. Et son succès est aujourd’hui éclatant. La réunification a également permis à nos deux pays d’ouvrir un nouveau chapitre de leur relation. Une relation d’amitié et de confiance toujours renouvelée, marquée par la conscience aiguë d’une communauté de destin malgré les vicissitudes de l’histoire. Ensemble nous avons œuvré à rapprocher nos jeunesses, ensemble nous avons su faire notre travail de mémoire, si douloureuse fût-elle. Ensemble nous mettons notre partenariat privilégié, unique, au service d’une Europe que nous voulons plus efficace et solidaire, et dépassant nos divergences pour dessiner des compromis pour l’Europe tout entière. » Puisse la publication de ces documents y contribuer !
Frédéric DU LAURENS Directeur des archives des Affaires étrangères et européennes
Gudrun GERSMANN Directrice de l’Institut historique allemand
ABC ACCS
ADN AELE BERD CAP CDU CECA CED CEE CFE COMECON CSCE CSIS CSU DM DSU EFA FCE FDGB FDJ FDP FMI FOFA GATT HLTF
IFRI IHEDN LDPD (ou LDP) KPD
ABRÉVIATIONS
Armes atomiques, bactériologiques et chimiques Air Command Control System (système pour la planification, l’attribution et l’exécution des opérations aériennes au niveau tactique de l’OTAN) Allgemeiner Deutscher Nachrichtendienst (agence de presse est-allemande) Association européenne de libre-échange Banque européenne pour la reconstruction et le développement Centre d’analyse et de prévision (ministère des Affaires étrangères français) Christlich-Demokratische Union (parti chrétien-démocrate allemand) Communauté européenne du charbon et de l’acier Communauté européenne de défense Communauté économique européenne Conventional Armed Forces in Europe (voir FCE) Council for Mutual Economic Assistance Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe Center for Strategic and International Studies (think-tank américain) Christlich-Soziale Union (parti chrétien-social ouest-allemand) Deutsche Mark (monnaie ouest-allemande) Deutsche Soziale Union (parti politique est-allemand) European Fighter Aircraft (avion de combat européen) Forces conventionnelles en Europe (négociations, traité) Freier Deutscher Gewerkschaftsbund (syndicat est-allemand) Freie Deutsche Jugend (organisation de jeunesse officielle en RDA) Freie Demokratische Partei (parti libéral ouest-allemand) Fonds monétaire international Follow On Forces Attack (concept opérationnel de l’OTAN) General Agreement on Tariffs and Trade High Level Task Force (groupe de travail de l’OTAN sur la maîtrise des armements conventionnels) Institut français des relations internationales Institut des hautes études de défense nationale Liberal-Demokratische Partei Deutschlands (parti libéral est-allemand) Kommunistische Partei Deutschlands (parti communiste allemand)
M MBFR MID NKVD NVA OTAN PCUS PSOH RDA RFA RPAN SDP SED SED-PDS
SME SNF
SPD START Stasi TASS UEM UEO URSS
Mark (monnaie est-allemande) Mutual and Balanced Forces Reductions (négociation) Ministerstvo Innostrannihk Del (ministère des Affaires étrangères soviétique) Narodny Komissariat Vnoutrennikh Del (ministère de l’Intérieur soviétique) Nationale Volksarmee (armée est-allemande) Organisation du traité de l’Atlantique Nord Parti communiste de l’Union soviétique Parti socialiste ouvrier hongrois République démocratique allemande République fédérale d’Allemagne Représentation permanente de la France au Conseil de l’Atlantique Nord Sozialdemokratische Partei (parti social-démocrate est-allemand) Sozialistische Einheitspartei Deutschlands (parti communiste est-allemand) Sozialistische Einheitspartei Deutschlands / Partei des Demokratischen Sozialismus (successeur du SED) Système monétaire européen Short-range Nuclear Forces (forces nucléaires d’une portée inférieure à 500 km) Sozialdemokratische Partei Deutschlands (parti social-démocrate allemand) Strategic Arms Reduction Talks / Strategic Arms Reduction Treaty Ministerium für Staatssicherheit (ministère de la Sécurité d’État est-allemand) Telegrafnoïe Agentstvo Sowietskogo Soïouza (agence de presse soviétique) Union économique et monétaire Union de l’Europe occidentale Union des républiques socialistes soviétiques
15 février 6 mars 5 avril 20 avril 28 avril 7 mai 30-31 mai 4 juin
14-16 juin 18 juin 26-27 juin 27 juin
er 1 juillet 4-6 juillet 7 juillet
19 août
20-24 août 22 août
10 septembre
26-28 septembre 6-7 octobre 9 octobre 18 octobre 24 octobre
CHRONOLOGIE
1989 Fin du retrait des forces soviétiques d’Afghanistan. Début des négociations sur les forces conventionnelles en Europe. Aboutissement des pourparlers de la Table ronde à Varsovie. Première réunion du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité. Helmut Kohl annonce une nouvelle politique de sécurité pour la RFA. Élections communales en RDA. Sommet de l’Alliance atlantique à Bruxelles. Répression de la place Tian’anmen à Pékin ; premier tour des élections en Pologne. Visite de François Mitterrand en Pologne. Triomphe deSolidarnośćau deuxième tour des élections en Pologne. Sommet européen à Madrid. Découpage des haies de barbelés à la frontière austro-hongroise par les ministres des Affaires étrangères de ces deux pays. Début de la présidence française de la Communauté européenne. Visite de Mikhaïl Gorbatchev en France. Rencontre des membres du pacte de Varsovie ; révocation de la doctrine Brejnev. Pique-nique paneuropéen à la frontière austro-hongroise près de Sopron ; 600 Allemands de l’Est traversent la frontière sans être renvoyés par les autorités hongroises. Tadeusz Mazowiecki forme un gouvernement non communiste en Pologne. Helmut Kohl déclare que « la question allemande est à nouveau à l’ordre du jour ». Les autorités hongroises ouvrent la frontière avec l’Autriche aux Allemands de l’Est ; publication de l’appel pour la fondation deNeues Forum. Assemblée générale des Nations unies à New York. e Visite de Mikhaïl Gorbatchev en RDA ; 40 anniversaire de la RDA. Grande manifestation à Leipzig. Destitution d’Erich Honecker, remplacé par Egon Krenz à la tête du SED. Dîner informel Helmut Kohl/François Mitterrand à l’Élysée ; petit-déjeuner quadripartite à Bonn.
2-3 novembre 4 novembre 9 novembre 13-14 novembre 18 novembre 28 novembre
29 novembre 2-3 décembre 3 décembre
4 décembre 5 décembre
6 décembre 7 décembre 8-9 décembre 11 décembre 12 décembre 16 décembre 19 décembre 20-22 décembre 22 décembre 31 décembre
4 janvier 17 janvier
20 janvier 30 janvier 6 février
7 février 10 février 12-27 février 13 février 15 février
e 54 sommet franco-allemand à Bonn. Grande manifestation à Berlin-Est (Alexanderplatz). Chute du mur de Berlin. Visite de Roland Dumas à Moscou. Sommet informel et dîner des Douze à l’Élysée. Annonce du plan en dix points de Helmut Kohl pour l’unité allemande ; publication de l’appel « Pour notre pays ». Annonce des « quatre principes » des États-Unis par James Baker. Sommet États-Unis/URSS à Malte. Entretien George Bush/Mikhaïl Gorbatchev à Bruxelles ; démission d’Egon Krenz et de l’ensemble duPolitbürodu SED. Sommet extraordinaire de l’Alliance atlantique à Bruxelles. Hans-Dietrich Genscher rencontre Mikhaïl Gorbatchev et Edouard Chevardnadze à Moscou. Rencontre Mikhaïl Gorbatchev/François Mitterrand à Kiev. Réunion constitutive de la Table ronde en RDA. Sommet européen de Strasbourg. Réunion des représentants des quatre puissances à Berlin. Discours de James Baker à Berlin-Ouest. Rencontre Georges Bush/François Mitterrand à Saint-Martin. Visite de Helmut Kohl à Dresde et rencontre avec Hans Modrow. Visite de François Mitterrand en RDA. Cérémonie d’ouverture de la porte de Brandebourg. François Mitterrand annonce son projet de Confédération européenne. 1990 Rencontre Helmut Kohl/François Mitterrand à Latche. Annonce de l’hypothèse de l’adhésion de la RDA à la CEE par Jacques Delors. Rencontre François Mitterrand/Margaret Thatcher à l’Élysée. Rencontre Hans Modrow/Mikhaïl Gorbatchev à Moscou. Helmut Kohl annonce son projet d’union économique et monétaire entre la RFA et la RDA. Visite de James Baker à Moscou. Visite de Helmut Kohl et de Hans-Dietrich Genscher à Moscou. Conférence à « Ciel ouvert » à Ottawa. Accord à Ottawa sur les modalités de la négociation 2 + 4. Dîner informel Helmut Kohl/François Mitterrand à l’Élysée.
24-25 février er 1 mars
8 mars 9 mars 11 mars 14 mars
18 mars
30 mars 19 avril
25-26 avril 28 avril 30 avril
3 mai 4 mai 5 mai 22 mai 25 mai 31 mai-3 juin 9 juin
18-20 juin
18 juin 20 juin 21 juin
22 juin
25-26 juin er 1 juillet
3-4 juillet
Sommet États-Unis/RFA à Camp David ; congrès du SED-PDS. Discours de Roland Dumas à laBerliner Pressekonferenzet rencontre avec Walter Momper. Vote par leBundestagd’une résolution sur la frontière Oder-Neisse. Visite du Président et du Premier ministre polonais à l’Élysée. Le parlement lituanien déclare l’indépendance de la république balte. Première réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Bonn ; visite d’Oskar Lafontaine à l’Élysée. Succès de l’Alliance pour l’Allemagne aux premières élections libres de laVolkskammeren RDA. Entretiens Edouard Chevardnadze/Roland Dumas à Moscou. Rencontre George Bush/François Mitterrand à Key Largo ; lettre de Helmut Kohl et de François Mitterrand au président en exercice de la Communauté européenne. e 55 sommet franco-allemand à l’Élysée. Sommet des Douze à Dublin (I). Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Berlin-Est. Discours de Roland Dumas devant le Conseil de l’OTAN. Entretien Roland Dumas/Markus Meckel à Bonn. Première réunion ministérielle à 2 + 4 à Bonn. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Bonn. Visite de François Mitterrand à Moscou. Sommet États-Unis/URSS à Washington. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Berlin-Est. Visite de Lothar de Maizière à Paris et rencontre avec François Mitterrand à l’Élysée. Rencontre Edouard Chevardnadze/Hans-Dietrich Genscher à Münster. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Bonn. LeBundestaget laVolkskammervotent la résolution sur la frontière Oder-Neisse. Réunion ministérielle à 2 + 4 à Berlin-Est ; rencontre Helmut Kohl/François Mitterrand à Assmannshausen. Sommet des Douze à Dublin (II). Entrée en vigueur de l’union économique et monétaire entre la RDA et la RFA. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Berlin-Est.
5-6 juillet 11-13 juillet 16 juillet 17 juillet 19 juillet 20 août
23 août [août] 26-27 août 4-7 septembre
11-12 septembre
17-18 septembre 20 septembre er 1 -2 octobre 3 octobre 28-29 octobre
9 novembre 14 novembre 19-21 novembre 6 décembre
Sommet de l’Alliance atlantique à Londres. Visite de Roger Fauroux à Berlin-Est. Rencontre Helmut Kohl/Mikhaïl Gorbatchev à Stavropol. Réunion ministérielle à 2 + 4 à Paris. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Bonn. Démission des ministres et des secrétaires d’État SPD du gouvernement est-allemand. LaVolkskammervote pour l’unité allemande. Voyage de Jack Lang à Weimar. Visite de Roland Dumas à Moscou. Réunion à 2 + 4 au niveau des directeurs des Affaires politiques à Berlin-Est. Réunion ministérielle à 2 + 4 à Moscou et signature du traité portant règlement définitif concernant l’Allemagne. e 56 sommet franco-allemand à Munich. Approbation du traité d’unification par laVolkskammer. Réunion des ministres de la CSCE à New York. Unité de l’Allemagne. Entretiens Mikhaïl Gorbatchev/François Mitterrand à Paris et à Rambouillet. Signature du traité germano-soviétique à Bonn. Signature du traité germano-polonais à Varsovie. Sommet de la CSCE et signature du traité FCE à Paris. Lettre de Helmut Kohl et de François Mitterrand à Giulio Andreotti sur l’union politique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.