//img.uscri.be/pth/46857efb7f468eaf178ba88ffd336fef95c89253
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La mouvance zaydite dans le Yémen contemporain

De
262 pages
Avec la révolution du 26 septembre 1962, le Yémen du Nord a vu naître la première république de la péninsule Arabique qui a mis fin au long imamat chiite zaydite caractérisé par le primat politico-religieux des descendants du prophète Muhammad : les sâda. Lors de l'unification du pays en 1990, cette mouvance a tenté un virage réformiste et modernisateur, freiné avec la guerre de Saada (2004-2010). La réactivation des enjeux identitaires lors des événements de 2011 a confirmé l'espoir déçu d'une relance modernisatrice.ŠŠ
Voir plus Voir moins
Samy DORLIAN
La mouvance zaydite dans le Yémen contemporain
Une modernisation avortée
La mouvance zaydite dans le Yémen contemporain Une modernisation avortée
Comprendre le Moyen-Orient Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Gamâl AL-BANNA,L’islam, la liberté, la laïcité et le crime de la Tribu des "Il nous a été rapporté",2013. Daniel CLAIRVAUX,Iran : la contre-révolution islamique,2013. Naïm STIFAN ATEEK,Le cri d’un chrétien palestinien pour la réconciliation. Pour une théologie palestinienne de la libération, 2013. Céline LEBRUN, Julien SALINGUE (dir.),Israël, un État d’apartheid ? Enjeux juridiques et politiques, 2013. Pierre GUILLOSSOU,La Palestine contemporaine, des Ottomans aux Israéliens, 2013. Mohammad AL SUBAIE,L’idéologie de l’islamisme radical.La nouvelle génération des intellectuels islamistes,2012. Didier LEROY,Hezbollah, la résilience islamique au Liban, 2012. Hassan Diab EL HARAKÉ,République islamique d’Iran : quel pouvoir pour le peuple ?, 2012.Alice POULLEAU,À Damas sous les bombes,Journal d’une Française pendant la révolte syrienne (1924-1926), 2012.Malkom KASP,La République islamique et les heures sombres de l’Iran, 2012.Simon VALADOU,La Jordanie et la paix avec Israël, 2012.Dominique LE NEN,De Gaza à Jénine, Au cœur de la Palestine, 2012. Estelle BRACK,Systèmes bancaires et financiers des pays arabes. Vers un modèle commun ?, 2012.Philippe CONTE,Afghanistan, guerre lointaine ?, 2011. Samson N’Tadadjèl KAGMATCHE,Etudes comparatives entre les lamassu et les chérubins bibliques, 2011.
Samy DORLIAN
La mouvance zaydite dans le Yémen contemporain Une modernisation avortée
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.frISBN : 978-2-343-00788-5 EAN : 9782343007885
À la belle mémoire de Samir Kassir (4 mai 1960 - 2 juin 2005)
Pour la passion des objets insolites que tu as semée en moi quand j’étais ton étudiant
Au courage de ma grand-mère Philomène
Remerciements  Cetouvrage tire son origine de ma thèse de doctorat intituléeLa mouvance zaydite après l’unification yéménite de 1990 ou la réaffirmation politico-religieuse des «perdants de l’histoire». Celle-ci a été soutenue publiquement en janvier 2011 à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence devant un jury composé de François Burgat (directeur), Franck Mermier (rapporteur), Michel Tuchscherer (rapporteur), Isa Blumi et Franck Frégosi (président). Elle a été l’aboutissement d’un long processus dont chaque étape a fait appel aux suggestions et critiques de chercheurs confirmés, de collègues ainsi que de divers informateurs yéménites.  C’estd’abord à François Burgat que je dois l’essentiel de cette entreprise. En plus de ses conseils, j’ai également bénéficié de l’empreinte positive qu’il a laissée au Yémen lors de sa direction du Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa (CEFAS, 1997-2003).  Qu’ilseurent lieu dans son bureau de l’Institut de Recherches et d’Études sur le Monde Arabe et Musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence, à la calanque d’Ensuès-La-Redonne, ou encore à la place Tahrîr de Sanaa, les incessants et parfois âpres et virulents débats que j’ai eus avec lui et dans lesquels il faisait preuve d’une grande écoute et compréhension à mon égard, n’ont fait qu’alimenter le puissant convoi de ma «passion» pour mon objet d’étude.  Anciendirecteur du Centre Français d’Études Yéménites (CFEY, ancien CEFAS), Franck Mermier m’a offert, pour sa part, l’opportunité de présenter mes travaux à Beyrouth où il dirigeait l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO, 2002-2009) puis à Paris à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Il a toujours porté un grand intérêt à mon sujet d’étude et m’a amené à explorer de précieuses pistes de réflexions.  Quantà Michel Tuchscherer (directeur du CEFAS depuis 2009), il doit savoir combien j’ai été heureux quand, lors de la soutenance, il a qualifié mon travail de «contribution très intéressante à l’histoire de la pensée zaydite». Cette dimension a par conséquent reçu une attention particulière de ma part lors du processus de remaniement de cette thèse en ouvrage.  Dansle cadre agréable de Bayt al-ʻAjami (siège du CEFAS) à Sanaa, j’ai pu faire la connaissance d’un bon nombre de personnes qui ont accompagné ma recherche et l’ont nourrie de leurs critiques judicieuses. Jean Lambert, directeur de 2003 à 2008, n’a jamais cessé de m’encourager en m’ouvrant les pages de la revueChroniques Yéméniteset en me permettant de présenter régulièrement les avancements de mon enquête dans le cadre du séminaire du centre. Éric Vallet m’a toujours fourni, de manière ferme mais amicale, les moyens nécessaires pour lutter sans cesse contre les défauts de mon travail. L’amélioration de celui-ci est également due aux conseils et
9