La Peur au ventre

De
« Marcel fut le premier blessé de la bande. Il montra fièrement son trophée de guerre en expliquant que, oui, ça pinçait un peu, mais que, non, ça ne faisait pas vraiment mal. Sa popularité essoufflée, il retourna à la tente pour se nettoyer et réparer son uniforme. Il dut rapiécer sa manche et laver sa veste. Il découvrit qu’il n’y avait pas de taches plus tenaces que celles que faisait le sang d’un homme. »1942. À l’âge de 18 ans, Marcel Auger, originaire de Québec, s’enrôle dans l’armée canadienne. Il deviendra un militaire à tout faire : serveur au mess des officiers, chauffeur de camion-citerne. Il en voit de toutes les couleurs. Du bombardement du camp d’entraînement en Angleterre aux plages de Normandie, des camps de concentration de l’Allemagne nazie à une partie de golf en compagnie du roi d’Angleterre, des bras d’une amoureuse normande à l’appartement d’une rescapée d’un camp de travail, il en a long à raconter. Fascinée par l’homme et ses conférences, Julie Hubert l’aborde. L’ancien soldat ne veut pas écrire, mais il accepte qu’elle le fasse à sa manière, avec sa sensibilité. Dans La Peur au ventre, il lui livre ses sentiments sans retenue, en toute franchise. Dans un monde ravagé par les horreurs de la guerre, il n’a jamais cédé à la haine de l’ennemi. Son témoignage est empreint d’humanité, de dévouement et – encore aujourd’hui – d’émotion.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896644179
Nombre de pages : 296
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Peur au ventre
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant