La revue Maghreb (1932-1936)

De
Publié par

Edité à Paris de juillet 1932 à janvier 1936, ce mensuel fut la première publication anticoloniale à attaquer de front la politique du résident général Lucien Saint. Fruit d'une entente entre la gauche la plus anticoloniale de la SFIO autour de l'arrière-petit-fils de Karl Marx, Robert-Jean Longuet, et le mouvement des "Jeunes Marocains", il représente une expérience originale et le témoignage d'une alliance avec les élites du nationalisme maghrébin.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 20
Tags :
EAN13 : 9782336391151
Nombre de pages : 308
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Guillaume D
La revueMaghreb(19321936) Une publication francomarocaine engagée
Préface de Nadine Picaudou et Pierre Vermeren
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
La revueMaghreb(1932 - 1936)Une publication franco-marocaine engagée
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Michel CORNATON, Nelly FORGET et François MARQUIS,Guerre d’Algérie, ethnologues de l’ombre et de la lumière,2015. Saïd MOURABIT,L’économie politique de la production législative au Maroc, 2015. Raymond NART,Histoire intérieure de la rébellion dans les Aurès, Adjoul-Adjoul, 2015. Fawzi ROUZEIK, LeGroupe d’Oujda revisité par Chérif Belkacem, 2015. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Le Consulat de France à Tunis aux e e XVII et XVIII siècles, 2014. Frédéric HARYMBAT,Les Européens d’Afrique du Nord dans les armées de la libération française(1942-1945), 2014. Maurizio VALENZI,J’avoue que je me suis amusé, Itinéraires de Tunis à Naples, 2014. Mustapha BESBES, Jamel CHAHED, Abdelkader HAMDANE (dir.), Sécurité hydrique de la Tunisie. Gérer l’eau en conditions de pénurie, 2014. Abdelmajid BEDOUI,Grandeurs et misères de la Révolution tunisienne, 2014. Kamal CHAOUACHI,La culture orale commune à Malte et à la Tunisie,2014 Abdelaziz RIZIKI MOHAMED,Sociologie de la diplomatie marocaine, 2014.Ahmed BENNOUNA,Le crédit-bail au Maroc.Un mode de financement original,2014. Francesco CORREALE,Le front colonial de la guerre 1914-1918, Trafic d’armes et propagandes dans l’Occident maghrébin, 2014. Mustapha HOGGA,Théocratie populiste ou séparation des pouvoirs au Maroc ? Histoire et alternative démocratique, 2014. André-Paul WEBER,Régence d’Alger et Royaume de France (1500-1800). Trois siècles de luttes et d’intérêts partagés,2014. Cyril GARCIA,Trois historiens face à la guerre d’Algérie, 2014.
Guillaume DenglosLA REVUEMAGHREB(1932-1936)Une publication franco-marocaine engagéePréface de Nadine Picaudou et Pierre Vermeren L’Harmattan
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN :978-2-343-06920-3 EAN : 9782343069203
Pour Danielle et Jacques
Préface
Le présent ouvrage consacré à la revueMaghrebest (1932-1935) un livre d’histoire qui traite du Maghreb colonial,à une époque où l’Afrique du Nord française paraît immuable de solidité et de stabilité. Rares sont alors, à gauche comme à droite, les consciences politiques et les intellectuels qui estiment, ne serait-ce qui pressentent, que le basculement vers la décolonisation est inéluctable. Pourtant, en dix ans, entre 1926 et 1936, se met en place une dynamique nationaliste qui devait balayer l’Afrique duNord française en une courte décennie après 1945. Mais cela, personne ne le sait ni ne peut alors le deviner.
La revueMaghrebest née, a vécu, et a disparu, au cœur de cette brève séquence, à l’initiative de son créateur et directeur, l’avocat parisien Robert-Jean Longuet, arrière petit-fils de Karl Marx, qui a saisi, à la suite d’un voyage au Maroc en 1926-27, et grâce à la défense de militants anticolonialistes, ce qui était en train d’advenir.
En 1926 naît à Paris l’Étoile nord-africaine (ENA), la première organisation nationaliste algérienne, dans l’orbite du Parti communiste français, sous la direction de Messali Hadj. En 1928 est fondée à Paris l’Association des étudiants musulmansnord-africains (AEMNA), appelée à devenir un véritable gotha du nationaliste maghrébin, décrit par Charles-Robert Ageron. En 1930, une poignée de jeunes nationalistes marocains s’empare d’un texte de loiassez banal de la Résidence générale à Rabat, et parvient à l’ériger en «dahirberbère », afin de dénoncer mondialement la tentative coloniale de « christianiser les Berbères marocains ». En 1931 naît en Algérie une nouvelle association culturelle à visée religieuse et nationaliste, l’Association des oulémas musulmans d’Algérie. En 1934, la pression est si forte sur le Protectorat français à Rabat que la Résidence doit reculer. La même année, au congrès du Destour, à Ksar Hellal en Tunisie, le jeune avocat nationaliste Habib Bourguiba fonde un nouvel appareil politique, le Néo-Destour, futur bras armé du nationalisme tunisien.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.