La Rivalité universitaire Québec-Montréal

De
La rivalité Québec-Montréal ne date pas d'hier et a pris plusieurs formes au cours de l'histoire, mais la querelle universitaire qui s'étendra sur près de 70 ans est certainement l'une des plus significatives.
Lorsque l'Université Laval est fondée à Québec en 1852 en tant qu'institution diocésaine, l'évêque de Montréal, Mgr Bourget, s'adresse à Rome pour obtenir une université dans son propre diocèse. Cette demande est refusée et l'affaire prend une tournure personnelle entre les évêques. Progressivement, le mélange de la religion, de la politique et de l'enseignement s'amplifie et divise profondément les francophones du Québec. Le climat se détériore tellement qu'il faudra plusieurs interventions à Rome pour tenter de calmer les esprits et amener une paix relative entre les opposants, paix qui ne sera assurée qu'avec la création de l'Université de Montréal en 1920.
Avec le souci du détail et la verve qui le caractérisent, Marcel J. Rheault relate et décortique les jeux de pouvoir qui résultent de ce conflit universitaire.
Docteur en médecine de l'Université de Montréal et maître ès sciences de l'Université de Washington à Seattle, Marcel J. Rheault a été chirurgien général à l'Hôtel-Dieu de Montréal et professeur titulaire à l'Université de Montréal. Au moment de prendre sa retraite, il s'inscrit au Département d'histoire de l'Université de Montréal et obtient une maîtrise en 2000. Conférencier fort apprécié, il a publié de nombreux travaux sur l'histoire de la médecine au Québec.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896646647
Nombre de pages : 286
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
marcel j. rheault
La rivalité universitaire Québec - Montréal R e v i s i t é e 1 5 0 a n s p l u s t a r d
S e p t e n t r i o n
Extrait de la publication
Extrait de la publication
la rivalité universitaire québec-montréal
marcel j. rheault
La rivalité universitaire Québec - Montréal R e v i s i t é e 1 5 0 a n s p l u s t a r d
S e p t e n t r i o n
PoUr effecTUer Une recherche libre par moT-clé à l’inTérieUr de ceT oUvrage, rendez-voUs sUr noTre siTe InTerneT aU www.sepTenTrion.qc.ca
Les édiTions dU SepTenTrion remercienT le Conseil des ArTs dU Canada eT la SociéTé de dévelop-pemenT des enTreprises cUlTUrelles dU QUébec (SODEC) poUr le soUTien accordé à leUr programme d’édiTion, ainsi qUe le goUvernemenT dU QUébec poUr son Programme de crédiT d’impôT poUr l’édiTion de livres. NoUs reconnaissons égalemenT l’aide financière dU goUvernemenT dU Canada par l’enTremise dU Fonds dU livre dU Canada (FLC) poUr nos acTiviTés d’édiTion.
gr IllUsTraTion de la coUverTUre : M Ignace BoUrgeT, déTail d’Un TableaU conservé aU MUsée des hospiTalières de l’HôTel-DieU de MonTréal. PeinT en 1881 par Sr Marie-Arsène Poméla LaToUr, SSA, 1842-1930, haUTeUr, 83cm x largeUr 65 cm. PhoTo GilberT Langlois.
Chargée de projeT : Sophie ImbeaUlT
Révision : Solange Deschênes
Mise en pages eT maqUeTTe de coUverTUre : Pierre-LoUis CaUchon
Index : JUlien Del BUsso
Si voUs désirez êTre TenU aU coUranT des pUblicaTions des ÉDItIONS Du SEPtENtRION voUs poUvez noUs écrire par coUrrier, par coUrriel à sepT@sepTenTrion.qc.ca, par TélécopieUr aU 418 527-4978 oU consUlTer noTre caTalogUe sUr InTerneT : www.sepTenTrion.qc.ca
© Les édiTions dU SepTenTrion 1300, av. MagUire QUébec (QUébec) G1t 1Z3 DépôT légal : BiblioThèqUe eT Archives naTionales dU QUébec, 2011 ISBN papier : 978-2-89448-671-9 ISBN PDF : 978-2-89664-664-7
DiffUsion aU Canada : DiffUsion Dimedia 539, boUl. LebeaU SainT-LaUrenT (QUébec) H4N 1S2
VenTes en EUrope : DisTribUTion dU NoUveaU Monde 30, rUe Gay-LUssac 75005 Paris
À Violaine Marin
«Le temps n’est peut-être pas encore venu d’écrire l’histoire du lent et difficultueux (sic) établisse-ment de l’Université de Montréal. Quoique le feu soit maintenant éteint des passions que souleva pendant près de soixante-dix ans cette question troublante, il faut un recul plus grand encore pour raconter les émouvantes péripéties avec toute l’impartialité requise. » 1 ÆgidiUs FaUTeUx, 1922
iNTRODUCTION
a i n t e n a n t qu e c e n t c i n qu a n t e a n splUs eT mse sonT écoUlés depUis les débUTs de ceTTe qUerelle sUr la qUesTion UniversiTaire enTre QUébec eT MonTréal, noUs croyons qUe le Temps esT peUT-êTre venU de noUs pencher sUr « les émoU-vanTes péripéTies, avec ToUTe l’imparTialiTé reqUise »,de ceTTe lenTe eT difficile hisToire de la créaTion de l’universiTé de MonTréal. NoTre e recherche a confirmé qUe, dans la seconde moiTié dUxix siècle, la qUerelle UniversiTaire n’a TroUvé sa solUTion ni à QUébec ni à OTTawa, mais à Rome. Le mélange de la religion, de la poliTiqUe eT de l’enseignemenT divisaiT profondémenT les francophones dU QUébec eT provoqUaiT le ralenTissemenT de la scolarisaTion de la popUlaTion. On comprend mieUx poUrqUoi il a fallU aTTendre 70 ans avanT qUe MonTréal pUisse obTenir Une UniversiTé francophone indépendanTe de l’universiTé Laval de QUébec. Afin d’êTre le plUs objecTif possible, en TenanT compTe des menTaliTés de la sociéTé de l’époqUe, noUs avons voUlU revoir ces événemenTs. NoUs avons TenTé de connaîTre la menTaliTé des prin-cipaUx acTeUrs eT leUr moTivaTion profonde. PoUr aTTeindre noTre bUT, noUs avons consUlTé les écriTs eT les joUrnaUx de l’époqUe, les ordonnances des évêqUes, les décreTs de Rome, de même qUe ToUs les aUTres docUmenTs qUe noUs avons pU TroUver sUr la qUesTion. L’originaliTé de noTre Travail a éTé le soUci d’approfondir l’examen de la correspondance des inTervenanTs, soiT celles des membres dU clergé dU QUébec eT des représenTanTs dU VaTican, les échanges épisTolaires des ReligieUses hospiTalières de l’HôTel-DieU de MonTréal, des médecins de l’École de médecine eT de chirUrgie de MonTréal, des médecins de la sUccUrsale de l’universiTé Laval
10
l a r ivalité universitaire
à MonTréal, ainsi qUe ceUx de leUrs avocaTs eT des poliTiciens engagés dans ceTTe qUerelle. PlUs noUs prenions connaissance de la correspondance de ToUs les acTeUrs, plUs noUs avions l’impres-sion de connaîTre presqUe inTimemenT les aUTeUrs de ces leTTres, leUrs inTenTions eT même leUrs passions. Les leTTres qUe noUs avons eU l’occasion de consUlTer sonT devenUes vériTablemenT ce qUe les hisToriens appellenT des soUrces primaires. Elles noUs onT renseignés de façon parTicUlière eT immédiaTe sUr la menTa-liTé des aUTeUrs. NoUs avons eU l’exTrême avanTage de consUlTer les archives de l’archidiocèse de MonTréal, des ReligieUses hospiTalières de l’HôTel-DieU de MonTréal eT dU Séminaire de SainT-SUlpice de MonTréal. toUs les responsables de la garde de ces Trésors paTrimoniaUx noUs onT oUverT leUrs coffres eT offerT généreUsemenT leUr appUi dans la recherche des docUmenTs UTiles à la compréhension des événemenTs qUi se sonT déroUlés pendanT plUs de 70 ans. Grâce à ce maTériel UniqUe, il a éTé possible de jeTer Un regard noUveaU sUr ceTTe période sombre de noTre hisToire eT de comprendre, jUsqU’à Un cerTain degré, les raisons profondes dU comporTemenT des différenTs acTeUrs. NoUs avons consUlTé, comme soUrces secondaires, Un grand nombre d’oUvrages écriTs eT pUbliés depUis 150 ans par les hisToriens eT d’aUTres personnes inTéressées par l’imporTance de ces événemenTs sUr l’évolUTion de l’édUcaTion UniversiTaire des Canadiens français eT, par voie de conséqUence, sUr l’évolUTion de ToUTe la naTion qUébécoise. ChaqUe aUTeUr consUlTé, malgré son soUci d’objecTiviTé, propose sa propre inTerpréTaTion des événemenTs qUi se sonT passés lors de ces lUTTes épiqUes enTre QUébec eT MonTréal aU sUjeT de la qUesTion UniversiTaire. À noUs de faire la parT des choses, ToUT en essayanT de conserver la plUs grande neUTraliTé. NoTre Travail n’esT pas Une Thèse poUr proUver qUi avaiT raison oU qUi avaiT TorT. NoUs ne cherchons qU’à savoir ce qUi s’esT réellemenT passé eT à TroUver la vériTé dans ce chaos d’informaTions. e La deUxième moiTié dUxixa éTé Une période TroUble siècle dans la province de QUébec en raison des changemenTs sociaUx rapides qUi onT sUivi les événemenTs sanglanTs de 1837-1838. La conséqUence immédiaTe de la défaiTe des paTrioTes a éTé la
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant