La route de l'esclave

De
Publié par

"La route de l'esclave" fut officiellement lancée à Ouidha (Bénin) en 1994. À l'occasion des 20 ans de « La route de l'esclave », le Conseil départemental de La Guadeloupe a pris l'initiative d'organiser un colloque international (Gosier, décembre 2014). Cet événement a rassemblé des historiens, des spécialistes du patrimoine et des gestionnaires de sites et lieux de mémoire liés à l'histoire de l'esclavage originaires de la Caraïbe, d'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud et d'Europe.
Publié le : dimanche 1 mai 2016
Lecture(s) : 2
Tags :
EAN13 : 9782140008108
Nombre de pages : 434
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Conseil départemental de la Guadeloupe
La route de l’esclave Des itinéraires pour réconcilier histoire et mémoire
Actes publiés sous la direction de Matthieu DUSSAUGE
La route de l’esclave Des itinéraires pour réconcilier histoire et mémoire
Le Conseil départemental de la Guadeloupe La route de l’esclave Des itinéraires pour réconcilier histoire et mémoire Actes publiés sous la direction de Matthieu DUSSAUGEActes du colloque international Guadeloupe 10-13 décembre 2014
Photographie d’illustration de couverture Le moulin de l’habitation La Mahaudière(Anse-Bertrand/Guadeloupe). © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08378-0 EAN : 9782343083780
Hommages à Danielle Bégot et à Sudel Fuma
Cet ouvrage est dédié à la mémoire de deux personnalités éminentes disparues prématurément et dont les recherches pionnières sur l’histoire et le patrimoine de l’esclavage constituent une référence fon-damentale sans lesquelles les travaux du présent colloque n’auraient probablement pu être d’une telle richesse.
Professeur émérite d’histoire à l’Université des Antilles,Danielle Bégotavait orienté ses recherches sur l’archéologie industrielle et sur le patrimoine sucrier, mais également sur l’histoire de l’art et de la création artistique aux Antilles. Elle fut à l’initiative de la création du laboratoire "Archéologie industrielle, Histoire et Patrimoine" (AIHP), premier laboratoire à dominante historique à l’Université des Antilles et de la Guyane. Elle entraîna dans on fécond sillage de nombreux étudiants dont elle dirigea les travaux. Historienne infatigable, elle fut à la fois l’auteur et la directrice de publication de nombreux ouvrages qui sont aujourd’hui des références essentielles pour la recherche historique. La vie associative a également beaucoup compté sur sa générosité et sa compétence, Danielle Bégot ayant été, entre autres, à plusieurs reprises présidente de l'Association des Historiens de la Caraïbe (ACH) et secrétaire de la Société d’histoire de la Guadeloupe. Eprouvée par la maladie, elle n’avait pu prendre part aux travaux du colloque mais avait apporté son soutien et son éclairage à son organisation. Danielle nous a quittés le 15 novembre 2015. Au moment de publier ces actes qu’elle aurait certainement aimés parcourir et commenter, nos pensées vont vers elle et vers sa famille.
Sudel Fuma, professeur en histoire contemporaine à l'Université de la Réunion, devait participer au colloque pour l’organisation duquel nous avions travaillé de concert. Sa disparition accidentelle au large du Port (La Réunion) le 12 juillet 2014 nous a tous privés de sa présence et surtout de l’être d’exception qu’il était. Directeur de chaire de l'UNESCO à la Réunion, il avait initié et mené à bien un projet original d’envergure internationale,« La Route des esclaves et des engagés », qui s’inscrivait pleinement dans la démarche de « La Route de l’esclave » et constituait un modèle exemplaire d’itinéraire de mémoire. Ses travaux inlassables surl'esclavage et l'engagisme
5
avaient fait de lui une figure majeure et incontournable de la recherche universitaire sur ces thématiques. Sudel était également un pédagogue généreux, investi auprès de la population de son île, et un amoureux de la vie. Un hommage lui avait été rendu publiquement au cours du colloque afin d’honorer sa mémoire.
6
Sommaire
Préambule,Matthieu Dussauge,Conservateur du Patrimoine, conservateur du musée départemental Victor Schœlcher et chef du projet « Route de l’esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe », Conseil départemental de la Guadeloupe. p. 13 Programme des communications du colloque. p. 15 Discours sur le bilan de la Route de l’esclave,Ali Moussa Iye, Chef de la Section histoire et mémoire pour le dialogue et Coordonnateur du projetLa Route de l’esclave(UNESCO/France)  p. 23 Esclavage et réconciliation : les historiens de la Caraïbe ont-ils échoué ?, Dominique Rogers, maître de conférences, Université des Antilles.  p. 29 Mémoire - oubli – commémoration, Ary Broussillon, sociologue.  p. 47 Réconcilier histoire et mémoire du droit de l'esclavage colonial français (enparticulier du Code Noir),par le retour aux sources, Jean-François Niort, Maître de conférences habilité à diriger les recherches en Histoire du droit, Université des Antilles, Faculté des Sciencesjuridiques et économiques de la Guadeloupe.  p. 67 Sources orales, matérielles (monuments) et reconstitution historique de l’esclavage et du marronnage (Surinam, Guyane et Antilles françaises) : enjeux mémoriels et historiques, Jean Moomou, docteur en histoire et civilisations (EHESS), maître de conférences en histoire des mondes moderne et contemporain, DPLSH de Saint-Claude (Université des Antilles), groupe de recherche AIHP-GEODE, membre associé au CIRESC et au GRENAL, terrain d’étude les sociétés marronnes de la Guyane hollandaise en Guyane française.  p. 87
7
Sources de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage aux Archives départementales de la Guadeloupe, Anne Lebel, Directrice des Archives départementales de la Guadeloupe p. 121 L’apport de l’archéologie à la connaissance de l’histoire de l’esclavage, l’exemple de la Guadeloupe, Tristan Yvon, Archéologue à la direction des affaires culturelles de Guadeloupe, membre de l'UMR 8096 - Archéologie des Amériques  p. 139 Indigoterie de l’Anse à la Barque, un lieu de mémoire de l’esclavage : Comment le mettre architecturalement en valeur, pour qui et avec quel message ?, Hélène de KERGARIOU, architecte et urbaniste en chef de l’État, chef du service monuments historiques, architectures et musées, direction des affaires culturelles de Guadeloupe et Tristan YVON, archéologue, service de l’archéologie, direction des affaires culturelles de Guadeloupe. p. 149 Les cimetières d’esclaves en Guadeloupe, Thomas Romon (INRAP, UMR 5199), Jérôme Rouquet (INRAP, UMR 5199), Patrice Courtaud (UMR 5199, CNRS)  p. 159 Le quartier des esclaves des habitations Barbotteau-Rodrigues (La Piéta) à Port-Louis (Guadeloupe) : données de la fouille archéologique préventive et questions patrimoniales, Nathalie Serrand, Institut national de recherches archéologiques préventives, Guadeloupe / UMR Archéozoologie, Archéobotanique 7209 CNRS, MNHN  p. 171 Le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage : palimpseste de la mémoire et nouvelles orientations citoyennes, Myriam Cottias, Présidente du Comité National pour la Mémoire & l'Histoire de l'Esclavage (CNMHE). p. 185
8
Les Anneaux de la Mémoire entre la Loire, l'Afrique et les Caraïbes, Yvon Chotard, Président des Anneaux de la Mémoire et Patricia Beauchamp Afadé, Coordinatrice des Anneaux de la Mémoire p. 193 La route des abolitions de l’esclavage, Philippe Pichot, Coordonnateur de la Route des abolitions (France) p. 211
Abolition et abolitionnistes de l’esclavage. Analyse critique et perspective patrimoniale, Nelly Schmidt, Directrice de recherche au CNRS, Université Paris IV-Sorbonne, Comité scientifique international « La Route de l’esclave : Résistance, Liberté, Héritage », UNESCO p. 221 Esclavage et première colonisation dans le paysage parisien d’aujourd’hui, Marcel Dorigny, Historien, maître de conférences (Université Paris 8) p. 245 Le Musée International de l’Esclavage (IMS) à Liverpool: Entre engagement et politique culturelle de l’émotion, Fabienne Viala, Professeure à l'Université de Warwick, Directrice du Yesu Persaud Centre for Caribbean Studies (Grande-Bretagne). p. 257 Slavery, Slave Trade, and Remembrance: Toward a Global Museum, Harvey Bakari, Colonial Williamsburg Foundation, Manager of African American Initiatives. p. 265 Participacion comunitaria en gestión de sitio de memoria de la esclavitud en Zaña-Perú. (Itinerario de los esclavizados de la antigua Provincia de Zaña), Luis Rocca Torres, Director Museo Afroperuano de Zaña. p. 273
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.