La Saga de la navigation à Québec et sur le Saint-Laurent

De
Des milliers de voyageurs remontent chaque année le Saint-Laurent à bord d’énormes paquebots pour venir visiter Québec. Sans le savoir, ils empruntent le même parcours qu’ont suivi des milliers d’immigrants pour qui cette ville était la porte d’entrée de l’Amérique du Nord. Mais, bien avant la venue des Européens, il y avait des Amérindiens et des Inuits. Aussi, des Phéniciens et des Vikings ont probablement traversé l’Atlantique dès la fin du IXe siècle. Les Français ont pour leur part fait leur apparition avec Jacques Cartier en 1534, puis avec Champlain et ses compagnons en 1603… et c’est par l’eau que les Anglais sont venus les déloger en 1759.Les voiliers ont sillonné le Saint-Laurent jusqu’en 1833, qui marque l’arrivée des bateaux à vapeur. Vaisseaux de guerre, navires marchands et plus tard bateaux de croisière, plusieurs ont sombré dans ces eaux au cours de combats ou en raison des nombreux écueils. Longtemps réputé pour la difficulté d’y naviguer, le Saint-Laurent est aujourd’hui grandement sécurisé.Tous ces navires, dont un certain nombre furent construits à Québec, ont laissé des souvenirs impérissables. Tempêtes, légendes, trahisons, le Saint-Laurent est le personnage principal d’une véritable saga qui prend place entre ses deux rives depuis des siècles.Jacques Castonguay, né à Québec, est détenteur d’un doctorat de l’Université de Montréal. Ex-recteur du Collège militaire royal de Saint-Jean, il est membre de l’Ordre du Canada et a publié plusieurs ouvrages. Il s’intéresse à la navigation depuis son adolescence pour avoir navigué notamment sur le Saint-Laurent pendant la Deuxième Guerre mondiale, traversé l’Atlantique sur un vieux navire de la Cunard, connu la Méditerranée, les îles grecques et les Antilles.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 3
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896644704
Nombre de pages : 126
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Saga de la navigation à Québec et sur le Saint-Laurent
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant