La Tentation américaine

De
Louis XV avait dû en 1763 céder le Canada à l'Angleterre, mais tout de suite après la Guerre de Sept Ans, la France guette l'occasion de la revanche. Cette occasion se présente bientôt avec la révolte des Colonies américaines. Louis XVI en 1778 entre en guerre contre l'Angleterre. Si celle-ci est défaite, la France voudra-t-elle reprendre le Canada ? Les nouveaux États-Unis tenteront-ils de se l'annexer ? Les Canadiens essaieront-ils de former une nation libre ?Or, politique inattendue et secrète : pour limiter l'expansion des États-Unis ses alliés, et leur faire sentir le besoin de lui rester fidèles, la France tient à ce que le Canada demeure colonie britannique pour laisser au nord sur les Américains une menace permanente. Quant au Canada, il ne tente pas de se délivrer de sa métropole anglaise.Jeu de politique internationale dont l'historien Trudel rappelle ici avec commentaires les textes essentiels.Né en 1917, ancien professeur des Universités Laval, Carleton et Ottawa, « visiting professor » à l'Université Harvard où il a fait un stage de recherches pendant deux ans sur l'histoire canado-américaine, Trudel a publié une cinquantaine de volumes sur l'histoire du Canada. Il est membre de l'Académie des Lettres du Québec, grand-officier de l'Ordre national du Québec, officier de l'Ordre du Canada et chevalier de l'Ordre national du Mérite (France).
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896644469
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Tentation américaine
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.