//img.uscri.be/pth/9bdacc09a202a9a2a7af3c8e452b8c8e566e1462
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Vendée et les Vendéens

De
368 pages
Comprendre la Vendée, c'est admettre une complexité de motivations et de déceptions spécifiques au bocage, à la mesure des espérances mises en 1789 dans la réunion des États généraux.
Les paysans, majoritaires, paient finalement plus d'impôts que
sous l'Ancien Régime, et, locataires de leur terre ou journaliers, ne peuvent acquérir de biens nationaux. Les artisans, fils de paysans, sont pris en tenailles entre la hausse catastrophique des prix alimentaires, la chute des commandes et la désorganisation de l'économie au début de la Révolution.
Dans un pays d'habitat dispersé et d'individualisme agraire, la communauté rurale, c'est la paroisse, c'est le prêtre qui a le monopole de l'instruction. 0r voilà que Ia ville s'en mêle, avec la Constitution civile du clergé.
Car le grand ennemi devient très vite le bourgeois, lui aussi roturier, mais désormais acquéreur des terres, âpre au rendement, occupant de toutes les places et de tous les nouveaux pouvoirs : garde national, juge, percepteur, maire, administrateur du district.
Quitte à mourir les armes à la main, mieux vaut que ce soit pour son petit "pays" que pour la Nation qui n'a pas tenu ses promesses. C'est alors que les intérêts et les conflits sociaux trouvent à se draper dans la défense de la foi et du roi, dès lors que l'aristocratie propose l'encadrement militaire.
Ainsi alla la Vendée.
Voir plus Voir moins
Claude Petitfrère La Vendée et les Vendéens
histoire
C O L L E C T I O NF O L I OH I S T O I R E
Caude Petîtfrère
La Vendée et es Vendéens
É D I T I O NR E V U E
Gaîmard
La premîère édîtîon de cet ouvrage a été pubîée dans a coectîon Archîves, dîrîgée par Pîerre Nora et Jacques Reve.
Crédits photographiques : p. 26, 39, 79, 131, 178, 188 : Bîbîothèque natîonae de France, Parîs ; Archîves Gaîmard p. 284 : Musées départementaux de Loîre-Atantîque, Nantes ; Archîves Gaîmard
© Éditions Gallimard / Julliard, 1981, et 2015 pour la présente édition.
Couverture : C. A. Coessin de la Fosse,L’embuscade(détail). Musée d’Histoire et des Guerres de Vendée, Cholet. Photo © Bridgeman Images.
Caude Petîtfrère est agrégé d’hîstoîre et docteur d’État. Après avoîr enseîgné à ’unîversîté Tououse-Le Mîraî, î est aujourd’huî professeur honoraîre à ’unîversîté de Tours où î a égaement été enseîgnant. I a d’abord consacré ses recherches, dîrîgées par Jacques Godechot, à a Révoutîon, puîs î a orîenté son travaî vers ’étude de a socîété, des comportements et des mentaîtés à ’époque moderne avant de se dîrîger vers ’hîs-toîre urbaîne. I a consacré en 1977 sa thèse auxBlancs et Bleus d’Anjou (1789‑1793).