Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le changement politique en Afrique noire

De
410 pages
Experts désorientés et acteurs politiques responsabilisés ont beaucoup à apprendre de la diversité et de l'imprévisibilité du changement politique et social en Afrique. Et peut-être ces leçons africaines sont-elles plus que jamais au coeur de l'actuel contexte de crise où sont débattus les systèmes de participation politique dans les démocraties. Cet ouvrage fait le bilan de cette évolution africaine et essaie d'apporter des explications scientifiques.
Voir plus Voir moins
Albert ROCA ÁLVAREZ (éd.)
LE CHANGEMENT POLITIQUE EN AFRIQUENOIRE
La révolution inachevée
Le changement politique en Afrique noire La révolution inachevée
Albert Roca Álvarez (éd.) Le changement politique en Afrique noire La révolution inachevée
Traduction / Révision : Mira Max Rabemila / Carine Dubois Mouton
© L'Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01421-0 EAN:9782343014210
Ce livre est la traduction à la langue française du livre «La revolución pendiente. El cambio político en el África negra », publié à la fin 2005 par les Serveis de Publicació de lUniversité de Lérida, avec le soutien du Centre de Cooperació Internacional de l’Université. Le livre était le résultat d’un séminaire international (Lérida) qui faisait partie d’un projet collectif de recherche sur la démocratisation en Afrique : ce projet a été possible grâce à l’aide du Ministerio de Educación y Ciencia du gouvernement espagnol (CICYT). La traduction a été possible grâce au soutien de la Generalitat de Catalunya (AGAUR) au Groupe de Recherche des Sociétés Africaines (GESA, noyau central du réseau interuniversitaire Agrupament per a la Recerca i la Docència d’Àfrica ARDA-RIDA, le regroupement le plus important de chercheurs africanistes dans l’État espagnol).L’édition française a été révisée par l’éditeur scientifique: correction de petits défauts, constatation de l’actualité des thématiques et des approches de l’ouvrage et décision de conserver la conception originale des auteurs, sans actualiser la référence à des événements postérieurs à 2005, car il a été considéré, d’un côté, que la contribution continue à être pleinement en vigueur et, d’un autre côté, que des modifications pourraient altérer la visionglobale de l’ouvrage et des discussions qu’il renferme.Nous remercions en outre les collègues de l’Université d’Antananarivo, dirigés par le Dr. Max Rabemila, pour ses conseils et son assistance, et toute l’équipe de traduction et de correction.
5
Sommaire INTRODUCTION 13 Annotations pour une histoire culturelle du changement politique en Afrique noire Albert Roca…………………………………………………………..……..……13Le retour du pouvoir13 Modernes et traditionnels13 Inégalité locale versus inégalité globale19 L’indomptable «28facteur culturel » La révolution au sud du Sahara34 Révolutionnaires et marxistes34 Weber en Afrique43 Transitologues 52 Le règne du calcul : politique par le bas et politique du ventre61 L’Afrique éternelle 67 La tradition et le traditionalisme67 La communauté et la société civile80 Les deux visages d’un mythe africaniste: la révolution inachevée ou la révolution impossible91 Annexe à l’introduction: parcours politiques subsahariens Brève description et analyse contextuelle99 Contexte sociohistorique99 Les conditionnements de l’héritage colonial99Les structures traditionnelles et leur transformation101 Développement et mondialisation105 Les problèmes du sous-développement105 Tentatives et succès de l’intégration régionale 108
7
Évolution politique112 Les conflits intra-étatiques112 Conflits entre États, problèmes frontaliers et interventions extérieures116 Bibliographie 121 PREMIÈRE PARTIE : IDENTITÉ ET CHANGEMENT125 Le potentiel révolutionnaire d’une catégorie mésestimée: ethnie et sciences sociales appliquées en Afrique Michel Cahen……………………………………………………………………127Éclaircir les concepts128 Ethnie, ethnicité, tradition129 Nation et nationalité, un cas particulier d’ethnie et d’ethnicité 133 La question des droits démocratiques135 La question du politique et du culturel136 Conception contre définition137 Figure 1: Multi-identification et reconnaissance mutuelle138 L’invention identitaire 139 Les deux nations de la France140 Les inventions missionnaires140 L’ethnie inventée et le système de caste ignoré 141 Les idées de la campagne au service du prolétariat143 Manipulations et ethnicité143 La nation et la citoyenneté144 La question des « nationalismes » en Afrique146 L’État, un producteur de la nation? 149 Dialectiques et effets d’échelles 150 La question du progrès social151 Affaiblissement ethnique ou expansion de la citoyenneté ?153 L’identité contre la société civiledans une époque de mondialisation ?155 Figure 2: Les partis comme acteurs entre les sociétés civile et politique156 Sociétés civile et politique : des couches sociales ?157 Société civile ou société civique ?157 Figure 3: La société civique/civile :
8
une couche représentative de la société sociale ?159 Société politique ou sphère étatique ?160 Tendance à l’État et tend162ance à la société sans État Sociétés civile et politique : des mouvements de la même société166 Figures 4 et 5 6RFLpWp FLYLOH HW VRFLpWp SROLWLTXH FRPPH PRXYHPHQW GH OD VRFLpWp HQWLqUH 167 Figure 6 6RFLpWp FLYLOH HW VRFLpWp SROLWLTXH WHQGDQFHV VLPXOWDQpHVMondialisation et identités170 Questions / Réponses174
Réussites et échecs des révolutions socialistes et populistes en Afrique Mbuyi Kabunda……………………………………………………………… ..181 Bref panorama et bilan des idéologies postcoloniales en Afrique183 Les révolutions socialistes africaines : caractéristiques et lacunes189 a)La négation de l’opposition de classes et la récupération des valeurs traditionnelles189 b)La nationalisation des moyens de production  etla priorité au monde rural190 c)191La planification comme fondement de la politique économique d)191Le respect des convictions religieuses Le socialisme Ujamaa en Tanzanie: ombres et lumières d’un modèle de développement endogène195 a)Les principales réalisations del’Ujamaa 196 b)Les failles et les échecs de l’Ujamaa 197 La révolution de Jerry Rawlings au Ghana : des objectifs révolutionnaires et populistes à l’autoritarisme libéral 202 a)La nécessaire révolution morale de 1979202 b)La révolution sociale et économique de 1981203 c)Fin et bilan de la révolution de Rawlings :  dela politique économique libérale à la « dérawlingsation »204 La révolution populiste de Thomas Sankara au Burkina Faso : les attentes déçues206 a)206La révolution culturelle b)La révolution sociale207 Bilan et empreinte du populisme sankariste208 Conclusion 209 9