Le cousin Barack Obama ? Leçons sur un phénomène historique inédit

De
Publié par

Le "Yes, we can" de Barack Obama ne s'adresse pas aux seuls Noirs américains, mais à tous les déshérités du monde. Il est temps de valoriser le mérite au détriment des considérations tribales, afin qu'émergent d'autres Barack Obama, non pas aux Etats-Unis, mais dans une Afrique démocratique, libre, tolérante et prospère.
Publié le : mercredi 15 juin 2016
Lecture(s) : 30
Tags :
EAN13 : 9782140012143
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
valoriser le mérite au détriment des considérations tribales, aIn qu’émergent d’autres Barack Obama, non pas aux États-Unis, mais dans une Afrique démocratique, libre, tolérante et prospère. Le « cas Obama », né d’un père
département de la Lékié au Cameroun, mais qui devient le chef de l’État le plus puissant de la planète, montre donc que le modèle américain est exemplaire, et
qu’avec les hommes, qu’avec l’Homme, rien n’est impossible, excepté ce qui n’est pas naturel, qu’il n’y a pas de scénario historique absurde, que l’histoire en cours est le domaine auquel conviennent le moins les déclarations de type apodictique ou oraculaire.
JosephNDZOMOMOLÉet PierreOBAMAÉTABA
Le cousin Barack Obama ?
Leçons sur un phénomène historique inédit
Le cousin Barack Obama ?
Emergences Africaines Dirigée par Magloire KEDE ONANA La collection « ÉMERGENCES AFRICAINES » se propose de renverser des certitudes faciles. Nous sommes convaincus que l’Afrique, longtemps considérée comme en retrait, s’ouvre au monde, et est plus que jamais au cœur des enjeux. Son Histoire ne doit plus s’écrire ailleurs, par des continents eux-mêmes en crise de modèles à proposer/imposer. Une nouvelle génération très entreprenante d’Africains et d’Africanistes existe aujourd’hui, qui problématise et réécrit l’Histoire du continent dans toutes ses facettes, et par une approche multidisciplinaire. Il s’agit de dévoiler une Afrique des « Bonnes Nouvelles » : celle qui, parce que plus ouverte au monde, présente tous ses atouts d’émergence. Dernière arrivée dans la compétition mondiale, l’Afrique est capable d’apporter un élan différent à la mondialisation grâce à son devenir, qui est subordonné à son être. Déjà parus Jules Marie BIALO,L’eucharistie depuis Vatican II, Quel apport pour les communautés chrétiennes d’aujourd’hui ?,2016. LUCY,Des vieux et les fleurs,2015. Séverin Djiazet Mbou Mbogning,L’accès à la justice au Cameroun, Étude de sociologie juridique,2015. Séverin Djiazet Mbou Mbogning,Réflexions « canoniques » sur les droits de l’Homme au Cameroun et en Afrique,2015. Jules M. Mambi Magnack,Le peuple dans la littérature africaine contemporaine, 2015. Frank Ebogo,La géopolitique de l’eau au Cameroun, 2014. Gérard-Marie Messina et Augustin Emmanuel Ebongue (dir.),Médias et construction idéologique du monde par l’occident, 2014. André-Marie Manga,Didáctica de lenguas extranjeras. Orientaciones teóricas en español, 2014. Marcellin Nnomo Zanga et Gérard-Marie Messina,Pour une critique du texte négro-africain,2014. Alphonse Zozime Tamekamta et Jean Koufan Menkéné (dir.),L’urgence d’une révolution agricole au Cameroun, 2013. Alphonse Zozime Tamekamta (dir.),L’illusion démographique, 2013. Alphonse Zozime Tamekamta (dir.),Propos sur l’Afrique, 2013.
Joseph Ndzomo-Molé et Pierre Obama-Étaba
Le cousin Barack Obama ?
Leçons sur un phénomène historique inédit
Joseph Ndzomo-Molé
DES MÊMES AUTEURS
La soif des grandeurs ou Le Riche et les Chiens errants,en tragi-comédie cinq actes, Yaoundé, Éditions Masseu, juin 2010. Autopsie de la « ploutomanie » et de l’esprit de jouissance. Critique de la « mentalité digesto-festive »(essai), Paris, L’Harmattan, décembre 2013. Penser avec Descartes(essai), Paris, L’Harmattan, décembre 2013. Pierre Obama-Étaba
Le guide pratique de la procédure d’injonction de payer, préface de Joseph Ndzomo-Molé, Yaoundé, imprimerie St John, juin 1999. La Saisie-vente en droit camerounais, Yaoundé, imprimerie St John, juillet 1999. Le nœud(roman), Paris, L’Harmattan, décembre 2010. À paraître
Le bâtard et le sorcier des montagnes(roman) Un matin de brouillard(roman) © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09130-3 EAN : 978234309130
À mon père, ma mère, et mes enfants. (Joseph Ndzomo-Molé)
À mes six filles : -Enyegue Obama -Nke Obama -Nyebe Obama -Ngono Obama -Bekono Obama -Andela Obama (Pierre Obama-Étaba)
Remerciements
Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont aidés pendant nos recherches : Dieudonné Beyina Amougou, d’Obala, le premier informateur, sans qui l’histoire des origines camerounaises de Barack Obama n’aurait probablement donné lieu àaucun livreau Cameroun ; Mélanie Nke et Andela– Etaba, respectivement la veuve et la fille de Bruno Etaba-Obama ; Mbogo-Embono et son défunt frère, Essala-Embono, de Womkoa ; Alphonse Eloundou, son frère Gervais Alikna junior, et leurs sœurs, Marie Zogo et Clémentine Ntso, respectivement fils et filles de Gervais Alikna-Obama, donc petits-enfants d’Obama-Alimbono de Womkoa dont il a été abondamment question dans notre livre ; leur cousin, David-Wolfgang Kédé, fils de Kédé-Obama ; et enfin, des « étrangers » par rapport à la famille Alimbono ciblée pendant nos recherches : Alphonse Bountsebe et son équipe technique du Ministère du Tourisme et des Loisirs, notamment MM. Mohamadou Youssoufa et Baba Hamidou ; Hubert Mono-Ndjana ; le colonel Donatien Melingui Nouma ; René-Rodrigue-Aristide Nzameyo ; Magloire Kédé Onana, responsable de la collection « Emergences Africaines » aux Editions L’Harmattan de Paris, qui, en sa qualité de membre du clan Menyagda et de natif de Minkama, nous a aidés dans la recherche des photos de la famille Obama-Alimbono. Ceux dont les contributions auront été oubliées dans cette liste, et auprès de qui nous nous en excusons éventuellement, trouveront en tout cas leurs noms signalés chemin faisant dans le corpus de notre texte. Les auteurs.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.