Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les autodafés nazis

De
182 pages
Quelques semaines après l'accession d'Hitler au pouvoir, la campagne contre l'esprit non-allemand de l'association allemande des étudiants nationaux-socialistes se déroula avec comme point d'orgue les autodafés du 10 mai 1933. Les ouvrages des plus grandes figures intellectuelles germanophonent furent brûlés place de l'Opéra à Berlin Ce livre revient sur tous les aspects de la campagne contre l'esprit non allemand dans l'analyse des rapports entre les nazis et le monde universitaire ainsi que le rôle des bibliothécaires et des libraires.
Voir plus Voir moins
Historiques
Dîdîer Chauvet
LES AUTODAFÉS NAZIS
Mémoire du 10 mai 1933
Historiques
Les autodafés nazis
Historiques Dirigée par Bruno Péquignot et Vincent Laniol La collection « Historiques » a pour vocation de présenter les recherches les plus récentes en sciences historiques. La collection est ouverte à la diversité des thèmes d’étude et des périodes historiques. Elle comprend trois séries : la première s’intitulant « travaux » est ouverte aux études respectant une démarche scientifique (l’accent est particulièrement mis sur la recherche universitaire) tandis que la deuxième intitulée « sources » a pour objectif d’éditer des témoignages de contemporains relatifs à des événements d’ampleur historique ou de publier tout texte dont la diffusion enrichira le corpus documentaire de l’historien ; enfin, la troisième, « essais », accueille des textes ayant une forte dimension historique sans pour autant relever d’une démarche académique. Série Travaux Anne MÉTÉNIER,Ségrégation raciale aux États-Unis. Six portraits de stars, 2017. Didiver CHAUVET,Hitler et la Nuit des Longs Couteaux (29 juin – 2 juillet 1934), La Sturmabteilung (SA) décapitée, 2016. Jean-Yves CHAUVET,La transmission des maisons lorraines, e e Familles et maisons paysannes de la fin du XVII au milieu du XX siècle,2016. Tchavdar MARINOV,« Nos ancêtres les Thraces, Usages idéologiques de l’Antiquité en Europe du Sud-Est,2016. Françoise DASQUES,La pensée française de l’architecture mexicaine, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et univers mental, Tome III,2015. Françoise DASQUES,Du style parisien à l’éclectisme porfirien, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et devenir des formes, Tome II,2015. Françoise DASQUES,Deux Rome, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et transferts, Tome I,2015.
Didier ChauvetLes autodafés nazis
Mémoire du 10 mai 1933
Du même auteur Sur le nazisme Sophie Scholl: une résistante allemande face au nazisme, L’Harmattan, 2004 (collection « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui », dirigée par Thierry Feral) Georg Elser et l’attentat du 8 novembre 1939 contre Hitler,L’Harmattan, 2009 (collection « Historiques », série Travaux, dirigée par Bruno Péquignot et Denis Rolland) Le nazisme et les Juifs : caractères, méthodes et étapes de la politique nazie d’exclusion et d’extermination, L’Harmattan, 2011 (collection « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui », dirigée par Thierry Feral) Hitler et le putsch de la brasserie: Munich, 8/9 novembre 1923, L’Harmattan, 2012 (collection « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui », dirigee par Thierry Feral) La Rose blanche : des étudiants contre Hitler,dansHistoire du Christianisme magazinen°64 de janvier 2013 (éditions CLD) Un camp de la mort nazi oublié en Biélorussie : Maly Trostenets, L’Harmattan, 2015 Hitler et la Nuit des longs couteaux : la Sturmabteilung (SA) décapitée, 29 juin-2 juillet 1934, L’Harmattan, 2016 (collection « Historiques », série Travaux, dirigée par Bruno Péquignot et Denis Rolland) Autres documentaires Mary Jane Kelly: la dernière victime de Jack l’Eventreur, L’Harmattan, 2002 (collection « Graveurs de mémoire ») Histoire du football allemand : 1888-2015, L’Harmattan, 2015 Divers Participation au film documentaireGeorg Elserdans la collectionLes grains de sable de l’histoire, 2017 © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11052-3 EAN : 9782343110523
A A A A
Célina Benjamin Chloé Léo
« Ce n'était qu'un début. Et là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes. » Heinrich Heine,Almansor,1823.
Heinrich Heine avait écrit ces deux phrases après la fête nationaliste de la Wartburg (Wartburgerfest) en 1817, où l'on avait brûlé des œuvres littéraires considérées comme réactionnaires, et des symboles napoléoniens : «Das war ein Vorspiel nur. Dort, wo man Bücher verbrennt, verbrennt man am Ende auch Menschen.» (« Ce n'était qu'un début. Et là où on brûle des livres, on finit par brûler aussi des hommes»). Le poète Heinrich Heine était aussi l'auteur d'un célèbre poème,Lorelei (1824), appris traditionnellement par les écoliers ; mais le nom de son auteur, qui était juif, ne devait jamais être cité. Officiellement, Heine était inconnu (unbekannt).
« Il n'y a pas d'hégémonie religieuse, politique ou militaire sans hégémonie culturelle. Ceux qui détruisent des livres et des bibliothèques savent ce qu'ils font. Leur objectif est clair : intimider, démotiver, démoraliser, favoriser l'oubli historique, diminuer la résistance et, surtout, instiller le doute. » Fernando Baez,universelle de la Histoire destruction des livres, Paris, Fayard 2008.
« Quand le régime ordonnait que les livres au contenu nuisible Soient brûlés publiquement, et que de toutes parts On obligeait les bœufs des charretées de livres A traîner au bûcher, voilà qu'il découvrit Ce poète pourchassé, un des meilleurs, la liste des Victimes sous les yeux, horrifié, que ses Livres avaient été oubliés. Il vola à son bureau (La colère lui donnait des ailes) pour écrire aux hommes de pouvoir. Brûlez-moi ! écrivit-il d'une plume aérienne, brûlez-moi ! Ne me faites pas cela ! Ne m'oubliez pas ! N'ai-je pas Toujours rapporté la vérité dans mes livres ? Et pourtant Vous me traitez comme un menteur ! Je vous l'ordonne, brûlez-moi ! » Bertolt Brecht
Dès le début des années 30, les nazis perturbèrent de façon récurrente les représentations des pièces du célèbre dramaturge et poète. Quelques jours après l'accession de Hitler au pouvoir, le domicile de Bertolt Brecht fut perquisitionné, ce qui l'incita à quitter l'Allemagne sans tarder.
9