//img.uscri.be/pth/a6b5ea07d1035bc9a0a63363fc5daff1195daf66
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 30,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les communistes grecs et l'Union soviétique

De
448 pages
En 1968 le Parti Communiste de Grèce s'est scindé en deux : à l'époque de mai 68 et à celle du Printemps de Prague, la scission du KKE marquait d'une manière latente mais réelle, la crise du « socialisme réellement existant ». Que pouvons-nous dire de cette scission qui ne fut pas un cas isolé ? L'intervention en Tchécoslovaquie (août 1968), les réticences roumaines vis-à-vis des tentatives soviétiques d'une coordination soviétisée du Commandement militaire du Pacte de Varsovie (1974), et la crise en Pologne, soulignaient la dégradation continue de l'image de l'URSS dans le monde. La scission du KKE doit être évaluée à la lumière de ce contexte historique.
Voir plus Voir moins
l’université de Genève. Ce livre constitue une version modifiée et raccourcie de sa
Chemins de la Mémoire
Nikos PAPADATOS
Les communistes grecs et l’Union soviétique
Histoire de la scission du Parti communiste de Grèce (19491968)
Préface de Christophe Chiclet
e Série XX siècle
/HV FRPPXQLVWHV JUHFV HW O¶8QLRQ VRYLpWLTXH
Chemins de la Mémoire Fondée par Alain Forest, cette collection est consacrée à la publication de travaux de recherche, essentiellement universitaires, dans le domaine de l’histoire en général. Relancée en 2011, elle se décline désormais par séries (chronologiques, thématiques en fonction d’approches disciplinaires spécifiques). Depuis 2013, cette collection centrée sur l’espace européen s’ouvre à d’autres aires géographiques. Derniers titres parus : ELHAGE(Fadi),Abraham Fabert,Du clientélisme au maréchalat(1599-1662), 2016. e e LAGARDERE (Vincent),au XVIIICommerce fluvial sur l’Adour du XVII siècle. Les ports de Saint-Sever, Mugron, Laurède et Hinx,2016.LOUIS(Abel A.),Jean-Pierre Eugene Clavier. Premier homme de couleur membre du Conseil colonial et de la Cour d’appel de la Martinique (1810-1863),2016. e LOCURATOLO(François),siècle. Adrien MauriceGuerre et politique au XVIII de Noailles (1678-1766), soldat et homme d’État,2016. HEIMBERG (Charles), ROUSSEAU (Frédéric) et THANASSEKOS (Yannis), e Témoins & témoignages. Figures et objets dans l’histoire du XX siècle,2016. BABIC (Laurence),L’interprétation et la représentation du Moyen Age sous le Second Empire,2015.LAFAGE(Franck),Côme III de Médicis, Grand-duc de Toscane,Un règne dans l’ombre de l’Histoire (1670-1723),2015. PRIJAC (Lukian),Le blocus de Djibouti, Chronique d’une guerre décalée (1935-1943),2015. CHASSARD (Dominique),Vichy et le Saint-Siège, Quatre ans de relations diplomatiques, juillet 1940-août 1944,2015. CHAUX(Marc),Les vice-présidents des États-Unis des origines à nos jours,2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent.La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
1LNRV 3$3$'$726/(6 &20081,67(6 *5(&6(7 /¶81,21 629,(7,48(+LVWRLUH GH OD VFLVVLRQ GX 3DUWL FRPPXQLVWH GH *UqFH  Préface de Christophe Chiclet /¶+DUPDWWDQ
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH   3DULV KWWSZZZKDUPDWWDQIU GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1   ($1  
SOMMAIRE
Préface 9 Introduction 11 Première Partie 37 Le Parti communiste de Grèce de 1949 à 1956: l’histoire du KKϋ après la guerre civile 37 1. La scission du KKE «n’est pas un danger fictif» 39 2.L’«l’impératif bolchévique» et la formation soviétique du KKE 67 Deuxième partie 85 La Collectivité de Tachkent : le désarroi et la scission 85 3. Les émeutes de Tachkent 87 4. La crise ouverte :l’arrivée de Zachariadisà Tachkent 117 Troisième partie 147
La crise prolongée du KKE: l’histoire dela scission de la base du Parti Communiste de Grèce (1956 à 1962) 147 e 5. Prodromes et réalités du XX congrès 149 ème 6. Le 6 Plénum élargi du KKE 185 e 7. La politiquede l’ϋϊA et le VIIICongrès du KKE 257 Quatrième partie 271 La désintégration du Secrétariat du Comité Central 271 8. Le KKE devant le « bloc » communiste 273 9. La scission définitive du KKE (1968) 323 Conclusion 387 TABLE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS 395 ANNEXES 399 SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE UTILISÉES 415
Préface ϋn France l’histoire du mouvement ouvrier grec en général et du Parti communiste de Grèce en particulier est très peu connue. Peu de livres et d’articles sont consacrés à ce sujet. Ce faisant, avec cette publication, l’auteur, Nikos Papadatos, vient d’apporter sa pierre, et quelle pierre précieuse à cette connaissance historique. En effet, comment comprendre la prise du pouvoir à Athènes en janvier 2015 par la gauche radicale du parti Syriza sans connaître les aléas et les évolutions du KKϋ depuis 1949, jusqu’à la scission de février 1968 et la fondation du Parti communiste de Grèce de l’intérieur (KKϋ-es). C’est decette matrice anti-stalinienne et anti-brejnévienne qu’une partie des communistes grecs vont pouvoir faire leur aggiornamento, se débarrassant des vieux oripeaux de l’autoritarisme marxiste et des cicatrices de la guerre froide. À noter que les prodromes de cette guerre froide se sont déroulés en Grèce dès mars 1946, un an avant la doctrine Truman et le plan Marshall. ϋt sur le sol ensanglanté d’une Grèce martyre, la guerre ne fut pas froide, mais brûlante et tragique, ajoutant des dizaines de milliers de morts aux centaines de milliers de la triple occupation germano-italo-bulgare de 1941-1944. Guerres civiles qui vont couper en deux camps irréconciliables les Grecs pendant plusieurs décennies, tant dans le pays même qu’en exil, à l’instar de l’ϋspagne franquiste.Depuis les années 90, les archives se sont ouvertes en URSS et dans les anciennes démocraties populaires. C’est aussi l’époque où le gouvernement grec prend conscience de l’importance d’organiser, de classifier ses propres fonds d’archives. ϋn effet, jusque dans les années 80, les archives officielles grecques sur la période de la résistance et de la guerre civile (Affaires étrangères, armée…) étaient fermées, moisissant dans des caves en se détériorant. On ne pouvait guère que se retourner sur des petites archives personnelles souvent conservées
ϵ