//img.uscri.be/pth/82f8b034d8f2898119a4cb0c33859d920bac2167
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les éwé aux temps précoloniaux

De
184 pages

L'auteur s'attache dans ce livre aux Ewé des temps précoloniaux, avec un accent spécial sur les Anlan, les Guin et les Krépi. Il suggère des pistes susceptibles d'éclairer quelque peu les zones d'ombre qui subsistent sur la voie de notre connaissance de l'histoire totale des Ewé.

Publié par :
Ajouté le : 01 décembre 2011
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782296474703
Signaler un abus
Les Éwé aux temps précoloniaux
Études Africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions Joseph ITOUA,Otwere et justice traditionnelle chez les Mbosi (Congo-Brazzaville), 2011. Alfa Oumar DIALLO,Pratiques et recherches éducatives en chimie en Guinée-Conakry, 2011.Hermine MATARI, Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS,Ecole primaire et secondaire au Gabon. Etat des lieux, 2011. Aurélie Mongis,Le chant du masque,2011. Adon GNANGUI,Côte d’Ivoire : 11 avril 2011. Le coup d’État de trop de la France en Afrique, 2011.Boubacar OUMAROU,Pasteurs nomades face à l’État du Niger, 2011.e Thierry BANGUI,La ville, un défi duXXI siècle.Essai sur les enjeux de développement urbain en Afrique, 2011. Ahoué DJIE,La jeunesse ivoirienne face à la crise en Côte d’Ivoire. Le point de vue des jeunes, 2011. Jocelyn OLOMO MANGA,Lesdivisions au cœur de L’UPC,2011. RudyMBEMBA-DYA-BÔ-BENAZO-MBANZULU,Le MÙUNTÚ et sa philosophie sociale des nombres, 2011. G. Bertin KADET,et de sécurité de laLa politique de défense Côte d’Ivoire,2011. Patrick DEVLIEGER et Lambert NIEME (éd.),Handicap et société africaine. Culture et pratiques, 2011. Rodrigue LEKOULEKISSA, L’électrification en Afrique. Le cas du Gabon (1935-1985), 2011. André MBATA MANGU,Abolition de la peine de mort et constitutionnalisme en Afrique, 2011. Ahmed BELLO,Les libertés collectives des travailleurs,2011. Mathurin C. HOUNGNIKPO,L’Afrique au futur conditionnel, 2011.
Divine Edem Kobla AmenumeyLes Éwé aux temps précoloniauxUne histoire politique des Anlan, des Guin et des KrépiTraduit de l’anglais parGodwin Tété
Titre original :The Ewe in Pre-colonial times Première édition : Sedco Publishing Limited, 1986
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55608-9 EAN : 9782296556089
TABLE DES MATIÈRES Note du traducteur……………………………….. 9 INTRODUCTION ………………………………11 CARTE DU PAYS ÉWÉ………………..……… 17 I. Lepeuplement du territoire……………….. 25 1 II. L’Étatdu Guênyi: son évolution et ses  relationsavec ses voisins ……………………53 III. L’Akwamu(lire Akwamou) et le Danemark  dansle sud-est du pays éwé …………………65 IV. LesAnlan : conflits avec les Gâ, les Adangbé  etles Danois………………………………. 83 V. LesKrépi : indépendance perdue et  reconquise………………………….………. 113 VI. L’Étatdu Guênyi : La désintégration……… 139 CONCLUSION …………………………………151 Appendice : Liste de Chefs…………….……….. 161 BIBLIOGRAPHIE ……………………………….169 Les cartes et photographies ci-après mentionnées :  18-23,31, 42, 74-75, 105, 128
1  Nousproposons d’adopter la terminologie du professeur Nicoué Lodjou Gayibor. Cf. bibliographie ci-après.  7
NOTE DU TRADUCTEUR « C’estau bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle »  Dictonéwé
« Quandon tue un serpent il faut lui couper la tête »  Dictonéwé  Laprésente note devrait être luede préférence après que l’intéressé ait pris connaissance de celle que j’ai placée en tête de ma traduction, en français, de l’ouvrage du professeur Divine Edem Kobla Amenumey:Le mouvement de la réunification des Éwé – Une histoire politique. Ed. L’Harmattan, Paris, 2009, pp. 07-12. En effet, dans cette note-là, j’ai martelé le caractère fondamental, basique, de l’ouvrage en question. Ouvrage dont le lecteur est bel et bien censé se demander:Mais quid des Éwé des temps pré-coloniaux ? Parailleurs, j’ai le sentiment qu’il me revient de parachever la tâche que je me suis imposée en traduisant le livre ci-avant évoqué, en traduisant aussi celui du même auteur, à savoirLes Éwé aux temps pré-coloniaux. Et c’est pourquoi je me suis mis à l’œuvre. Les deux dictons précités obligent… Justement. N.B. Ici également le traducteur s’est permis d’insérer quelques cartes géographiques, et photographies significatives de la culture éwé traditionnelle, lesquelles cartes et photographies ne figurent pas dans la version anglaise. [Voir table des matières].  Ilva sans dire que je me sens éminemment fier et heureux d’avoir, au soir de ma chétive existence,
9
ajouté la présente pièce au patrimoine historico-culturel des Éwé, des peuples togolais et africains, et, pourquoi pas, de l’humanité tout entière.  Jeremercie infiniment le professeur Divine Edem Kobla Amenumey de son aimable collaboration. Mon entière gratitude va à mon frère et ami Claude Améganvi qui aura beaucoup contribué à rendre la présente traduction la plus pertinente et exacte possible. Paris, le 07 juin 2010 Godwin Tété P.S.Anlopays ou l’État desn = leAnlan. Anlagens de l’ethnie en causen = les anlan = adjectif.  Cegenre detypographieaux autres s’applique ethnies ou sous-ethnies dont il est question dans la présente traduction.
10